AccueilAccueil  FAQFAQ  Tumblr  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
Gamin tu as un Mickey, Mouse ton nez - Feat. Asher

 :: Archives des rps
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Invité
Invité
avatar

IDENTITY CARD
MORE ABOUT ME
IT'S OVER

Mar 21 Juin - 22:09
Asher & Mina




Le vin d'ici vaut mieux que l'eau ... de là. Pouet pouet !

Aaaah les p'tits jeunes. Ils étaient tous aussi cons les uns que les autres. Et le tas de petits animaux ... heu humains, qui s'agitaient frénétiquement non loin d'elle donnait toujours à Mina l'impression de porter le double d'années sur ses épaules. Ils étaient tous tellement fatiguant ! Alors pourquoi (ouah-ouah ?!) avait-elle eut l'idée pas-grandiloquente de sortir un vendredi soir ? A cette heure-ci habituellement, elle zonait chez elle, les pieds confortablement insérés dans ses petits chaussons soyeux et elle lisait. Ou regardait à la télévision, les obscures émissions plaisamment critiquables. Ou elle se faisait chier... aussi, mais elle était pénarde ! Tout cela en compagnie de Lord Michon qui ne demandait qu'à se faire gratter la caouane du bidon. Heureux était ce cochon nain qui ne finirait pas tout de suite en plat principal, mais au contraire bénéficiait d'un plateau-repas spécial glandouille du vendredi soir. Mina poussa un soupire. Étrangement, penser à ce minuscule compagnon qu'elle avait laissé on ne sait ou, dans sa caisse ou à la morgue (négligence) lui pinçait le cœur. Peut-être que la présence du porcinet devenait plus agréable que celle des humains juvéniles qui gueulaient plus fort qu'un futur jambon en pleine saigné. L'un d'eux brailla d'ailleurs si fort à proximité de Mina qu'elle sentit son tympan se distendre et sans attendre, elle attrapa le gamin par le col de son t-shirt pour le tirer jusqu'à elle :

« Écoute-moi bien trou-du-cul d'étudiant de merde... Je sais que tu es content parce que tu as vu la culotte de ta copine en matant par la serrure de son dortoir, mais les puceaux gueulent trop aigus... Je ne supporte pas ça vois-tu, j'ai l'ouïe sensible. Si j'entends encore un seul cri ... genre même un petit et justifié gnhii j'ai pas d'avenir et j'ai plus de biactol lol, j'appelle ta mère ET je t’empale. Avec ... »

Et là rideau. Fin de la répartie, Mina n'en avait plus. Elle aurait bien aimé dire 'ta bite', mais c'était trop vulgaire et tellement prévisible ! D'autant plus qu'elle avait déjà utilisé 'trou-du-cul' et 'merde'... c'était un peu tourner en rond. Alors elle fit mine de sourire, mystérieusement, pour laisser l'imagination du gamin faire le travail à sa place. C'était ça l'avantage de savoir prendre un air aussi bien froid qu'énigmatique. Elle n'avait pas à se torturer l'esprit pour trouver une fin de phrase cinglante... La flemme. Alors elle lâcha définitivement la petite créature Humaine, qui ne semblait pas vraiment traumatisée mais surtout, qui n'avait pas compris la moitié de ce qui venait de se passer et se dire. Et oui, dans la réalité, les Badass faisaient souvent face à des imbéciles incapables de comprendre le génie de leur tirade. Même inaboutie ! Le gamin s'en alla, silencieux cette fois pour raconter sa drôle de mésaventure à ses amis... Et Mina ne s'en préoccupa plus une seconde pour retourner à son ennui profond et à son cocktail de fruits sans alcool.

Et puis soudain, l'illumination. L'hymne à la joie à la flûte à bec. Le Saint-Graal anti-emmerdement passif. Asher. Ce gosse-là était vraisemblablement envoyé par le destin pour distraire Mina qui, confrontée à une boisson jamais commandée durant la Happy Hour, hésitait à planter le barman pour mettre un peu d’ambiance. Mais l’arrivée du jeune homme la força à se tourner vers lui en frétillant en interne. Ooooouh qu’est-ce qu’elle allait se marrer ! Elle l’avait déjà croisé plusieurs fois dans ce même bar, et la Stryge n’avait pas eu de mal à sentir qu’il était de la même espèce que lui. Sauf qu’il était à fleur de peau. Il émanait de lui cette odeur de peur, il portait cette espèce de regard qui exprimait le contrôle permanent qu’il s’imposait. Parce qu’il était jeune, et encore presque en transition. Un sourire fugace passa sur son visage avant qu’il ne l’aperçoive et qu’une expression plus affable ne l’accueille.

« Asher ! »

Puis, Mina attendit avec impatience qu’il arrive. Qu’il l’effleure avec ce parfum si ambigu d’ancienne humanité et de créature sanguinaire… Le vent tournait enfin en la faveur de la Stryge, qui vraisemblablement venait de trouver un nouveau jouet à désarticuler pour le plaisir.

 


© fiche par Ell, optimisée par Superno√A pour ASN




Dernière édition par Wilhelmina Gärtner le Mer 20 Juil - 21:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Sleepy Ash
Stryge of Sloth
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Sleepy AshStryge of Sloth

IDENTITY CARD
Messages : 255 Je suis arrivé(e) le : 29/04/2016 Sous les traits de : Dylan *cutie pie* O'brien Je me dédouble : Artemis la coyote-girl, Adin le feu au derche & Adriatique la maman poule Pseudo : Xelette, toujours présente Crédits : avatar: bigbadwolf , gifs: tumblr, 3/4 Licorne & maggle Points : 1522

J'ai : 25 ans Age d'apparence : 25 ans aussi Je travaille comme : Barman au Blue Devil Actuellement, je suis : Célibataire Espèce : Bébé stryge Niveau social : Entre pauvre et modeste







MORE ABOUT ME
IT'S OVER

Mar 28 Juin - 21:35
Willie & Ash




N’empêche, changer l'eau en vin....

