AccueilAccueil  FAQFAQ  Tumblr  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
Acid rain + Ft. 'Mina

 :: Archives des rps
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Invité
Invité
avatar

IDENTITY CARD
MORE ABOUT ME
IT'S OVER

Ven 29 Juil - 13:42


ACID RAIN

There'll be no rest for the wicked


- Au revoir, Sygrid.
Puis, vient de nouveau le silence. Diane contemple longuement l'appareil encore coincé entre ses doigts. Son cœur lui fait mal mais, elle sait que cette finalité est la bonne. Désormais, elle pourrait avancer. Alors, elle presse le cellulaire contre sa poitrine, comme s'il s'agissait-là de Sygrid qu'elle pourrait étreindre une dernière fois, puis le dépose sur la table basse. C'est terminé. Et, c'est comme une relation amoureuse dont il faut faire le deuil, cela lui arrache à nouveau quelques larmes dévastées. Elle croise les bras sur sa poitrine, se voûte légèrement au dessus de ses genoux pour contempler un point fixe, mais invisible sur le sol. Il y a ce vide entre ses côtes, ce vide qui ne se remplira plus jamais, elle le sait. Sygrid. Elle a du mal à s'en contraindre mais, il est temps pour elle de passer définitivement autre chose. Mais c'est difficile et, Diane n'est pas encore certaine d'y parvenir. Depuis Faolan, elle n'avait su que vivre dans le passé. Et, ce fut d'ailleurs ce qui l'incita à presser la détente. Une brise inexistante lui balaye l'échine. Elle a soudain froid. Sa peau transpire cette sueur gelée qui promet par la suite un excès de fièvre. Elle fronce légèrement ses sourcils, grimace sous cette douleur familière qui lui meurtrie la tempe. Fébrile, elle y passe son index. Le liquide chaud sous la bulbe la ramène des années en arrière. Elle n'a pas besoin de croiser son reflet à travers la psyché pour comprendre ce qui se passe présentement. C'est son corps qui, comme lorsqu'il avait chassé Faolan autrefois, rejette à son tour Sygrid. Ce sont chacune de ses cellules qui annihilent son visage et les souvenirs qui l'accompagnent.

- Tu ne... tu ne devrais pas revenir tout de suite, déclare-t-elle à l'attention de 'Mina.
Elle ne veut pas lui offrir cette vision horrifique. Elle ne veut pas l'accabler plus qu'elle ne le fait déjà. Alors, Diane se relève et, se tourne en direction de l'énorme baie vitrée pour contempler la ville de son perchoir. Elle connaît suffisamment la blonde pour savoir qu'elle n'écouterait probablement pas ses recommandations. Elle pose son front contre la vitre, puis ferme les paupières un instant. Adieu. Elle ne le prononce pas, mais ses lèvres le miment silencieusement. Adieu. C'est douloureux et, dans un sens, un profond soulagement. Elle ne sentirait plus tiraillée entre passé et présent. Désormais, Sygrid est derrière elle. Du moins, c'est ce qu'elle s'efforce de croire. Sans doute en serait-elle convaincue plus tard, lorsqu'elle irait mieux. Mais, même si elle n'a maintenant plus rien qui la raccroche à la Phoenix, Diane ferait l'effort d'honorer cette promesse qui, n'a véritablement aucun poids pour cette dernière. Cela étant, peut-être que cela lui permettrait de tenir le coup une bonne fois pour toute. Là encore, elle ose l'espérer. Et, finalement, la Sidh n'est pas toute seule. A cet instant, elle croit entendre du bruit derrière elle, mais elle ne se retourne toujours pas. Le sang coule encore le long de sa joue. Elle relève simplement le nez pour observer l'horizon noir qui s'étend face à elle.
- Merci...
Qu'elle soit de nouveau à ses côtés ou non, Diane sait que 'Mina percevra sans mal sa gratitude.

