AccueilAccueil  FAQFAQ  Tumblr  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
Love is not a weakness +Artelynn

 :: Archives des rps
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Invité
Invité
avatar

IDENTITY CARD
MORE ABOUT ME
IT'S OVER

Lun 23 Mai - 18:00

Love is not weakness
Artémis & Flynn



Flynn se passa une nouvelle fois la main dans les cheveux avant de retourner s'étaler de tout son long sur son bureau. Il n'avait pas la force de faire quelque chose ce matin. A vrai dire il n'avait plus la force de faire grand chose ces derniers temps. Allez savoir pourquoi... Sa famille était partie. Toute. Du début jusqu'à la fin. Sa mère adoptive s'était barrée de ça il y a bien longtemps. Son oncle s'était barré après les attentats. Oreste était partit. Darwin état partit. Willow, Hecate. Tous. Sans rire, sans mentir tous les Deslauriers étaient partis. Et lui le petit Flynn, l'ado âgé de simplement 17 ans disons que tout le monde s'en foutait. On pouvait le laisser là. Allez, c'est pas si grave. C'est qu'un gamin. Au pire il s'habituera à la solitude. C'est qu'un simple gosse. Il s'y fera. Et bah non. Et bah non il n'y s'y faisait pas. Pourquoi ?  Peut-être qu'il avait ses raisons. On l'avait abandonné. Ça sert à quoi d'adopter un gosse si c'est pour ensuite le laisser tomber. Si c'est pour totalement s'en foutre une fois que les responsabilités se pointaient?

Ouais, ce n'était pas non plus les seules raisons qui le faisait... qui le rendait irritable. Flynn n'arrivait plus à dormir. Plus vraiment, voir plus du tout. Il prenait des vitamines chaque matin pour pouvoir faire face à une autre journée. A chaque fois que le jeune Alchimiste fermait les yeux c'était pour tomber sur le corps ensanglanté de nombreuses personnes... Et l'envie de vomir qui était en permanence sur son être se faisait bien plus forte encore. Et la plupart du temps il courrait au toilette pour avoir le temps de rendre sans inquiéter personne. D'ailleurs ça ne bernait personne. Les gens savaient très bien que Flynn n'était clairement pas au top de sa forme. Mais pas grave. Ils préféraient ne rien dire que d'essuyer un énième "Mais non ça va... je vois pas ce que tu dis".

Se relevant sur son bureau, le garçon attrapa son telephone. Il avait envie de voir la seule personne qui lui donnait encore le sourire de ces jours. Envoyant un message à Artemis il lui demanda si elle désirait que tous les deux se voient. Au parc ici peu lui importait. Il voulait juste la voir. Avoir un petit sourire dans les yeux, dans le coeur.
© ACIDBRAIN
Revenir en haut Aller en bas

They will fear the wild
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
They will fear the wild

IDENTITY CARD
Messages : 381 Je suis arrivé(e) le : 21/12/2015 Sous les traits de : Kaya *Hot AF* Scodelario Je me dédouble : Adin le feu au derche, Adria la maman poule & Asher le bébé stryge Pseudo : Xelette la reine des poneys Crédits : avatar: shiya, gif profil: xelette, tumblr & naitiri, gif signature: Xelette Points : 3261 Couleurs RP : darkred

J'ai : 21 ans Je travaille comme : Étudiante en psychologie Actuellement, je suis : En deuil et enceinte de son amour d'enfance Alter-ego : Canis latrans, autrement dit coyote Niveau social : Modeste


I'll make a beast out of myself, gets rid of all the pain of being a man. Can't you help me as I'm startin' to burn.



I've found a reason for me to change who I used to be. A reason to start over new and the reason is you



I will never be you.


Your blood is in my veins. We're supposed to be the same. Like father, like daughter.




MORE ABOUT ME
IT'S OVER

Ven 27 Mai - 21:47
Artelynn




Don't go where I can't follow.