Jésus aurait pu être plus discret avec ses cheats codes.


Je me demandais ce que je foutais ici. Encore. Sérieusement je n'avais pas autre chose à foutre de ma vie ? Visiblement non. Depuis que j'étais devenu immortel, ma tendance à me lâcher sur la bibine était devenu plus plus intense. Il fallait dire que j'avais gagné en résistance à l'alcool qui était plutôt impressionnante. Bon certes, ce n'était pas exceptionnel, je n'étais pas non plus devenu insensible totalement, quelqu'un étaient des vrais piliers de bars. Bref, mon immortalité n'avait pas arrangé mes bon penchants. Maintenant que je n'avais plus à penser à ma santé, je pouvais boire et fumer comme bon me semblait. Puis il fallait dire que mon proche entourage n'était pas du genre à me montrer le bon exemple, entre Astrid et Katniss, c'était pas grâce à elles que j'allais vivre d'amour et de sang frais. Enfin ça me convenait bien aussi, il fallait dire. Au final, ma nouvelle vie me convenait très. Il n'y avait que ce problème alimentaire que me causait des soucis enfin ça.... j'arrivais à gérer. Plus ou moins. Bon ok, plus moins que plus, j'avouais.

Je soupirais alors que je revenais d'une journée de travail. Ouais, j'avais fini par dégouter un emploi dans une bibliothèque. Un truc à la con qui ne demandait pas trop de ressources, faire du ménage. OH c'est bon taggle hein. Fallait bien que je paye mon trou à rat pour avoir un toit sous la tete. Je me voyais assez mal retourner chez papa et maman. « Oh coucou c'est moi, je suis mort, j'ai des ailes et je bouffe des gens. Contents ? » Ouais, non c'était moyen comme retrouvailles. Après j'aurais pu envisager de loger chez Astrid ou Katniss, j'aurais pu leurs demander, je savais bien que ça ne les aurais pas gênées. Mais je n'avais pas franchement envie de m'imposer, déjà. Je n'aimais pas être redevable envers quelqu'un et ensuite.... parce que j'aimais bien ma solitude, autant le dire. Je n'étais pas hyper sociable de base, ce n'était pas l'immortalité qui allait changer ça.

Je soupirais alors que j'allais m'installer au comptoir du bar, mon endroit préféré. Je commandais immédiatement la même chose que la personne qui se situait à ma droite, un cocktail multicolore dont j'ignorais le nom. Enfin qu'importe tant qu'il y avait de l'alcool à hautes doses dedans, ça me plaisait. Mais avant même de voir le verre arriver, j'entendis une voix qui me crispa. Putain. Pas elle. Pas que je sois vraiment malheureux de la voir, mais je n'étais pas non plus fou de joie. Il fallait dire que cette blonde m'amusait autant qu'elle m'énervait, c'était paradoxal n'est-ce pas ? Je me retournai vers elle et fit signe pour prouver que je l'avais remarquée. Mon verre arriva et je me dirigeai vers elle avec un petit sourire aux lèvres. Bon aller, faire un effort avec un peu chance, peut-être que ça irait bien. Ouais, l'espoir faisait vivre je savais bien. Je m'approchais vers elle et avec un effort sur humain je fis un signe de la main pour la saluer. Ouais non, les bises tout ça c'était pas mon truc, fallait pas abuser. Salut Willie ! Je portais le verre à mes lèvres et bus une longue gorgée, j'allais en avoir besoin.... et peut-être d'un joint aussi. C'est rare de te voir, tu honores les petites gentes de ta présence ? Dis-je avec un petit sourire amusé en regardant tout autour de nous. Beaucoup de cris, beaucoup de saoulards, des étudiants pas mal de types qui étaient à peine plus âgés que moi... mais bordel, voir tout ces gens.... ça m'exaspérait. Je n'aimais pas les gens, mais j'aimais profondément l'alcool. Ca te dirait de t'assoir dans un lieu plus... calme ?



© fiche par Ell, optimisée par Superno√A pour ASN



_________________

   
Unravel Ghoul
I'm just so damaged, I hold my breath, freeze. [...]  Don’t look for me; don't look at me. I don't wish to hurt you in a world of someone else's imaging. Remember who I am. • sheepirl & unravel.
   

   
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
avatar

IDENTITY CARD
MORE ABOUT ME
IT'S OVER

Sam 2 Juil - 16:00
Asher & Mina




Le vin d'ici vaut mieux que l'eau ... de là. Pouet pouet !