Diane perçoit vaguement la silhouette de la jeune femme à travers la vitre. Et elle lui adresse un timide sourire, à la fois tendre et reconnaissant.
- Encore cinq petites minutes...
Le temps que son apparence ne reprenne enfin vie. Elle presse sa paume contre la blessure, puis baisse les yeux pour ne pas lui offrir le pitoyable spectacle de son ancienne déchéance.


© fiche par Ell, optimisée par Superno√A pour ASN


Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
avatar

IDENTITY CARD
MORE ABOUT ME
IT'S OVER

Lun 1 Aoû - 13:24


ACID RAIN

There'll be no rest for the wicked


« Tu ne... tu ne devrais pas revenir tout de suite. » Contrairement aux mots qu'elle avait entendu au loin sans chercher à les comprendre, Mina devina qu'ils étaient cette fois destinés à son attention. La conversation devait déjà s'être conclue. La Stryge n'avait pas cherché à écouter, le moment n'appartenait qu'à Diane et elle ne voulait en aucun cas imposer sa présence ou sa curiosité sous prétexte qu'elle devait veiller sur la Banshee. Et puis à vrai dire, l'histoire avec Sygrid ne la regardait pas, mais l’intéressait encore moins... Ce qui lui importait c'était les conséquences probables. Alors Mina s'était occupée, avait passé sa grenouillère Bourriquet (top swag Bourriquet et Pikachu), sa préférée. Et puis avait attendu sur le rebord de la baignoire, loin du miroir pourtant recouvert d'un tissus à l'instar de tous les autres de l'appartement, que Diane vienne la chercher. Ou l'appelle. Ou gueule, chiale, recommence à délirer ... n'importe quoi ! Et quand Diane lui indiqua qu'il ne fallait pas qu'elle revienne immédiatement, Mina n'attendit bien sur pas une seconde de plus pour sortir de la salle de bain et retourner en silence dans le salon. Elle y trouva Diane debout, devant la grande baie vitrée parée des lumières de la ville. Un spectacle presque aussi étincelant que les étoiles au dessus de leurs têtes. Un peu démunie devant cette situation, la goule fit mine de ranger un peu, de prendre des draps, des couvertures, et de préparer un couchage pour la Sidh qui bientôt, retomberait dans les affres de sa douloureuse désintox. « Merci...»

C'était arrivé comme ça, sans prévenir, et eut l'effet de stopper Mina dans son action. Elle releva la tête en fronçant légèrement les sourcils pour croiser le regard de Diane à travers le reflet de la baie vitrée. Merci. C'était presque gênant. Parce qu'au final, il y avait bien peu de chose que Mina avait fait dans sa vie qui ne mérite des remerciements. Pas aussi sincères. Pas venant de quelqu'un qui comptait, et dans des circonstances ou véritablement, la Stryge faisait preuve d'altruisme ou tout simplement d’égard. Elle papillonna du regard, bien peu habitué à recevoir quelque chose d'aussi vrai et mérité.

« Ouais ... »

Ça, c'était la réponse la plus conne qu'elle puisse formuler et pourtant, Mina ne pouvait vraiment pas faire mieux. Sa gêne était perceptible dans ce simple mot, puis dans le raclement de gorge qui s'en suivit. Continuant de faire mine d'être grandement occupée par l'installation du canapé sous les étoiles, de border les draps et la couverture avec soin, Mina tourna le dos à Diane qu'elle devinait très mal. Son reflet avait révélé sa forme de Sidh, sa forme de Mort... Et même si Mina n'avait pas réagit sur le vif, elle se mordait la lèvre avec angoisse en espérant juste que cet appel n'est pas été un poison plus qu'un soulagement. « Encore cinq petites minutes... » Mina secoua alors la tête par la négative et se redressa pour faire face à son amie.