L'attentat des stryges. Il fallait etre complètement con pour ne pas en avoir entendu parlé. Puis un nombre incroyable de personnes avaient été touchés, des faës, des alchimistes, des humains même ! Personne n'avait été épargné. Parmi la communauté magique, la nouvelle faisait encore l'effet d'une bombe. Par chance, certains avaient été épargnés, j'en faisais partie. Je ne savais même plus ce que je faisais à ce moment-là. Révisions probablement. Mais le plus dur fut d'apprendre que Flynn avait été au cœur des ces attentats. Je m'étais détestée de ne avoir été à ses cotés pour le protéger. Même si Flynn était alchimiste, je savais bien que son pouvoir était particulier pour cette situation. D'un parce qu'il ne le maitrisait pas franchement et de deux, parce qu'il n'avait rien d'offensif. Pour lui voir autant de gens mourir... déjà pour moi ça n'aurait pas été évident, enfin je suppose, alors lui... bref. Toujours était-il qu'après qu'il m'ait parlé de ça, je m'étais jurée de rester toujours auprès de lui. Et c'était sans compter que toute sa famille avait mis les voiles. Déjà que l'absence d'Anthea n'avait pas été évidente pour Flynn... mais maintenant Willow, Darwin, Hécate et Oreste étaient maintenant aux abonnés absents. Il allait de soit que le départ de ce dernier m'avait également affecté. Je connaissais Oreste depuis son enfance et comme je n'avais pas eu de père... il était la personne que j'avais assimilé plus ou moins à une figure paternelle. J'aurais menti de dire que je n'en avais pas souffert aussi... mais c'était probablement pire pour mon petit-ami qui se retrouvait sans famille... pour le coup on venait de se mettre sur un pied d'égalité. Par chance, Gabriel – le mari de la sœur de Sonja.... ouais compliqué – avait accueilli le blondinet chez lui.

Je serrai les dents. J'étais à peine sorti de mes cours que j'étais partie en direction de chez Gabriel. Cette idée n'était pas réjouissante. Je n'avais pas encore pleine confiance dans le protecteur de Flynn... certes, ça devait être quelqu'un de bien, juste que..... je voulais le vérifier moi-même. Bref, j'avais foncé vers chez eux. Le quartier était totalement à l'opposé de Sandy Hill, dans lequel je logeais. Clairement, il avait les moyen le Gabi. Bref, là n'était pas le sujet. J'avais frappé à la porte pour signaler ma présence. Le propriétaire de la maison m'ouvrit. Je souris calmement... bon, ça faisait un moment qu'il me voyait, il devait me connaître depuis. Il fallait dire que je m'étais appliqué à voir tous les jours si Flynn allait bien et heureusement que j'avais mes études.... bah sinon j'aurais été capable de le suivre jusqu'à ces cours. Un vrai garde du corps ! Je souris quand je vis le message de mon chéri. Oh chouette, j'allais lui faire la surprise. Je me dirigeais vers sa chambre automatiquement. Je toquais pour signaler ma présence. J'aurais pu rentrer et lui mettre mes mains devant ses yeux genre « QUI C'EST » mais au vu des derniers évènements, je préférais éviter. Mourir d'une crise cardiaque à 17 ans, c'était moyen top. Je rentrais avant même d'avoir eu sa réponse. Flynn, il faut que tu fasses tes devoirs ! J'avais sorti ma grosse voix pour imiter Gabriel, mais c'était franchement raté. Je me mis à rire de ma propre bêtise. Sans plus attendre, je passais mes mains autours de la taille de Flynn et posais un tendre baiser sur ses lèvres. C'était booon. Je souris et penchais ma tête sur le coté. Salut toi. Désolée, j'ai pas pu attendre de te voir. Preuve étant, j'avais encore ma besace pour mes cours. Je glissais ma main dans ses cheveux. Pas trop dure ta journée chéri ? Je souris tendrement, c'était fou comme ça faisait naturel de ma bouche de dire « chéri » à Flynn, mais bon sang, j’adorais ça !  



© fiche par Ell, optimisée par Superno√A pour ASN



_________________


   
 
I drove for miles and miles and wound up, at your door. I've had you so many times but somehow I want more. I don't mind spendin' everyday, out on your corner in the pourin' rain. Look for the girl with the broken smile, ask her if she wants to stay awhile — Neon Demon & Maroon 5.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
avatar

