AccueilAccueil  FAQFAQ  Tumblr  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
Intrigue | Groupe 6 ~ Chasse à l'homme au niveau -5

 :: Archives des Events
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Reine des Faës - PNJ
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Reine des Faës - PNJ

IDENTITY CARD
Messages : 165 Je suis arrivé(e) le : 09/08/2015 Sous les traits de : Diane Kruger Crédits : { Lux Points : 680 J'ai : 71 ans Age d'apparence : Si tu dis plus de 40 je t'empale Je travaille comme : Glorieuse et lumineuse Reine de la Cours des Faës Actuellement, je suis : Polygamme à tendance très poly Niveau social : Salement riche, famille de Leprechaun oblige
MORE ABOUT ME
IT'S OVER

Dim 13 Mar - 12:14
Chasse à l'homme dans la zone de divertissement
L'obscurité avait pris place au sein de la zone, plus aucune forme de jeu ne s'y trouvait. Si ce n'était celui des créatures immortelles, avides de sang et de cris d'effrois. Le sol était tapi de rouge, un carmin profond où se reflétaient les mines ébahies des cadavres encore chauds. Rôdant, prédateurs, les yeux acérés furent pourtant pourvus d'un éclair de surpris lorsque la porte des toilettes céda sous l'impulsion d'un coup de pied. Jaugeant le groupe de survivants un instant, le groupe de Stryges se précipita sur eux, bien décidés à en terminer avec ces proies offertes. Les cinq êtres, dont deux animaux, sortaient de la pièce éclairée pour foncer dans le tas. Les choses sérieuses pouvaient commencer.

Une gargouille, blonde et élancée, sortit une horde de crocs et se précipita sur Sygrid pour lui asséner une violente morsure, qu'elle saurait mortelle si elle atteignait la Phoenix. Un autre, plus robuste, leva en l'air une main pourvue de griffes tranchantes au-dessus de la tête de Lorcàn. Les berserkers purent se faufiler plus facilement de part leur forme animale, mais se retrouvèrent rapidement face à trois anges formant comme un mur face à eux. Quant au jeune Flynn... à peine dehors, il put sentir une main griffues le saisir par le col dans un feulement aggressif, le soulevant du sol. La situation semblait désespérée...
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
avatar

IDENTITY CARD
MORE ABOUT ME
IT'S OVER

Lun 14 Mar - 14:02




Personnellement, la condition strygienne ...

J'me la taille en biseau, m'voyez.


Oreste. Le sourire du Pixie s'agrandissait en apprenant que le jeune homme était son neveu et malgré la pique de Ciàran qui de toute évidence était plus que juste, il ne fit aucun commentaire. Cela dit, la petite claque des familles ne lui échappa pas et il émit un pouffement moqueur à l'encontre du type qui se dirigeait vers les toilettes pour faire on ne savait quoi. Quand il en ressortit, une hyène avait prit sa place et Lorcàn ne put s'empêcher de faire une petite réflexion :

- Ouais t'en fais pas, maintenant je vais regarder ailleurs … Y'a plus rien à mater !

Hochant la tête pour confirmer à Sygrid qu'il était prêt à massacrer du stryge, la porte s'ouvrit en grand et ils sortirent tous dans le couloir. Leur boucan ne tarda pas à rameuter plusieurs spécimens dont les plumes firent frissonner le militaire. Ce n'était pas le moment de faire une fixette là-dessus. Vraiment pas ! Oui, il avait peur des piafs et alors ? C'était pas pire que ceux qui sont phobiques des citrons hein (oui oui, ça existe, je vous jure …) ! A peine eut-il le temps de tourner la tête qu'une grosse main griffue s'éleva dans les airs pour s'abattre sur lui sans aucune pitié. Ce n'était pas fair-play ! Il n'était pas prêt ! Merde. Reculant prestement, il ne put éviter entièrement le coup qui déchira légèrement son bras qui barrait son visage pour le protéger. Belle éraflure sanguinolente heureusement peu profonde. Action. Réaction. Et vite ! Il n'avait qu'une solution et même si cela l'enchantait guère, il prit une longue inspiration puis bloqua ses poumons avant de cracher un liquide blanc semblable à de la toile d'araignée (Spider-man, je t'aime) qui se colla directement sur la tronche du monstre. Celui-ci gueula, car en plus d'être aveugle, son visage commençait à le brûler. Sans plus attendre, il profita de ce moment de battement pour lui briser la nuque dans un bruit assez dégueulasse. Lorcàn 1 – Stryge 0 ! BOOOM DANS SA MOUILLE !

Une fois un peu tranquille, le Pixie fit un tour d'horizon remarquant que Sygrid se débrouillait pas mal et que les deux n'animaux semblaient aptes à se défendre. Ses yeux se posèrent sur Radar-man, qui lui était bel et bien en danger imminent de mort. Merde again. Il fallait agir et très rapidement. Encore heurté par la mort du jeune soldat qui avait entraîné son rapatriement au Canada, il était hors de question que cela se reproduise sous ses yeux. Mais que faire ? Lui foncer dessus comme un teubé ? Nan, ça risquait de blesser l'alchimiste au passage. Réfléchit. Il venait d'user sa seule cartouche de toile collante, devant attendre un certain moment avant de recharger. Autres possibilités. L'invisibilité ? Ouais non, c'était cool pour observer les gars sous la douche des vestiaires de la salle de musculation mais sous la panique, il ne savait pas gérer ce don. Se transformer en luciole … Non plus, devenir une joulie pitite fée toute mignonne avec dy pitites z'ailes de papallons ? … Il détestait son espèce. En vrai, il était nul à chier comme Pixie.