« Je ne crois pas non... Tu sais, tu pourras pas faire pire que les premières heures du sevrage en terme de faciès immonde. J'ai presque été tenté de filmer. Un exorcisme ça fait toujours le buzz sur le net. »

Son allure sévère d'institutrice coincée de type balais dans le cul jurait tant avec ses paroles  et sa dégaine en grenouillère que Diane aurait certainement du mal à croire qu'il s'agissait d'une plaisanterie. Mina désigna alors le canapé-lit, claqua des doigts pour lui faire comprendre qu'elle devait rapidement y poser son cul et s'en alla chercher de l'eau pour la Sidh. De l'eau, et une perfusion. Hors de question qu'elle se déshydrate. Et pour cela rien de tel qu'une gentille petite poche subtilisée aux soins palliatifs. Sidh ou non, elle en souffrirait et c'était déjà bien assez pénible comme ça.

« On dirait que tu es dans l'oeil du cyclone. Couche toi. Tu as froid ? Tu as faim ? Je peux te trouver quelque chose à manger autrement ... Est-ce que ça va aller ? ... »

Pas question de parler ouvertement de Sygrid, mais la question se basait bien évidemment sur ce sujet.



© fiche par Ell, optimisée par Superno√A pour ASN


Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
avatar

IDENTITY CARD
MORE ABOUT ME
IT'S OVER

Lun 1 Aoû - 14:34


ACID RAIN

There'll be no rest for the wicked


La genouillère de 'Mina fait écho à la sienne et, à travers, l'énorme baie vitrée, Diane ne peut réprimer l'ombre d'un sourire. Elles ne sont que deux enfants éprouvés. Il suffit de les contempler, alors que le temps semble tourner irrémédiablement à l'orage et, que la pluie ne cesse de se déverser entre elles. Elles ne sont que deux petites filles affligées par les frasques de l'existence. Il y a d'abord ce trou dans son crâne, puis le ouais embarrassé de 'Mina. Elles se ressemblent, s'assemblent, mais n'ont pourtant pas les mêmes cicatrices. Diane l'observer agir derrière elle, l'air de rien, sans broncher immédiatement sur l'apparence qu'elle a revêtu sans même le vouloir. Et, elle lui est reconnaissante de ne pas avoir relever l'état déplorable dans lequel elle se trouve présentement. Son front cherche la fraîcheur contre la vitre, tandis qu'elle se perd à nouveau face aux lueurs de la ville. Il fut un temps où elle aimait simplement traîner dans les rues, aux côtés de sa sœur, pour savourer les odeurs des restaurants et les rires des bars. Il fut un temps où elle aimait contempler le scintillement des rues, comme des étoiles qui se trouveraient auprès d'eux. Aujourd'hui, Diane ne sait plus. Elle regarde Ottawa sans réellement la voir, rongée par quelques regrets amers, qu'elle ne digérera probablement jamais. Ses doigts pressent davantage la blessure qui ne cesse de suppurer cette existence faisandée, puis libère un souffle dont la vapeur sur le double-vitrage brouille son image.

Elle se tourne finalement vers 'Mina qui, cherchant à faire de l'humour, était parvenue à lui voler un rictus amusé. Elle incline quelque peu sa petite caboche cabossée, et abaisse finalement son bras pour dévoiler à nouveau cette écœurante blessure.
- Remarque, une morte en désintox', je suis sûre que ça ferait un carton.
Et elle glousse péniblement. Diane préfère en rire. La situation est déjà suffisamment accablante. Docilement et, sans rechigner, la Banshee s'étend sur le lit que 'Mina venait de lui installer. Elle replie un bras sur son visage pour le dissimuler. Le calme lui flanque la nausée et des vertiges. Elle sait que les heures qui suivront n'auront rien de reposantes. Elle sait que le pire n'est pas encore totalement achevé. Elle se mord la lèvre pour contenir cette peur dévastatrice entre ses côtes, cette peur qu'elle aimerait vomir dans quelques beuglements incohérents. Mais, Diane ne peut qu'attendre simplement, patiemment, que l'ouragan ne la fauche de nouveau. Elle redresse la tête pour rabattre la capuche sur son crâne dont la blessure s'est dissipée. Elle ressemble à une humaine enfin, du moins, à une banale malade.
- 'Mina... tu dors avec moi, hein ?