IDENTITY CARD
MORE ABOUT ME
IT'S OVER

Ven 10 Juin - 11:17

Love is not weakness
Artémis & Flynn



Le problème de Flynn se n'était pas le fait qu'il n'avait pas été capable de se défendre, même si ça pesait beaucoup il y pensait souvent mais disons qu'il n'avait jamais réellement été capable de se défendre, ça ne change pas plus que d'habitude, Nan le problème de Flynn c'est que ce sentiment, celui qu'il avait ressenti lorsqu'ils étaient tous dans les toilettes, Lorcan et ses blagues foireuses, commandante Sygrid qui cherchait cent moyens ridicules de les faire sortir de cette impasse et la fratrie Berserker qui n'était pas au top de sa forme, Il avait vu la jeune fille se faire arracher la gorge et mourir dans les bras de son frère, Il avait vu Lorcan volé contre un mur, il avait fait fondre une Stryge, il avait prit un morceau de tendon pour en faire une atèle, Et le plus bizarre dans tout ça c'est que ça lui manquait, Vraiment, Pas le sang, les corps déchiquetés, les larmes et l'odeur du vomi, mais l'ambiance, Le sentiment qui avait squatté son ventre pendant tout le temps qu'il avait passé dans le bar, L'état d'esprit, le sentiment, Ouais... Dis comme ça Flynn avait l'air d'être totalement taré, C'est bien ce n'était sûrement pas le bu et Flynn n'était pas taré ! Pas le moins du monde ! Il n'avait juste plus trop les pieds sur Terre ces derniers temps. Enfin, il fallait le comprendre. Il était petit a) en état de choc. Petit b) En manque de sa famille. Petit c) Bousculé par son adolescence. Petit d) Un mix des trois. Vous aurez trouvé la réponse tout seul il ne vivait pas très bien tous les événements qui tournaient autour de lui. Et si il en parlait ça n'allait pas vraiment être très bien vu. Alors il gardait le silence. C'était sûrement mieux ainsi. Si personne ne savait ce qui tournait plus très rond dans sa petite tête blonde.

Il ne s'attendait pas à ce que sa petite amie arrive de suite, si Flynn n'était pas allé en cours ces derniers temps, ce n'était sûrement pas le cas d'Artémis. Parce qu'Artémis était une demoiselle plus que sérieuse dans ses études et qu'à la fin de ces dernières elle aura sûrement un boulot de feu qui lui plaît plus que tout au monde et elle sera heureuse. L'idée fit sourire le garçon. Il ne demandait que ça. Le bonheur d'Artémis. La demoiselle qu'il aimait. Leur histoire elle était un peu bateau quand on y pensait. Mais pour le garçon elle sonnait comme le plus beau des contes de fée qui lui ai été donné d'entendre ! Parce qu'il l'aimait beaucoup Flynn sa jolie petite... Guerrière ? Le terme princesse ne s'adapte pas trop pour Artémis. Elle est plus le prince guerrier que la princesse elle. Et ce n'est pas un problème. Flynn a plus le gabarie de la princesse dans l'histoire. Quoi vous connaissez pas les rôles inversés ? Mais si mais si c'est plus drôle. Artémis le preux chevalier et Flynn la princesse en détresse ! Les bruits à la porte lui firent relever la tête et il rit en voyant la jeune femme et cette désastreuse imitation de Gabriel.

« C'est qui ça Arté ? Gabriel ou Sygrid?J'suis mitigé sur l'identité ! >Il sourit en répondant doucement à son baiser. Voilà, c'est ça qu'il aimait chez elle. Tellement fort. Elle était là pour lui. « Ce n'est pas moi que ça va déranger jolie dame. Fais comme chez toi tu connais Il sourit en lui montrant la place sur le lit. C'était comme sa maison ici. « Pas du tout. Je ne suis pas sorti et toi?
© ACIDBRAIN
Revenir en haut Aller en bas

They will fear the wild
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
They will fear the wild

IDENTITY CARD
Messages : 381 Je suis arrivé(e) le : 21/12/2015 Sous les traits de : Kaya *Hot AF* Scodelario Je me dédouble : Adin le feu au derche, Adria la maman poule & Asher le bébé stryge Pseudo : Xelette la reine des poneys Crédits : avatar: shiya, gif profil: xelette, tumblr & naitiri, gif signature: Xelette Points : 3261 Couleurs RP : darkred

J'ai : 21 ans Je travaille comme : Étudiante en psychologie Actuellement, je suis : En deuil et enceinte de son amour d'enfance Alter-ego : Canis latrans, autrement dit coyote Niveau social : Modeste


I'll make a beast out of myself, gets rid of all the pain of being a man. Can't you help me as I'm startin' to burn.