Wait …

C'était un Pixie … Donc un Faë (Vous remarquerez l'effort de réflexion de notre cher ami dans toute sa splendeur …) et qu'est-ce que raffolent les Stryges ? Je vous le donne dans le mille, les FAËS ! Surtout leur sang et du sang, ben il en avait plein le bras. Ok. La connexion venait enfin de se faire dans sa caboche ! Se barbouillant le bras de sa propre hémoglobine (glamour), il se débarrassa ensuite de sa chaussure pour tenter d'attirer l'attention du gros moche qui tenait le pauvre Flynn par le col en la lui balançant dans sa direction. Loupé. Heureusement que la nature était bien faite et qu'il avait deux pieds. Deuxième tentative, en plein dans sa mouille. Il se mit à gueuler, mettant son bras en évidence :

- Heeeeeeeeeey ! Sale pigeon sous testostérone regarde par là ! Youhouuuu ! Regarde ce que j'ai fais de ton petit copain ! Prêt à finir en sandwich à KFC mon pote ! Oooh et puis matte ce sang de faë tout frais et chaud ! Hmmmm de la bonne viiiiande comme tu l'aimes hein mon cochon ? Alleeez viens donc y goûter, je suis quand même meilleur que cet alchimiste tout maigrichon ...

Lorcàn ne savait si c'était la godasse, la provocation ou l'odeur du sang qui avait attiré son attention mais en tout cas, c'était une grande réussite. L'ange noir commençait à desserrer son étreinte de Flynn, prêt à fondre sur lui. Et maintenant ? Ouais ben, une chose à la fois hein ! Il espérait que le plus jeune réagisse vite et se serve de son chalumeau fait maison pour lui cramer la gueule façon barbecue du repas familial dominical. Sinon oui, il allait crever. Et en chaussettes … La honte !

© fiche par Ell, optimisée par Superno√A pour ASN
Merci à Lolo pour le Gif de groupe ! ♥


Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
avatar

IDENTITY CARD
MORE ABOUT ME
IT'S OVER

Mar 15 Mar - 19:14



Voyez, boire c'est pas bien

Surtout dans un bar avec des pas beaux

Morbide. Rien que ça. Morbide. La lèvre inférieure de Flynn se mit à trembler tandis qu'il resserrait sa prise sur son foutu désodorisant. Il n'y allait a voir qu'un court instant de repos avant qu'ils se fassent attaquer. Peut-être le temps que Flynn vomisse. Son mal de crâne se fit plus intense pendant l'espace d'un instant. C'est bien, il savait que quelque chose allait lui tomber dessus. C'était déjà assez désespéré comme situation... Voilà que ça allait tomber sur eux aussi. Aussi courte et puissante que sa vision passa dans son esprit. Flynn lança un avertissement à Sygrid. Quelque chose du style "Attention à droite". Ça venait pour Lorcán. Mais aussi pour le frère et la soeur là-bas. Mais avant d'avoir pu souffler quoi que se soit, ses pieds décollèrent du sol.

C'est d'ailleurs à ce moment là si Flynn se demanda si il n'allait pas mourir. Ouh, c'était bête... Il n'aurait même pas eu le temps de découvrir le truc qui changerait le monde. Ou pas eu le temps de dire aux Deslauriers a quel point il était heureux d'en être un. Ou même pas de dire à sa possible petite amie a quel point il l'aimait réellement. Ou même pas de trouver qui était sa mère biologique. Il n'aurait pas eu le temps de finir ses études. C'est bête, lui qui voulait aller si loin. Pas le temps de passer son permis moto. Ah oui c'était peut-être bête mais ça aussi il ne l'aurait pas. Ouais, mourir maintenant c'était pas vraiment dans ses plans.

Ceci dit, quand vous êtes un gosse de 17 ans qui se voit soulever du sol avec son dernier espoir, du nom briquet, qui tombe un peu plus loin, c'est assez impossible de penser à autre chose. La seule idée que vous avez en tête c'est votre mort. Et elle se serait sûrement passé si son poto grande gueule des toilettes dit aussi petit-con-que-l'on-apprecie-pas-mal-vu-qu'il-tente-de-vous-sauver-la-vie ne s'était pas présenté, le... Et bien d'après ce que pouvait voir le garçon, qui en l'occurrence n'était pas vraiment prédisposé pour ça, le bras couvert de... Sang? Il tentait quoi tonton bruti? Un sauvetage?

- Queque thu fouus?