Ce gosse … Mina n’était pas attachée à lui et pourtant ce soir elle était plutôt contente de le croiser. Le hasard faisait bien les choses. Elle qui sortait bien peu, n’aurait jamais parié sur sa présence ici. Le maigrichon sirotait con cocktail, en apparence content de la voir… Mais Mina savait très bien qu’il ne l’appréciait pas en totalité. C’était facile de lire dans les traits d’un jeune… qu’il soit humain ou Stryge. Et lui avait d’amusant, de percutant même, cet émanation incontrôlé de peur… Il ne se maitrisait pas. Sa vie devait lui échapper, ses besoins aussi, aussi rapidement et inéluctablement que de l’eau entre ses doigts. Cette sensation de perte de contrôle, de virer totalement folle, Mina l’avait très largement subit à l’aube de sa vie d’immortelle… et pourtant, ce n’était pas pour cette raison qu’elle voulait se rapprocher un peu, ce soir, de ce gamine pré-pubère. Wil’ ne voulait pas l’aider, mais l’enfoncer. Et il lui semblait que les choses seraient relativement simples avec lui… Ça remuait dans l'air comme les effluves douteuses d'une foire aux poissons loin de l'océan. Voilà c'était ça : Asher portait sur lui les effluves des Stryges juvéniles, aussi puissamment que l'odeur d'une jeune fille qui se néglige. Alors elle ignora le surnom, ‘Willie’ qui sonna à ses oreilles comme un véritable souillage auditif… Mais elle garda l’affront pour elle et lui adressa un sourire éclatant alors qu’il approchait. Pauvre petite créature fragile… « C'est rare de te voir, tu honores les petites gentes de ta présence ? » En effet c’était rare… parce que sortir était pénible et supporter les gens d’avantage. Mina était toujours mieux chez elle, avec Lord Michon, à regarder une vieille série Américaine ou le DVD des Monty Python. Mais parfois, elle avait besoin de ça… de vérifier en quelque sorte… Et de temps en temps, comme ce soir, Mina avait de la chance.

Elle acquiesça donc en peignant sur son visage une expression satisfaite et intéressée :

« En effet… j’avais un peu de temps alors, je me suis lancée. Mais j’étais loin de me douter que je pourrais tomber sur toi. Je me dis que la soirée n’est pas perdue. »

Ça, c’était parfaitement honnête. La Gargouille était enthousiaste devant la présence d’Asher. Mais le jeune homme ne devait certainement pas deviner dans cette phrase, que les intentions de Mina à son égard n’avaient rien de sympathiques…  « Ça te dirait de t'assoir dans un lieu plus... calme ? » Elle attrapa son verre ensuite, en signe d’acceptation. A l’observer ainsi il semblait qu’Asher lui non plus n’était pas nécessairement à l’aise au milieu d’une tribu de primates. A vrai dire… ce jeune homme-là avait tout de la victime du lycée. Le genre à finir tous les jours dans la cuvette des chiottes ou la benne à ordures. Si c’était le cas, alors il serait encore plus drôle de jouer avec lui ! Mina lui fit signe de la suivre alors qu’elle cherchait du regard un endroit un peu plus isolé. Elle n’en trouva pas, ce qui eut le don de la contrarier… Alors elle prit de l’avance sur le jeune homme et s’en alla ‘négocier’ (à coup d’hypnose bien évidemment) avec un couple d’humain qui s’en alla bien vite en leur laissant leur place de choix… Mina avait été discrète, furtive… avait fait mine de mener une conversation ponctuée de plaisanteries avec eux. Ainsi, Asher ne se douterait pas de son appartenance à l’espèce de Stryges… si ce n’était pas déjà le cas. L’effet de surprise serait des plus délectables ! Une fois installée, Mina soupira et attendit qu’il la rejoigne en sirotant son cocktail sans alcool. Puis elle lâcha une fois le cul du gamin sur sa chaise :

« Alors, est-ce que tu t’en sors ? »

Un sourire énigmatique sur le visage, elle ouvre ses grands yeux bleus pour les braquer sur Asher… Pire que la lumière d’un keuf en plein dans la gueule. Et elle attend, quelques secondes, pour que le gosse se demande de quoi elle cause… et si elle ne serait pas un peu bourrée. Puis elle croise négligemment les jambes et s’amuse avec le parasol de son verre tout en ajoutant, sourire aux lèvres mais sans plus le regarder :

« Je veux dire … tu arrives à contrôler tes pulsions ? Ce n’est pas évident au départ mais rassure toi, chez la plupart des Stryges, c’est un cap difficile. »



© fiche par Ell, optimisée par Superno√A pour ASN




Dernière édition par Wilhelmina Gärtner le Mer 20 Juil - 21:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Sleepy Ash
Stryge of Sloth
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Sleepy AshStryge of Sloth

IDENTITY CARD
Messages : 255 Je suis arrivé(e) le : 29/04/2016 Sous les traits de : Dylan *cutie pie* O'brien Je me dédouble : Artemis la coyote-girl, Adin le feu au derche & Adriatique la maman poule Pseudo : Xelette, toujours présente Crédits : avatar: bigbadwolf , gifs: tumblr, 3/4 Licorne & maggle Points : 1522

J'ai : 25 ans Age d'apparence : 25 ans aussi Je travaille comme : Barman au Blue Devil Actuellement, je suis : Célibataire Espèce : Bébé stryge Niveau social : Entre pauvre et modeste







MORE ABOUT ME
IT'S OVER

Mar 19 Juil - 23:55
Willie & Ash




N’empêche, changer l'eau en vin....

Jésus aurait pu être plus discret avec ses cheats codes.