I've found a reason for me to change who I used to be. A reason to start over new and the reason is you



I will never be you.


Your blood is in my veins. We're supposed to be the same. Like father, like daughter.




MORE ABOUT ME
IT'S OVER

Dim 12 Juin - 23:30
Artelynn




Don't go where I can't follow.


Est-ce que j'étais devenu un bodyguard ? Totalement. Depuis l'histoire des attentats avec les stryges, je m'étais sentie affreusement coupable. Si seulement j'avais été présente ce jour-là avec Flynn j'aurais pu l'aider... être présente. Seulement le protéger. Mon corps était plus résistant que le sien, forcément, j'étais une berserker. Ma constitution physique était très bonne, en rajoutant ma capacité naturelle à guérir plus vite... Bon je n'étais pas immortelle, il ne fallait pas déconner. Mais j'étais solide, très solide. Puis il y avait tellement de choses qui s'étaient passé depuis. Entre autre chose le départ de tous les Deslauriers. Ouais et autant dire que la nouvelle nous était tombé sur le coin de la gueule. Personne ne savait ou ils étaient, enfin pas moi en tout cas. Non vraiment Flynn accumulait vraiment les coups de malchances à la chaine. Alors j'essayais de veiller sur lui, du mieux que je pouvais en tout cas. Bon je n'étais pas vraiment un exemple, dans le fond j'avais eu une vie aussi pourrie que la sienne. Alors s'était peut-être pour ça que j'étais apte plus que quiconque à lui remonter le moral.

J'étais à peine sorti des cours que j'avais foncé vers chez Gabriel. Pas envie d'attendre moi ! Je n'avais jamais été patiente, ça n'était pas maintenant que ça commencerai. J'avais débarqué très rapidement et j'étais allé retrouver mon petit-ami dans sa chambre. Bon par chance, Gabriel me connaissais maintenant... mais avant j'avais eu le droit à plusieurs questions. Enfin maintenant il me connaissait quoi. Je m'étais approché du blondinet en faisant une imitation vraiment pourrie je devais bien l'avouer. Mais au moins ça eu le mérite le faire sourire et j'aimais voir mon petit alchimiste sourire. Ça ressemblait plus à Sygrid en fait, maintenant que tu le dis, dis en riant légèrement. Je souris quand il m'annonça que je pouvais faire comme chez moi. Je devais bien avouer que Gabriel n'avait jamais été contre ma venue bien au contraire. Il était meme ravis de me voir souvent. Lui-même m'avait dit bon nombre de fois de faire comme chez moi, mais bon, je n'étais pas chez moi non plus il ne fallait pas déconner. Je souris alors que je m'éloignais de lui pour retirer ma besace de mon épaule. Je la posais sur le lit du blond avant de m'allonger moi-même comme un vieux steak. Dos sur le matelas je devais bien avouer que ce lit était très confortable. Les cours, les cours et les cours. J'te jure je suis faaaatiguée. Vivement la fin des études. Je soupirais longuement avant de me redresser d'un coup. Ça te dit de se promener ? Je vais te faire changer d'air un peu !  



© fiche par Ell, optimisée par Superno√A pour ASN



_________________


   
 
I drove for miles and miles and wound up, at your door. I've had you so many times but somehow I want more. I don't mind spendin' everyday, out on your corner in the pourin' rain. Look for the girl with the broken smile, ask her if she wants to stay awhile — Neon Demon & Maroon 5.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
avatar

IDENTITY CARD
MORE ABOUT ME
IT'S OVER

Jeu 16 Juin - 9:51

Love is not weakness
Artémis & Flynn





On pouvait penser ce qu'on voulait, crier sur tous les toits l'injustice dont était victime le petit Flynn mais ce n'était pas grave. Pour lui tout du moins ce n'était pas grave. Ou c'était ce qu'il se disait chaque matin lorsqu'il se réveillait. Parfois son esprit s'emballait, il ne savait plus faire la différence entre la réalité et le rêve, ce qui le ramenait ce soir dans ce foutu bar. Ou parfois il se réveillait tout simplement incapable de savoir où il était. Son esprit embrumé et totalement perdu ne savait juste pas mettre un point sur les choses qu'il voyait et la panique le prenait. Il ne reconnaissait pas l'odeur de la lessive, le toucher des draps ou simplement la décoration de sa chambre. Flynn arrivait à douter et laissait traîner un carton dans le coin de sa chambre. Qui sait, il allai sûrement resservir dans quelques temps ? Le fait est que le garçon ne pouvait pas se dire simplement malheureux. Dans son malheur il avait vu une lueur d'espoir à laquelle il s'était accrocher. Et grand dieu il avait eu raison. Parce que c'était cette petite lueur qui se tenait dans sa chambre actuellement. Ouh ; chambre qu'il aurait peut-être fallu ranger avant de recevoir quelqu'un.