Ce n'est qu'une enfant, malgré son âge, malgré le fait qu'elle soit mère. Mais ce n'est que 'Mina et, Diane sait qu'elle peut se montrer tel qu'elle est. Une bouteille d'eau, une perfusion... et il n'en faut pas plus à la Banshee pour libérer un ricanement à la fois nerveux et amusé.
- Ça te va bien de jouer les infirmières.
Elle tousse dans le plat de sa main, puis secoue doucement sa petite tête.
- Je vais bien 'Mina, la coupe-t-elle, avec Sygrid... c'est terminé. Je vais pouvoir avancer. Et... je ne suis pas seule. Tu... es là. Alors ça va aller.
Diane tend le bras et, saisit prudemment la main de la blonde.
- Je... je te promets que ça va aller. Je vais m'en sortir... Il va... juste me falloir un peu de temps.
Elle lui présente un sourire timide, mais profondément sincère. Elle irait bien. C'est encore fébrile comme émotion mais, Diane le sent. Elle irait bien. Pour 'Mina, pour Artemis, pour Mara. Mais également pour elle-même. Et peut-être pour Sygrid, secrètement. Elle serre doucement ses doigts entre les siens.
- Il faut... que j'essaye de dormir. J'ignore combien de temps va prendre la prochaine vague pour...
Et elle ferme les paupières en inspirant profondément.


© fiche par Ell, optimisée par Superno√A pour ASN


Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
avatar

IDENTITY CARD
MORE ABOUT ME
IT'S OVER

Mer 3 Aoû - 19:04


ACID RAIN

There'll be no rest for the wicked


Une morte en désintox... attention, rires. A non. Malgré le rictus un peu con de la Sidh, Mina n'arrivait pas à se détendre. Diane elle se contentait de faire le dindon en riant à la manière d'une aliénée, ce qui était un peu flippant... un peu comme une infirmière de Silent Hill. Disons que sans le vouloir, avec cette pâleur, ses cernes, son regard creux... la légère couche de sueur et son pyjama jaune pétant à l'effigie d'un pokémon, Diane pouvait très largement faire hurler de terreur le premier flippé de la vie passant par là. C'était drôle, mais dans cette situation c'était peut être l'une des première fois que la Stryge voyait en son amie, un spectre. Qu'elle prenait conscience de son état véritable, de sa mort et ses conséquences, et de sa tâche de Banshee. Jusque là, cela était resté un concepts vaporeux tant Diane était amenée à se détruire sans cesse, à se faire du mal... Elle avait plutôt eut l'air d'une pauvre petite chose, plus proche de l'humaine perdue que de la créature dévouée à la faucheuse qu'elle était en réalité. Ce n'était pas de la voir dans un triste état, qui faisait prendre conscience à Mina de l'appartenance de Diane aux rangs de la Mort. C'était surtout d'espérer la voir reprendre sa 'vie' en main. Après cela, que ferait-elle ? Est-ce que réellement, son amie pourrait enfin embrasser sa condition ? Bon ... A dire vrai Mina n'en avait rien à faire. Elle ferait bien ce qui lui chantait... ce qui comptait, c'était qu'elle puisse utiliser l’éternité devant elle à devenir la personne qu'elle n'avait pas su être durant son vivant. Mina était certaine que cela avait de la valeur aux yeux de Diane, alors elle l'aiderait à cette fin... La Stryge n'y trouvait pas de logique véritable mais c'était là ce qu'elle désirait. « 'Mina... tu dors avec moi, hein ? »

La question la laissa démunie, et elle resta comme deux ronds de flan alors qu'elle bordait déjà Diane sous les couvertures. Fort heureusement Diane lâcha une énième débilité qui ne manqua pas d'arracher une grimace exaspérée à la Stryge. « Ça te va bien de jouer les infirmières. »

« C'est ça marre-toi ... Tu rigoleras moins dans quelques heures. »