Le début des problèmes. Voilà ce que j'étais en train de penser. Le simple fait de voir Wilh.... putain de prénom de merde. Non vraiment quelle idée d'avoir un prénom aussi compliqué ? C'était quoi le délire ces parents lui voulaient du mal à la naissance ou quoi ? Bref, le simple fait de voir Willie créait autant de sentiments contradictoires en moi. En bref, c'était autant la merde qu'une bonne nouvelle en fait. Tout dépendait de l'humeur de la blonde, autant dire que ça pouvait varier tout au rien. Enfin au moins, la soirée n'allait pas être calme ou morose, c'était un fait accompli. Enfin au moins, elle était sortie. Il était plutôt rare de voir Wiwi en dehors de chez elle. Enfin vous me diriez, avant il était plutôt rare de me voir dehors, il fallait dire que je ne pouvais pas avec ma maladie qui m'affaiblissait. Maintenant je sortais un peu plus, entre autre chose pour bosser et surtout pour boire...et beaucoup pour squatter chez les gens. Alors forcément, je passais un peu plus de temps dehors. Mais je restais un putain de geek dans l'âme, j'étais casanier, autant le dire. Et clairement, la blonde devait aussi l'être. Enfin bref, je m'en fichais un peu autant dire. Je n'avais jamais vraiment cherché à faire connaissance avec Willie et autant dire je ne le voulais pas vraiment. Des liens avec les gens ? Euhhh, nope. Ma famille, Astrid et Sophie me suffisaient largeeeement. C'était limite de liens et trop d'interactions sociales. Je lui proposais alors de prendre un endroit plus calme, une table plus éloignée. Il y avait beaucoup trop de monde ici, disons le. Trop de gens et je n'étais pas totalement à l'aise. Il fallait dire qu'entre ma faim qui avait tendance à faire ce qu'elle voulait et ma nouvelle sensibilité, j'avais tendance à encore moins bien gérer les endroits bondés qu'avant. Puis autant dire, j'étais un catastrophe de la sociabilité... et je le vivais très bien. Enfin si « vivre » convenait encore à mon état.

Nous étions partis chercher une table, ce qui arriva assez rapidement quand un couple quitta une table. Oh.... ok. Bon pourquoi pas. Je n'avais pas vraiment cherché en fait. J'étais en train de me demander si je n'allais pas fuir. Il fallait dire que la blonde avait un don pour me foutre mal à l'aise. Je n'avais pas vraiment envie de rester, mais c'était toujours mieux que de rester seul chez moi. Je n'avais pas envie de squatter chez Astrid, j'aurais pu aller sur mon ordi... ouais aussi. Je pouvais toujours le faire non ? Alors je rejoignis la blonde rapidement. Je n'avais pas vraiment saisi ce qu'elle avait fait, je ne l'avais pas vraiment regardé pendant qu'elle avait causé au couple. Après tout je n'étais pas son père, ni son petit-copain – et encore heureux pour moi – c'était pas mon job que de la surveiller. Je m'installais donc en face d'elle. Mais à peine assis, Willie me posa une question qui me déstabilisa directement Comment je m'en sortais ? Jouer au con, c'était la meilleur manière d'y arriver. Mais avec les yeux qu'elle me lançait, j'avais l'impression d'avoir un lampe braquée sur mon front et que j'étais en plein interrogatoire de police là. Ça va. Les p'tits jobs, je fais aller quoi. Je haussais les épaules. Si ça trouve elle parlait de ça, j'en savais trop rien après tout. Je ne la connaissais pas, comme je l'avais dit avant. Elle pouvait être n'importe qui.... n'importe quoi. Puis c'était quoi ce sourire de merde là ? Sérieux. Elle s'amusait ? Putain, j'aurais du fuir dès que j'avais vu sa tronche de cake, vraiment. Maintenant j'étais dans la merde jusqu’au cou. Mes doigts se resserrèrent sur mon verre alors que le sujet s'affina clairement. Pulsions, stryges. FAIM. Je la toisais alors, sans répondre, sans réagir. Comment pouvait-elle savoir ? Elle m'avait suivit ? Improbable. Il y avait autre chose mais quoi ? Putain. Cette femme était chelou. Comment peux-tu.... Je laissais ma phrase en suspens, déstabilisé totalement. Je réfléchissais, j'étais en train d'analyser. Puis il y avait mon instinct. Ce sentiment qu'elle ne m'était.... étrangère. Le même sentiment que j'avais ressenti en voyant Astrid après ma « deuxième naissance ». Ok, j'étais con. Je venais de comprendre. Ça se voyait que j'étais un jeune. Les stryges pouvaient reconnaître toutes les espèces du surnaturel. Je le savais. Mais c'était plus dure de se faire à une telle sensibilité. En théorie, c'était utile. Mais en pratique, c'était assez ardu. Je ne m'étais jamais rendu compte que Wiwi n'était pas humaine. Maintenant, ça me sautait aux yeux. Elle était comme Astrid. Comme moi. Willie était une stryge. Je souris alors. Putain, t'es comme c't'vieille là ! Tout aussi t'en es une j'y crois pas ! Je posais ma main sur ma bouche. Choqué par ce que je venais d'apprendre et en même temps, j'oubliais totalement de répondre à sa question... volontairement. Oui clairement. J'suis sûr que t'es plus vieille qu'Astrid. Je savais en voyant que t'étais genre une vieille pie. J'ai l'nez pour ça.



© fiche par Ell, optimisée par Superno√A pour ASN



_________________

   
Unravel Ghoul
I'm just so damaged, I hold my breath, freeze. [...]  Don’t look for me; don't look at me. I don't wish to hurt you in a world of someone else's imaging. Remember who I am. • sheepirl & unravel.
   

   
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
avatar

IDENTITY CARD
MORE ABOUT ME
IT'S OVER

Sam 23 Juil - 19:18
Asher & Mina




Le vin d'ici vaut mieux que l'eau ... de là. Pouet pouet !