Elle avait été relativement plus rapide que ce à quoi il s'attendait. Ce qui n'était pas vraiment pour le déplaire mais il avait justement prévu de ranger sa chambre tandis qu'elle lui répondait d'une manière positive ou un peu moins. Pour le moment ça ressemblait à un foutu champs de bataille. En... Moins sanglant et moins rempli de relents de sang et de chairs déchirées... Mais pourquoi fallait toujours qu'il ai l'esprit morbide ce foutu alchimiste !? Flynn secoua la tête. C'était possible d'en avoir marre de soi-même ? Parce que parfois il en avait vraiment marre de lui Deslauriers. A trop réfléchir, trop chercher la solution. Il aurait bien aimer être bête parfois. Mais bon... C'était un Deslauries. Et là était tout l'embarras. Voilà encore ce gosse qui sort des citations de Shakespeare. Quand il dit qu'il en a marre de lui... « Dans ce cas-là t'y es presque ! Peut-être un peu plus dans les aigus et ça sera parfait ! » Il hésita à ajouter qu'un peu plus et elle serait aussi effrayante que le phoenix mais il n'était pas sûr et il y avait parfois quelques oreilles indiscrètes. Qui sait, celle de Gabriel qui pouvait le répéter à la dame en question ou bien la dame en question qui s'attarde près de la chambre de son petit protégé. Ici on est jamais trop sûr. Flynn sourit à l'idée de se faire engueuler pour avoir insinuer que Sygrid lui faisait peur et il regarde Artémis s'allonger sur le lit. Il se redresse une nouvelle fois sur son bureau et s'étire en étouffant un bâillement. «Hey Mademoiselle l'élève studieuse faut arrêter de se plaindre, je suis sûr qu'on va bien rire quand tu va galérer à trouver un métier ! » Flynn la regarde une bouille angélique sur le visage. Taquination enclenchée !. « Je ne refuse pas une proposition de ta part ! » Sur ces mots Flynn se lève manquant de faire tomber sa chaise.
© ACIDBRAIN
Revenir en haut Aller en bas

They will fear the wild
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
They will fear the wild

IDENTITY CARD
Messages : 381 Je suis arrivé(e) le : 21/12/2015 Sous les traits de : Kaya *Hot AF* Scodelario Je me dédouble : Adin le feu au derche, Adria la maman poule & Asher le bébé stryge Pseudo : Xelette la reine des poneys Crédits : avatar: shiya, gif profil: xelette, tumblr & naitiri, gif signature: Xelette Points : 3261 Couleurs RP : darkred

J'ai : 21 ans Je travaille comme : Étudiante en psychologie Actuellement, je suis : En deuil et enceinte de son amour d'enfance Alter-ego : Canis latrans, autrement dit coyote Niveau social : Modeste


I'll make a beast out of myself, gets rid of all the pain of being a man. Can't you help me as I'm startin' to burn.



I've found a reason for me to change who I used to be. A reason to start over new and the reason is you



I will never be you.


Your blood is in my veins. We're supposed to be the same. Like father, like daughter.




MORE ABOUT ME
IT'S OVER

Dim 19 Juin - 20:06
Artelynn




Don't go where I can't follow.


Venir chez Flynn ? C'était devenu le pain quotidien pour moi. Depuis les attentats je m'étais juré de ne plus laisser mon petit-ami sans une surveillance rapprochée. Je m'en étais beaucoup voulu de ne pas être à ses cotés dans ces moments. Enfin vous me diriez, ça ne servait strictement à rien d'y repenser, j'aurais été incapable de changer le cours des choses.... enfin sauf avec un TARDIS, mais je n'en avais pas sous la main pour le moment. Enfin bref, toujours était-il que c'était devenu ma mission principale que de faire attention aux bien-être de mon petit alchimiste.