C'était malheureusement vrai. La preuve, elle toussait déjà, forçant Mina à s’assoir à son chevet, sur le lit pour lui tapoter dans le dos. Même pour son propre enfant, elle n'avait jamais été capable d'un geste aussi aimant. « Je vais bien 'Mina, avec Sygrid... c'est terminé. Je vais pouvoir avancer. Et... je ne suis pas seule. Tu... es là. Alors ça va aller. Je... je te promets que ça va aller. Je vais m'en sortir... Il va... juste me falloir un peu de temps. » A aucun moment, Mina ne rejeta la main de Diane. Elle la garda même quelques instants dans la sienne, en l'observant avec un bref sourire amusé. La situation était presque comique, si l'on observait la gravité des deux protagonistes, qui jurait avec leurs tenues d'enfants désaxés. Mina inclina encore un peu plus la tête et émit un petit rire un peu triste, sans savoir si elle devait croire Diane ou si celle-ci cherchait simplement à convaincre son amie, ou à se convaincre elle-même.

« C'est à se demander qui doit rassurer l'autre ... »

Elle n'attendit cependant pas une seconde de plus avant de remonter la manche de Diane pour piquer la veine la plus gonflée... qui pourtant était à peine visible. Qu'elle était maigre, Diane... et ces quelques jours de privation, d'agitation seraient un traumatisme supplémentaire pour son corps. Il récupérerait bien sur très vite, mais en attendant, la souffrance était bien là, visible sur le visage de Diane qui se creusait d'heure en heure. « Il faut... que j'essaye de dormir. J'ignore combien de temps va prendre la prochaine vague pour... » Mina venait juste d'installer la perfusion, et passa le dos de sa main contre le front brûlant du Spectre avant de soupirer. Maintenant, il n'y avait plus qu'à attendre.

« J'aimerais faire plus tu sais ... »

Prendre sa souffrance, aspirer le mal qui la rongeait... Après tout, Diane était infiniment plus précieuse qu'elle. Sans oser regarder Diane, la Stryge vérifia le débit de la perfusion avant de trainer les pieds le long du lit pour en faire le tour. Puis elle s'allongea avec une infinie douceur, loin de Diane pour qu’aucun soubresaut du lit de vienne la troubler.

« Est-ce que tu me pardonneras ? »



© fiche par Ell, optimisée par Superno√A pour ASN


Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
avatar

IDENTITY CARD
MORE ABOUT ME
IT'S OVER

Jeu 4 Aoû - 15:37


ACID RAIN

There'll be no rest for the wicked


La vérité, c'est qu'elles ne sont que deux enfants. Et, ni l'une ni l'autre ne sait ce qui les attend au jour venu. Sans doute est-ce pour cette raison que Diane s'efforce de rassurer son amie. Peut-être est-ce tout simplement pour ne pas lui présenter ses propres angoisses. Parce qu'elle ne sait pas, elle non plus, ce qui gronde au loin dans l'obscurité. S'en sortirait-elle ? Il y aurait-il cette rédemption qu'elles cherchent au bout de ce tunnel noir ? Elle l'ignore. Alors, elle se convainc, elle persuade 'Mina que tout irait bien. Et, finalement, cela ne prend pour personne. Elles savent, pertinemment, que les heures à venir les gangrèneront davantage. Cela étant, les amis ne sont-ils pas fais pour esquisser, ne serait-ce, qu'une lueur factice pour encourager ? Là encore, la Banshee ne le sait pas. Trop d'années se sont écoulées pour qu'elle ne se souvienne véritablement de ce que constitue une véritable amie. Son regard se pose alors sur 'Mina et, c'est un air profondément navré qu'elle lui offre. Elle aurait aimé faire plus, se démener davantage pour lui rendre la tâche facile, mais elle ne parvient qu'à serrer les dents pour ne pas hurler toute la démence qui s'éveille en elle chaque fois qu'elle y pense. Et, si la blonde culpabilise de l'avoir gardé captive, Diane, elle, s'en veut de ne pas être plus solide. C'est le serpent qui se mord la queue et, aucune d'entre elles n'ose l'admettre clairement. C'est une pudeur, peut-être, un brin de timidité qui les réduit au silence ou, simplement la crainte de broyer l'autre un coup de plus.
- Toi non plus, cela dit, argue-t-elle, non sans un sourire pincé.