ET PAFF elle attaquait rudement. Mais elle n'avait pas de temps à perdre Mina. Juste à tuer. La raison pour laquelle elle s'était pointée avec sa dégaine loin d’appartenir à une femme fatale pour chasser la proie facile. Et la chance lui en avait désigné une bien fraiche, bien juteuse... enfin ça il fallait le dire vite, parce qu'elle semblait attirer uniquement les maigrelets ces temps-ci. Celui-là était limite sec comme un coup de trique, ce qu'elle était loin d'apprécier. Mais elle ne fondait pas sur Asher comme un oiseau de proie pour son physique, mais pour sa naïveté d'humain, et son inconscience de jeune stryge. Par-fait. Il mijotait dans la loose, ça se sentait. Et il semblait tellement ravi de lui adresser la parole ! C'en était un enchantement... (Ironie) Les signaux d'Asher étaient clairs : "mais qu'est-ce que je fous ici moi ?". Ce qui rendait les choses bien plus croustillantes que prévu. Mina évita soigneusement de montrer sa satisfaction et garda son expression vive d’intérêt pour le jeune homme, le temps que ce crétin tilt enfin. Ce qui ne tarderait sans doute pas étant donné la réflexion très intense qu'il affichait. « Ça va. Les p'tits jobs, je fais aller quoi. » ... raté. Donc Mina était tombée sur une quiche. La chose était cependant des plus clairs : toi Stryge, moi Stryge to. Même cette conne de Jane avait compris le message et pourtant, elle n'avait jamais été réputée pour être la poule qui avait inventé l'eau chaude devant une fourchette. « Comment peux-tu.... » AAAAAAAAAH BAH VOILA MON GARS ! On arrive à quelque chose ! C'est pénible pour toi, mais ça va le faire, tu vas voir...

Un sourire un peu fourbe se dessina sur le visage de Mina alors qu'elle le voyait réaliser enfin l'évidence. Dingue ce que les jeunes de cette époque pouvait être longuet. La faute d’internet ça… A force d’avoir l’info aussi facilement accessible, ils s’attendaient à ce que dans la vie, la vérité sur les gens le soit aussi. Ils ne réfléchissaient plus, n’analysaient plus. Ce qui arrangeait beaucoup Mina parfois, qui passait de ce fait bien plus inaperçu qu’autrefois. Mais lui c’était quand même un sacré couillon. « Putain, t'es comme c't'vieille là ! Tout aussi t'en es une j'y crois pas ! J'suis sûr que t'es plus vieille qu'Astrid. Je savais en voyant que t'étais genre une vieille pie. J'ai l'nez pour ça. » Les ongles de Mina raclèrent presque la table devant le discours du jeune homme, puis elle se contenta de lâcher en pianotant d’un air de lointain agacement.

« Je ne sais pas qui est Astrid mais je serais ravie de calculer notre différence d’âge et de comparer la taille de nos bonnets… »

Reprend toi, respire. S’énerver était inutile même si c’était la réaction qui la caractérisait le plus. Elle était facilement irritable, Mina. Et cette familiarité moqueuse, elle ne l’encaissait pas. Mais cela ne faisait que la convaincre que c’était lui… Le petit Asher allait manger ce soir et pas seulement un plat de nouilles au gruyère. Son sourire redevint alors affable, tandis qu’elle cherchait comment faire, quoi faire surtout… la manière dont elle allait le mener à sa perte. Mais pour le moment il fallait qu’elle en sache plus, pour mettre le doigt sur ce qui serait le plus amusant… Alors elle redevint la femme plus détendue, celle dont elle offrait une image parfaite de blonde un peu sotte mais agréable et de bonne compagnie.
« Astrid est une amie à toi ? Ta créatrice peut être… »

C’était une déduction facile, étant donné la manière dont Asher venait de parler de cette personne. Si Elle ignorait peut être si elle avait raison ou tort de le penser, mais la Goule n’hésita pas à enchainer. Tout en jouant avec un cercle d’eau créer par son verre à cocktail sur la table, elle baissa d’un ton pour faire mine d’entrer dans la confidence avec Asher.

« Est-elle jeune également ? Tu sais, les jeunes Stryges aujourd’hui ne savent pas toutes comment se nourrir. Comment appréhender leurs pouvoirs. Si c’est ton cas, tu peux m’en parler. »



© fiche par Ell, optimisée par Superno√A pour ASN


Revenir en haut Aller en bas

Sleepy Ash
Stryge of Sloth
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Sleepy AshStryge of Sloth

IDENTITY CARD
Messages : 255 Je suis arrivé(e) le : 29/04/2016 Sous les traits de : Dylan *cutie pie* O'brien Je me dédouble : Artemis la coyote-girl, Adin le feu au derche & Adriatique la maman poule Pseudo : Xelette, toujours présente Crédits : avatar: bigbadwolf , gifs: tumblr, 3/4 Licorne & maggle Points : 1522

J'ai : 25 ans Age d'apparence : 25 ans aussi Je travaille comme : Barman au Blue Devil Actuellement, je suis : Célibataire Espèce : Bébé stryge Niveau social : Entre pauvre et modeste







MORE ABOUT ME
IT'S OVER

Lun 1 Aoû - 22:58
Willie & Ash




N’empêche, changer l'eau en vin....

Jésus aurait pu être plus discret avec ses cheats codes.