Je ris légèrement quand je m'amusais à imiter Gabriel et finalement, ça ressemblait plus à Sygrid en fait. Mais en tout cas, je devais avouer une chose, j'étais particulièrement mauvaise en imitation. Heureusement que j'avais pas choisi la carrière humoristique, j'aurais été incroyablement mauvaise. Enfin en tout cas, j'avais remporté mon pari, j'avais réussi à faire sourire le blond et ça... autant dire qu'il n'en fallait pas plus pour considérée ma mission comme accomplie. Au moins, je savais que ça, c'était vrai sourire. Pas quelque chose de faux qui cherchait à dissimuler autre chose.... ouais je me comprenais. Je finis par m'éloigner de Flynn, je retirai mon sac pour aller m'avachir sur son lit. Bon ok, peut-être que je faisais un peu trop comme chez moi. Mais après les cours et tout ce qu'il s'en suivait, j'étais claquée. Un peu plus et j'allais m'endormir moi. Il fallait dire que ce lit était fichtrement confortable. Alors je râlais en disant que j'avais hâte que mes études prennent fin. Et pourtant, j'en étais bien loin, après ma licence, j'en avais encore pour deux années. Que la force soit avec moi. Quand il me taquina, je ne pus m'empêcher de lui tirer la langue. Enfin, je ne pouvais pas lui en vouloir, il avait sa bouille d'ange fixée sur son visage et un grand sourire qui lui aurait probablement permit d'obtenir le bon dieu sans confession. Et bien quand je serai un graaaande psychologue reconnue, je t'engagerai comme secrétaire. Comme ça tu passeras sous mon bureau. Je lui fis un clin d'œil taquin avant de rire légèrement.

Je finis par me redresser. J'avais envie de bouger de là. Je regardais Flynn et lui proposais de sortir d'ici. Et visiblement il n'était pas contre cette idée. Je me levais tout de suite, laissant en plan mon sac sur le lit de mon petit-ami. Et.... Flynn manqua se casser la figure. En le voyant, je ne pus réprimé un fou rire. Et ben dis donc, je ne savais pas j'étais aussi renversante mon chéri. Je continuais de rire, jusqu'à en avoir les larmes aux yeux. Je finis par attraper la main de Flynn pour l'attirer vers moi. Je le regardais tendrement et passais ma main dans ses cheveux pour arranger sa coiffure. Je finis mon œuvre en posant un bise à la commissure des lèvres du blond. Parfait comme ça, t'es à croquer. Je souris légèrement, si ça ne tenait qu'à moi, je serai bien resté dans cette chambre pour faire d'autres choses, mais la présence de Sygrid et Gabriel était... comment dire.... légèrement embêtante. Si l'un d'eux débarquais dans la chambre en pleine action c'était totalement tue-l'amour. Je souris, pas besoin de beaucoup se couvrir les températures commençaient à augmenter. Je me dirigeais vers la sortie de la chambre et me tournais vers Flynn. Tu viens ou tu rêvasses Flynnouille ?  



© fiche par Ell, optimisée par Superno√A pour ASN



_________________


   
 
I drove for miles and miles and wound up, at your door. I've had you so many times but somehow I want more. I don't mind spendin' everyday, out on your corner in the pourin' rain. Look for the girl with the broken smile, ask her if she wants to stay awhile — Neon Demon & Maroon 5.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
avatar