Diane ne cille pas. Elle laisse 'Mina piquer l'une de ses veines. Elle n'éprouve plus grand chose. Son corps est épuisé. Elle n'a jamais été bien épaisse, même de son vivant, mais elle semble bien plus chétive, là, perdue dans cette grenouillère légèrement trop grande pour elle. Elle s'humecte les lèvres, puis sourit tristement à sa remarque. Elles se rassurent l'une et l'autre, comme deux adolescentes tétanisées dans le noir. Elles ne sont pas si différentes que cela, en cet instant. Elles ne souffrent seulement pas du même mal. Diane ferme les yeux au contact de sa main contre son front brûlant. La peau est fraîche et apaise légèrement ce brasier qui ne veut toujours pas se tempérer. Cela lui vole un frisson désagréable qui remonte le long de son échine, jusqu'à venir englober son crâne.
- Tu fais déjà beaucoup, 'Mina...
Beaucoup trop, sans doute, pour le malheureux déchet qu'elle représente. Mais, Diane ne le dit pas. Elle sait que la blonde lui cracherait au visage pour cela. Elle sait que la blonde mise quelques espoirs qu'elle n'assimile pas vraiment en elle. Mais, Diane les accueille avec fierté malgré tout, pleine de bienveillance. Elle ferait de son mieux. Elle ferait son maximum pour elle. Elle le lui doit.
- Je ferai de mon mieux pour que ça ne soit pas vain...
Ses membres tremblent. Elle grimace. Pas encore. Pas déjà. Et elle se flanque une gifle mentale pour apaiser ces quelques soubresauts, jusqu'à les étouffer un peu.

'Mina ne fait aucun bruit lorsqu'elle se glisse sous les couvertures à ses côtés. Diane ne dit rien. Elle sourit imperceptiblement seulement, heureuse et soulagée de la savoir auprès d'elle. Elle se tourne vers elle, les mains jointes sous sa joue, comme le ferait une enfant, puis baisse brièvement les yeux. Il n'a jamais été question de lui pardonner quoi que ce soit, puisqu'il n'y a jamais eu aucune rancœur. Certes, ses crises l'ont poussé, quelques fois à lui déverser des horreurs mais, il est tellement plus simple de reporter la faute sur une toute autre personne dans ces instants-là. Diane frise tendrement le nez, comme elle le faisait autrefois lorsque sa sœur aînée la rejoignait après un cauchemar, puis murmure doucement:
- Je ne t'en veux pas. Tu as fais ce que je n'ai jamais eu le courage de faire.
Elle prend quelques minutes pour contempler ses traits tirés par l'inquiétude et la fatigue. La blonde n'a pas bonne mine, elle non plus. Et, elle use ses dernières forces pour l'enlacer d'un sentiment plus doux, plus positif. Sa peau s'illumine péniblement de cette opalescence propre aux Banshees, comme un néon faiblard qui aurait été trop utilisé.
- Tu devrais dormir, toi aussi... tu as une sale tête, ajoute-t-elle dans un rictus amusé mais profondément tendre.