Je n'arrivais pas à croire que Willie était comme Astrid. Et que je ne l'avais même pas senti ! Il n'y avait pas à dire, je déconnais vraiment au niveau de cette sensibilité de merde. Il fallait vraiment que j'apprenne à dompter ce fameux sixième sens qui me permettait de reconnaître toutes les races existantes. Les humains, ça allait, ça je maitrisais pas mal. Les berserkers ça aussi, j'avais appris à reconnaître. Les sidhs, je me débrouillais, parce que sérieux, ces bestioles là; c'était dur de ne pas les reconnaître ! Elles puaient la mort à des kilomètres à la ronde. Le genre d'odeur qui avait de quoi débecter. La première fois que j'en avais senti un, j'avais failli gerber, sans mentir ! Je galérais encore un peu pour reconnaître mes semblables, ouais ça c'était la honte. Pour reconnaître les alchimistes, pourtant j'en avais dans ma famille, mais bon hein... Et enfin, je n'arrivais pas à reconnaître les différentes espèces de faës. Les faës en soit, si, parce qu'ils sentaient tous bon. Trop bon, le genre d'odeur qui m'ouvrait l'appétit directement ! Le genre d'odeur qui avait le don pour me donner grave les crocs ! Je m'égarais encore. Bref Wiwi était apparemment une immortelle. Ce qui expliquer à quelle point elle pouvait faire vieille pie ! Je m'étais exclamé. Forcément que c'était une vieille pie, tout chez elle puait la fiente à plein pif ! Je me demandais d'ailleurs si elle n'était pas plus vieille qu'Astrid. Non parce que parfois avec son attitude, on aurait dit. Enfin Astrid avait parfois l'air plus jeune dans sa manière d'agir, après j'oubliais aussi qu'Astrid était prodigieusement très vieille. Oh bien sur, Willie ne connaissait pas Astrid. Tant bien, elles n'auraient pas pu se blairer, à tous les coups ! Je souris, elle allait s'énerver ? Non ? Merde. Déception. J'allais devoir faire plus d'efforts pour être plus con. Comparer les bonnets ? Quelle idée stupide. Par contre la taille des fesses... Mon sourire s'agrandit le genre de sourire qui disait avec un écriteau « Petit con spotted ». Elle allait voir j'étais urticant, la Willie. Mais visiblement, elle avait de la patience, plus qu'un putain de moine shaolin. Mais soit, on pouvait continuer dans ce sens là, ça ne me gênait pas.

Ma créatrice, dis-je simplement. Je croisais mes bras sur mon torse? Je me demandais à quoi elle était en train de jouer là. N'importe qui aurait craqué. Mais là, elle cherchait quelque chose, je ne savais pas quoi. Je la scrutais Quand elle baissa le son de sa voix, je m'approchai par automatisme pour écouter ce qu'elle disait. Je me reculais automatiquement. Elle essayait quoi de se prendre pour ma pote ? Elle me prenait pour une buse ou quoi elle pensait vraiment que j'allais me confier à elle ou quoi ? Dans le genre chelou, on ne faisait pas mieux là. Comme quoi j'avais vraiment une gueule de gamin naïf. Preuve qu'elle ne me connaissait pas. Je levais les yeux vers elle, alors que je continuais de sourire comme le petit con que j'étais. Mes doigts se glissèrent sous mon verre de cocktail et avec une grande lenteur que je bus quelques longues gorgées. Avant de confronter mon regard avec celui de la blonde. Je te remercie pour ta.... grandeur d'âme. Sarcastique moi ? Totalement, mais je m'en foutais totalement. Je n'en avais rien à faire de ce qu'elle pouvait penser. Elle ne faisait pas partie de mes amies, ce n'était qu'une personne de plus qui poussait à la sociabilisation. Boire sans causer c'était tellement mieux. Coucher sans cause c'était tellement mieux. Bref. Ça me saoulait. Mais, Astrid n'est pas née de la dernière pluie. Elle avait plus d'une centaine d'années, largement plus. Elle m'en avait longuement parlé pendant nos premières rencontres. A cette époque j'étais encore un simple petit humain et ouais. C'était chelou hein ? Et... je peux prendre soin de ma personne, merci. Après tout, j'ai toute ma non-vie devant moi. A mon tour je me penchais vers elle comme elle l'avait fait juste avant, comme pour lui murmurer un secret à l'oreille. Mais revenons-en à la taille de tes fesses, plus passionnant. Je continuais toujours de sourire. Je cherchais la merde ? Oui totalement, surtout que disons-le, Willie ne m'attirait pas le moins du monde. Je me fichais bien de la taille de son cul. Mais si c'était pour la faire craquer, moi aussi j'allais jouer le jeu. Après tout, c'était elle qui était venu me chercher. Pas moi.



© fiche par Ell, optimisée par Superno√A pour ASN



_________________

   
Unravel Ghoul
I'm just so damaged, I hold my breath, freeze. [...]  Don’t look for me; don't look at me. I don't wish to hurt you in a world of someone else's imaging. Remember who I am. • sheepirl & unravel.
   

   
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
avatar

IDENTITY CARD
MORE ABOUT ME
IT'S OVER

Mer 3 Aoû - 19:06
Asher & Mina




Le vin d'ici vaut mieux que l'eau ... de là. Pouet pouet !