IDENTITY CARD
MORE ABOUT ME
IT'S OVER

Sam 13 Aoû - 20:10

Love is not weakness
Artémis & Flynn





En fait ce qui lui faudrait à petit Flynn c'est des vacances. Un moyen de quitter la ville. Il y avait pensé il y a quelques temps déjà, avant les attentat suite au départ de sa mère adoptive il y avait pensé. Puis avec les derniers événements c'était presque devenu une évidence. Il faudrait qu'il parte. Il fallait vraiment qu'il parte. Se changer les idées tout ça tout ça. Seul ou accompagné. Que ce soit avec la nouvelle famille ou bien avec Artémis. Et il n'était pas contre partir avec Artémis. Quelques semaines loin du monde, loin de la ville et des créatures, loin des tripes et des boyaux... Ce n'était pas trop demandé tout de même, si? Flynn sourit en remettant quelques instants la tête dans ses bras. Il imaginait la destination. Où est-ce qu'ils auraient pu partir tous les deux? Entre amoureux? Un endroit poétique peut-être... Paris... Ça c'était le rêve. Flynn avait toujours voulu partir à Paris mais il n'en avait jamais eu l'occasion. Entre une mère surprotectrice qui s'était finalement barrée... Elle était peut-être à Paris tiens... Quelle idée de misère. Bon... Pas Paris. L'Italie? Rome? Venise? Ça serait un vrai luxe. Le soleil... La chaleur, ça changerait un peu d'ici et de l'ancienne maison d'Oreste qui était toujours froide. OK... Pas l'Italie. Pourquoi pas plus proche? L'Espagne c'était loin nan? Ouais. C'était toujours loin. Pas plus proche du tout. Ok, pour les vacances on en toucherait un mot à Gabriel. Qui sait... Il aura peut-être de bonnes idées. En tout cas on y était pas encore aux vous vacances pour le moment le sujet c'était les études d'Artémis. Les grosses longues et encombrantes études qui la rendaient HS en permanence. A tel point que Flynn en était jaloux de son cahier. Elle devait passer plus de temps avec lui qu'avec son petit ami. Vilaines études qui allaient la projeter au sommet comme si elle ne brillait déjà pas assez. «Roooooh tout de suite hein. Jsuis sûr que je serais très mignon avec des petites lunettes et un tailleur court... Même que se sera pas seulement sous le bureau que je passerai... » A son tour de répondre au clin d'œil.

La balade c'était une bonne idée! ça permettait de chasser les pokémons. Ça pourrait toujours l'amener à sortir. Parce que ces derniers temps lorsqu'il sortait ce n'était pas par pur plaisir. Il y était forcé, amené à devoir vivre avec l'extérieur... Quelle idée sombre. L'extérieur. Il avait quelque peu peur. Juste un peu. Vous savez ce juste un peu qui vous empêche de vous approchez du vivarium. Ce juste un peu là. Voilà vous l'avez. Se rattrapant suite à sa demi chute qui le réveille bien le garçon secoue la tête. «Tu éblouie la pièce à tel point que je ne sais plus où je pose les pieds. Honte à toi. » Le blond pince les lèvres en abordant une mine boudeuse tandis qu'elle lui attrape la main pour le passer la main dans ses cheveux. Le blond évite le regard toujours boudeur. Il n'était pas très doué pour ça et ne fera sûrement pas long feu mais c'est toujours bien d'essayer de bouder... « Merchi... » Il grommele presque, rechigne à le dire. « Mais t'étais pas obligé... » Elle dépose un baiser au coin de ses lèvres et malgré toute la volonté du monde, Flynn sent une douce chaleur se réveiller au creux de ses joues mais aussi au creux de ses reins. Il rougit et croise les bras sur sa poitrine. La proximité de sa petite amie ne l'aide pas plus que ça non plus. « Je rêvasse pas! Je boude... Mais j'arrive aussi... »
© ACIDBRAIN
Revenir en haut Aller en bas

They will fear the wild
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
They will fear the wild

IDENTITY CARD
Messages : 381 Je suis arrivé(e) le : 21/12/2015 Sous les traits de : Kaya *Hot AF* Scodelario Je me dédouble : Adin le feu au derche, Adria la maman poule & Asher le bébé stryge Pseudo : Xelette la reine des poneys Crédits : avatar: shiya, gif profil: xelette, tumblr & naitiri, gif signature: Xelette Points : 3261 Couleurs RP : darkred

J'ai : 21 ans Je travaille comme : Étudiante en psychologie Actuellement, je suis : En deuil et enceinte de son amour d'enfance Alter-ego : Canis latrans, autrement dit coyote Niveau social : Modeste


I'll make a beast out of myself, gets rid of all the pain of being a man. Can't you help me as I'm startin' to burn.



I've found a reason for me to change who I used to be. A reason to start over new and the reason is you



I will never be you.


Your blood is in my veins. We're supposed to be the same. Like father, like daughter.




MORE ABOUT ME
IT'S OVER

Ven 19 Aoû - 17:52
Artelynn




Don't go where I can't follow.