© fiche par Ell, optimisée par Superno√A pour ASN


Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
avatar

IDENTITY CARD
MORE ABOUT ME
IT'S OVER

Ven 12 Aoû - 11:36


ACID RAIN

There'll be no rest for the wicked


Qu’elle fasse déjà beaucoup, ce n’était peut-être pas suffisant. Mina avait beau essayer de faire le mieux qu’elle pouvait, de donner plus qu’elle ne l’avait jamais fait dans sa vie… le sentiment d’être inutile persistait. Si elle avait vécu égoïstement avant sa mort, elle avait été irrémédiablement seule ensuite. Une volonté qui avait été la sienne mais qui maintenant qu’elle se dévoilait à Diane semblait ne plus avoir de sens. La Sidh était bien la première personne qu’elle voulait bien voir, qu’elle voulait bien considérer. Elle en ignorait la cause, et la source de ce besoin soudain de soutenir ou d’aider un autre être… puisqu’elle ne le faisait déjà pas avec elle. L’idée l’effleurait parfois, que si elle prenait soin de Diane s’était pour que cette dernière l’aide en retour. Egoïstement. Mais à présent qu’elle se retrouvait sous le ciel nocturne, à observer les astres se refléter dans le regard brillant et souffreteux de son amie, Mina n’en était plus bien certaine. Que la Banshee lui rende ou non son affection et sa dévotion n’avait en réalité plus d’importance. Ce qui comptait, c’était qu’elle aille mieux. Alors, c’était peut-être cela, l’amour. Oui sans doute… C’était cela. Parce que Diane éveillait en elle des sentiments si forts d’affection et de protection. C’était forcément cela, quoi d’autre ?

« Je ne t'en veux pas. Tu as fait ce que je n'ai jamais eu le courage de faire. » C’était peut-être stupide mais… la Gargouille avait eu besoin de l’entendre. Et cette brève éclaircie sur le visage de Diane lui arracha un faible sourire rassuré. Mais elle n’étouffa pas un petit rire gentiment moqueur avant de lâcher :

« Arrête de faire ça on te croirait radioactive… »

Mais elle savait l’intention de Diane faite pour la réconforter, elle. Pour tranquilliser une Stryge abominablement inquiète qui cherchait à cacher ce fait mais n’y parvenait pas le moins du monde. Elle était médecin… enfin, elle l’avait été. Mina avait formé des tripotés de jeunes internes, elle avait donné des conférences, elle avait étudié des cas rares… et avait été l’une des premières femmes chirurgiennes des iles Britanniques. Mais devant Diane, elle perdait ce statut, et devenait seulement une pauvre tarte incapable de prendre des décisions descentes. Elle ne savait plus comment faire … « Tu devrais dormir, toi aussi... tu as une sale tête » La dessus, elle offrit un véritable sourire, et tenta de donner à son regard plus de sérénité.

« J’ai toujours une sale tête… Mais oui, dormons un peu. »

Puis elle ferma les yeux… l’espace de quelques minutes. Elle feignit de chercher le sommeil. Mina écoutait la respiration de Diane, difficile, sifflante… avant qu’elle ne devienne plus régulière. Enfin, la Sidh avait réussi à s’assoupir et la Stryge braqua à nouveau son regard sur la silhouette pikachu de son amie. Pas question qu’elle dorme… elle veillerait encore Diane jusqu’à son réveille, et la prochaine crise.

« Il faut que tu surmontes ça. »

Pour elle, mais aussi pour Mina. La Sidh devait se battre, et prouver à son amie qu’un renouveau était possible. Que rien n’était joué d’avance, et qu’avec de la volonté et du soutient, qu’avec la force d’une réelle amitié, la lumière pouvait revenir. Mina ne l’avait pas vu depuis des années, la lumière. Son éclat d’ailleurs, n’avait jamais été qu’un trompe-l’œil. Alors Diane devait guérir, elle devait reconquérir sa gloire passée. Sans quoi Mina elle aussi, resterait à jamais à observer l’obscurité qui n’avait de cesse de sertir son cœur.

Alors, Mina ne la lâchait pas du regard tandis qu’elle dormait. Et si elle semblait toujours fatiguée et anxieuse, elle ne pouvait plus cacher cette lueur d’espoir dans ses yeux d’ordinaire si terne… La lumière devait revenir, pour elle deux.



© fiche par Ell, optimisée par Superno√A pour ASN


Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

IDENTITY CARD
MORE ABOUT ME
IT'S OVER

Revenir en haut Aller en bas
 

Acid rain + Ft. 'Mina

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

 Sujets similaires

-
» Fiche de Rain Maniko
» Mina Harker
» Hope is Dead : Kira Takumi & Trouble VS Mina Luvia
» MILLA ♣ set fire to the rain
» Présentation de Blue Rain

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
All Souls Night :: Archives des rps-

Angel & Dante

Félicitation à nos deux couillons élus membres du mois de d'Août pour leur rafale de RP et leur bonne humeur ! <3