Oh le con ... Avec sa petit gueule que l'on avait bien envie de casser, Asher était le prétendant idéal en terme de lapidation express et gratuite. Pour sur, le jeune Stryge n'avait qu'à ouvrir le bec pour raconter des conneries et taper sur le système de Mina mais ... la prédatrice prenait son mal en patience. Il y avait des fois, ou vraiment cela valait le coup d'encaisser, si c'était pour que le retour de flammes soit vigoureux (tel une fière et magnifique éréct...............). Et lui, il n'allait pas être mangé saignant. Il allait cuir à point, doucement, avec le petit bouillon et les aromates de chez Ducros ! Puisqu'il semblait que le regard insolent du vilain petit garçon ne s'estompait pas, Mina attendit justement qu'il lui renvoi un beau revers dans la canine. Ça ce voyait dans son regard, qu'il avait décidé de faire le blaireau. Et il y parvint sans efforts, démontrant par la même occasion qu'il était adepte des vannes faciles sur le physique. Un peu plus, et il lisait de la blague carambar. « Comparer les bonnets ? Quelle idée stupide. Par contre la taille des fesses... » La Goule n'eut pas le courage de rétorquer, sachant que c'était épuisant de répondre à ce genre de réplique puérile... et qu'en plus, il ne fallait pas trop jouer à cela avec elle. Son corps était un sujet véritablement tabou, et sans le savoir Asher jouait déjà avec le feu. Mais comme disait Katniss Everdeen la grande philosophe, citant bien sur les grands Charlie et Lulu : le feu, ça brûle. L'idée était donc lancée qu'Asher finirait en grillade pour vivre l'expérience Jeanne d'Arc, autrement nommé 'elle a frit, elle a tout comprit'. Mais en attendant la Stryge lui servit simplement un sourire faux, plissant un peu les yeux pour laisser entendre l'air de rien qu'il allait en chier par toutes les voies. Le jeu commençait, et s'il aimait rigoler, il serait pas-servit. Il parla ensuite quelque chose de bien peu intéressant, présentant sa créatrice comme une soi-disant non-godiche, précisant qu'il pouvait bien se torcher les fesses seul, car il était un grand garçon. Comme Franklin. Il en avait d'ailleurs l'air ahurit et toute la prestance (la prestance d'une tortue... donc. Autant dire le charisme d'une chaise.).

Mina fit mine d'écouter, hors ce n'était pas vraiment le cas. Elle entendait mais ne s’intéressait pas à ses lèvres qui bougeaient quand il causait, pour extraire des sons pitoyables, formant des phrases réellement sans valeur. Qu'il raconte son enfance larmoyante, un tonton pedobear ou bien qu'il avoue acheter des boucles d'oreilles au TV Achat, la Stryge aurait eut exactement la même réaction, c'est à dire aucune. Elle restait là, le menton planté dans la main (aïe) pour ne pas laisser sa tête chuter d'emmerdement à même la table. Mais lorsqu'il s'approcha à la manière de quelqu'un qui vient faire une confidence, elle eut presque un mouvement de recul, avant qu'il ne s'arrête. Là, il captait à nouveau toute son attention, mais ce n'était peut être pas la meilleure des choses à lui souhaiter. « Mais revenons-en à la taille de tes fesses, plus passionnant. » Elle ne bougea pas, et se contenta de le toiser. La rage montait à l'intérieur de son carcan de chair... Mais elle ne l'exprimait pas. Elle tentait du moins, car un éclat de ses prunelles témoignait que son indifférence n'était pas totale. Qu'il parle encore une seule fois... de son corps, et il finirait les yeux arrachés. Physiquement, car pour le coup ce n'était pas une simple expression. Lentement, elle recula jusqu'à se poser sur le dossier de sa chaise et soupira. Puis elle secoua la tête, à la manière de quelqu'un qui sait ce qui va arriver, et éprouve de la pitié pour la victime prochaine des éventements.

« Je constate que tu as des sujets de conversation bien peu développer. Ça tombe bien je ne suis pas ici pour discuter. Tu aimes bien jouer je crois, Asher...  »

Cette fois il n'y avait plus d'air rieur, plus de faux semblants. Le visage de Mina se couvrait d'une neutralité brute. Et elle fixait le jeune homme alors qu'un très léger sourire venait étirer la commissure de ses lèvres. Puis, elle ne le toisa plus, et capta le regard d'une jeune femme à la table la plus proche. A nouveau, ses yeux vert brillèrent d'une lueur significative. L'hypnose était facile, après quelques années de pratique. Mina avait acquis cette faculté sans le moindre mal, mais en silence. Elle ne parlait que rarement et donc en était venue à savoir manipuler un esprit juste en captant une attention de quelques secondes... exactement ce qu'elle venait de faire. La jeune femme ne s'en rendit même pas compte, et commença innocemment à tourner son doigt sur le dessus de son verre ébréché. La coupure fut vive, et profonde. La jeune femme sursauta, avant de se lever avec un naturel désarmant pour venir présenter l'entaille à Asher, un sourire doux sur les lèvres. La vue du sang, son odeur aurait très certainement le don d'exciter la bête juvénile qui sommeillait encore en Asher, et qui ne pourrait sans doute se retenir qu'au prix d'efforts et de souffrances immenses.

« Alors voyons ce que tu as dans le ventre.  »

Et Mina attendit de voir, tout en gardant son calme olympien et un sourire curieux... de voir comment les choses pourraient tourner avec le petit crétin qui se tenait en face d'elle.



© fiche par Ell, optimisée par Superno√A pour ASN


Revenir en haut Aller en bas

Sleepy Ash
Stryge of Sloth
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Sleepy AshStryge of Sloth

IDENTITY CARD
Messages : 255 Je suis arrivé(e) le : 29/04/2016 Sous les traits de : Dylan *cutie pie* O'brien Je me dédouble : Artemis la coyote-girl, Adin le feu au derche & Adriatique la maman poule Pseudo : Xelette, toujours présente Crédits : avatar: bigbadwolf , gifs: tumblr, 3/4 Licorne & maggle Points : 1522

J'ai : 25 ans Age d'apparence : 25 ans aussi Je travaille comme : Barman au Blue Devil Actuellement, je suis : Célibataire Espèce : Bébé stryge Niveau social : Entre pauvre et modeste







MORE ABOUT ME
IT'S OVER

Lun 15 Aoû - 19:30
Willie & Ash




N’empêche, changer l'eau en vin....