Lunette et tailleur court, je payerai pour voir ça ! Je souris alors qu'à son tour il m'envoyait un réplique bien placée avec un clin d'œil. Il ne passerait pas que sous le bureau ? Hu. Intéressant. A force de me taquiner j'allais zapper l'envie d'aller dehors pour clouer Flynn au lit. Mais ce n'était pas le moment de craquer. Puis sérieusement ce donner à des activités de la sorte sous le même toit que Sygrid et Gabriel.... non sérieusement je les aimais bien mais ça me foutait trop mal à l'aise ! Puis avec la chance qu'on se trainait, c'était dans ce genre de moments qu'ils finissaient toujours par rentrer. Alors autant Sygrid s'en tapait mais Gabriel.... il risquait juste de faire une crise cardiaque.... ou de s'évanouir, au choix ! Dans tous les cas ça restait un très mauvais plan, style fausse bonne idée de l'infini.

Puis de toute façon vu la tête de Flynn, j'avais tout intérêt de le faire sortir un peu. S'il continuait de rester enfermé ici, il allait devenir aussi transparent qu'une banshee, creepy ! Je savais bien que les choses n'étaient pas évidentes pour lui en ce moment. L'attentat, le départ d'Oreste et sa compagnie. Anyway, je me devais d'être présente, sinon je devais la pire petite-amie et la pire meilleure amie du monde. Autant dire que mon matricule allait en prendre un coup ! Je me levais rapidement. Mais Flynn ne jouissait pas du même équilibre que moi. Il trébucha ce qui me fit largement rire. Je ne pus m'empêcher de vanner mon petit-ami sur ce fait. Alors qu'il se mit à aborder une moue boudeuse. Je passais tendrement ma main dans ses cheveux histoire d'arranger sa coupe. Il grommelle, il fuit le regard. Il est adorable. S'en était presque criminel en fait. Mais je savais bien qu'il n'avait aucun talent pour bouder. Je finis par poser un baiser léger juste au coin de ses lèvres. Je ne pouvais pas lui résister, je n'avais jamais pu. Je pris quelques secondes à regarder Flynn. Quelques secondes nécessaire histoire de calmer mes ardeurs. Ce n'était pas le moment, ni l'endroit. Pas le moment, ni l'endroit. Inspire expire. Je me dirigeais vers la sortie avant de me retourner vers le jeune alchimiste pour le taquiner à nouveau. Il boudait toujours. Je me retournais. Et sans crier gare, je sautais sur Flynn. Nous finîmes tous les deux directement sur son lit. Je me retrouvais juste au dessus du blondinet et je dis avec un sourire très innocent. Si tu boudes, je vais devoir te torturer par le supplice des chatouilles. Je souris alors que je me redressais, installée à califourchon sur mon petit-ami. Je plaçai mes mains stratégiquement au niveau de ses cotes du blond avec un sourire quasi sadique. Mes menaces sont très sérieusement Flynouille. Je continuais de sourire. Bon certes pour calmer les ardeurs ce n'était pas le mieux. Mais aux grandes situations les grands moyens. Et sans même attendre la réponse du jeune homme je commençais à glisser mes doigts le long de ses cotes pour lui infliger le supplice ultime. Je ne pus m'empêcher de rire légèrement même temps. Un peu de légèreté, ça ne pouvait pas faire de mal non ? Juste histoire de ne penser à rien. Juste pendant un instant oublier tout ce que nous avions vivre, subir. Juste penser à rire d'un rien, comme avant. Après quelques minutes je finis par tout stopper et pencher vers Flynn. Mes lèvres virent déposer un baiser sur les siennes. T'es guéris ou t'en veux encore ?  



© fiche par Ell, optimisée par Superno√A pour ASN



_________________


   
 
I drove for miles and miles and wound up, at your door. I've had you so many times but somehow I want more. I don't mind spendin' everyday, out on your corner in the pourin' rain. Look for the girl with the broken smile, ask her if she wants to stay awhile — Neon Demon & Maroon 5.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

IDENTITY CARD
MORE ABOUT ME
IT'S OVER

Revenir en haut Aller en bas
 

Love is not a weakness +Artelynn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» jonas lafayette ► love is weakness
» Absolarion Love.
» Love me now or hate me forever!
» « CENTRAL PARK » New York i love you .
» Let Love Lead The Way [PV]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
All Souls Night :: Archives des rps-

Angel & Dante

Félicitation à nos deux couillons élus membres du mois de d'Août pour leur rafale de RP et leur bonne humeur ! <3