Jésus aurait pu être plus discret avec ses cheats codes.


Je jouais au con. J'en savais conscience. Je savais que j'étais en train de faire de la merde. Je titillais l'animal et j'allais me prendre un bon gros retour de flamme. Pourtant je continuais dans ce sens-là, non je ne comptais pas m'arrêter en si bon chemin. Avec un peu de chance j'allais peut-être la faire fuir. C'était un peu le but ultime de manœuvre. Lui parler de ses fesses ? Oui, ça faisait partie du plan. Intégralement. Elle me regarda, sans réaction. Étonnant, je me serai attendu à ce qu'elle me fracasse un verre sur la tête ou au moins quelque chose dans ce gout-là. Non sérieusement je devais lui montrer encore plus que je pouvais être parfaitement urticant. Eh bien c'était partie pour le grand amusement. Je l'observais calmement, soupirer, recule sur le dossier de sa chaise. C'était presque une partie d'échec, croisée avec une guerre de nerfs. Je ne savais pas dans quel bordel j'étais embarqué, mais j'étais totalement dedans. La fuite n'était plus une option, ou je n'en avais clairement plus l'occasion. Puis après tout on ne fuyait pas d'un combat entre dresseurs ! Question de fierté putain.

Je souris légèrement quand elle me dit que mes sujets de conversation ne volaient pas très haut. Pour le coup, même moi j'avouais que j'étais passé sous la terre, vu mon niveau, enfin sous la ceinture plutôt ! Par contre le fait de jouer, je levais les sourcils quand elle dit cela. Elle avait prit un air beaucoup plus sérieux, mon sympathique. Visiblement elle tombait le masque bien tôt dans la partie. J'aurais pu m'en réjouir, mais le sourire que la blonde affichait n'était en rien amical. Il me colla froid dans le dos. C'était le genre de sourire flippant, surtout sur sa tronche. Elle décala son regard vers une autre table. Je me retournais par réflexe, cherchant ce que Mina regardait. Bien l'odeur du sang arriva jusqu'à mes narines. Forte. Douce. Une jeune femme. Juste à coté de notre table. Je déglutis difficilement quand elle se leva et vint vers moi. Casse toi. Sérieux casse toi ! Elle montra son entaille, fièrement. Pile sous mon pif. Je jetais un regard mauvais à Mina. Il n'était plus question de jouer là. C'était sérieux. Ce que j'avais dans le ventre. A cet instant, rien du tout et le si!simple fait de voir le sang couler de cette coupure ne m'aidait pas. PUTAIN. Par réflexe, je posais la manche de ma veste sur la coupure pour arrêter le saignement. Mais l'odeur était toujours là et putain. Ça m'ouvrait la faim. Je croisais le regard avec la demoiselle. Non ça ne servait à rien de lui causer. Elle n'était plus là. Complètement hypnotisée par Mina, putain elle était douée, elle était vieille c'était sur. Je me contentais de foudroyer Mina du regard. T'es folle ?C'est dangereux en plein public. Putain comment elle pouvait faire ça maintenant. Avec les attentats des stryges, il ne faisait pas bon crier de partout qu'on se nourrissait de sang humain. Je serrai les dents et sifflait d'agacement. J'avais faim. Chaque second passée avec cette femme ne faisait que renfoncer l'odeur du sang. Et à fortiori, ma faim. Je n'avais qu'une envie sauter au cou de cette femme pour lui planter mes crocs dans sa jugulaire, juste pour la vider totalement de son foutu sang. Mais là, c'était impossible. Trop de témoins au mètre carré. Putain, j'étais dans l'impasse, le cul entre trois chaises. Arrête tes conneries Mina. Finis-je par lâcher avec un énervé que je ne cherchais pas à cacher. Mes mains avaient commencées à trembler. C'était plus fort que moi. Je ne pouvais luter contre ces symptômes physiques liés à la faim. J'allais finir par craquer je le savais bien. J'allais passer le point de non-retour, celui qui me ferait passer à l'état de bête domptée que par ses instincts primaires. Et ça, c'était grave la merde. GRAVE.



© fiche par Ell, optimisée par Superno√A pour ASN



_________________

   
Unravel Ghoul
I'm just so damaged, I hold my breath, freeze. [...]  Don’t look for me; don't look at me. I don't wish to hurt you in a world of someone else's imaging. Remember who I am. • sheepirl & unravel.
   

   
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

IDENTITY CARD
MORE ABOUT ME
IT'S OVER

Revenir en haut Aller en bas
 

Gamin tu as un Mickey, Mouse ton nez - Feat. Asher

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Gamin tu as un Mickey, Mouse ton nez - Feat. Asher
» La plus vaillante des souris - Mickey Mouse (ou le Roi Mickey)
» Mais si vous êtes un lord écossais, moi je suis Mickey Mouse ▬ Shanti
» Mickey Mouse suicide
» Carnet de Mickey Mouse.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
All Souls Night :: Archives des rps-

Angel & Dante

Félicitation à nos deux couillons élus membres du mois de d'Août pour leur rafale de RP et leur bonne humeur ! <3