Alors en language humain ça donnait quelque chose du style "Qu'est-ce que tu fous?" Voyez, c'était presque ça. En tout cas ce fut suffisant. Et le vilain pas beau qui tenait Flynn -Oui employons des mots polis pour éviter d'abimer le beau parler de monsieur Deslauriers- laissa tomber le garçon en le secouant. D'ailleurs Flynnou perdit des boutons dans la bataille. Et atterrir dans du sang n'avait pas comme réaction de lui faire plaisir. Mais là n'était pas le point à vrai dire, Lorcán venait de lui sauver la vie, il était peut-être temps de rendre la pareille. Avec un grognement, Flynn attrapa son petit briquet, la classe, et aussi sa bouteille de deo, moins classe. Huant la Stryge qui l'avait tenu quelques secondes plus tôt, c'est tout ce qu'il avait besoin. Que la grosse tête bien degeu se tourne vers lui et Flynn en fit une fondue. Ouuuuh... Ça ne lui avait pas fait plaisir. Sûrement encore moins au moment où il était tombé en se prenant la tête entre les mains. Ça avait fait un beau feu. Et une belle odeur de grillé s'était répandue...

- Oh putain...

Avec un grand soupir. Il se laissa retomber en arrière. Certes ce n'était pas le moment. Donner juste deux petites secondes à ce garçon.

© fiche par Ell, optimisée par Superno√A pour ASN
Merci à Lolo pour le Gif de groupe ! ♥
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
avatar

IDENTITY CARD
MORE ABOUT ME
IT'S OVER

Mar 15 Mar - 21:57





Putain vous savez quoi?

On va finir bouffer comme de la chaire à pâté.


J'étais en train de me diriger vers les chiottes quand je sens une claque percuter le derrière de ma tête. Surpris, je m'arrêter et me frotte la tête comme un gamin. Non mais oh, c'est bon, j'ai plus dix ans. Quoi que...Quand je vois Lorcàn pouffer de rire je le vise du doigt mais ne dit rien, lui faisan simplement de gros yeux l'air de dire « m'en fou je t'aurais autrement Pixie ». Je rentre donc dans les toilettes et je me fais ma petite affaire – bande de pervers -, ressortant avec des poiles, une queue inhabituelle chez moi et la tronche d'une hyène. Je lève les yeux au ciel face à la réflexion du jeune homme, évitant soigneusement de rire. Ben ouai, le rire d'une hyène c'est pas très glamour et c'est plutôt bruyant ! J'observe ma sœur du coin de l'oeil alors que nos regards se croisent. J'ai peur, vraiment peur pour elle. D'ailleurs, avant de nous balancer dans la gueule du loup, je pose ma patte sur sa tête avec un regard qui lui signifiait de faire attention à ses fesses. Je ne pouvais définitivement pas imaginer la perdre, ce n'était pas envisageable, elle était mon tout, un fragment de moi depuis ma naissance. Sans elle, je serais incomplet. Elle me rend mon regard et nos têtes se frôlent légèrement, je suis loin d'imaginer que ça sera notre dernier contact, la dernière fois que je croiserais son regard...vivant. Je fais un signe de tête à la Phoenix qui défonce littéralement la porte, laissant un bruit monstre résonner dans les couloirs. Bonjour la discrétion. Je passe le premier suivit de près par Aileene, nos épaules se frôlent mais déjà, les anges noirs rappliquent. Je vois un de ses monstres ruer sur ma sœur, d'instinct, je pousse celle-ci avec force et nous évitons la catastrophe de justesse.

Franchement, je ne fais plus attention aux autres, ma priorité est de sauver ma sœur et éventuellement mes propres fesses. Je m'élance en avant et glisse royalement dans une flaque de sang, me prenant les pattes sur le corps d'une meuf refroidie il y a peut. Sérieusement, c'était le merdier intégrale. Je réussis à me faufiler gardant un œil sur Aileene qui me suivait toujours, sachant que de toute façon elle n'avait pas intérêt à passer avant moi sinon je lui bouffais les fesses. Mais alors que je repose mon regard devant moi, je freine un grand coup. Non, sérieux ? Trois de ses abrutis se tenaient devant nous, tel un mur, ils ne semblaient pas commodes. Je gronde furieusement quand un des stryges fonce sur moi. Apparemment, ils semblaient considérer que nous n'étions pas forcément une menace, car ils n'usèrent pas réellement de leur force légendaire ou encore de la rapidité dont ils pouvaient faire preuve. Du coup, je réussis à bondir et à enfoncer mes crocs dans la gorge d'un des trois. Surpris il gronda et tenta de se débattre. Pas de chance, ma gueule était faite pour broyer, ayant une puissance légendaire. Malheureusement, le gémissement bruyant de ma sœur me prit de court et je relâchais ma prise et fini ma course dans un mur. Non de dieu ! Je vois Aileene bondir au loin mais ne pas atteindre sa cible. Me relevant, j'attrape la jambe de mon ancienne victime et le fait tomber avant de tirer un coup sec et le démembrer jusqu'à la hanche. Grondant furieusement, je ne vois pas le deuxième dans mon dos et me balancer dans les airs. Un vrai vol plané ! Je touche le plafond avant de m'écraser comme une merde. Ils étaient forts, moi, j'avais ma gueule comme arme et je n'étais pas en mode furie mais bien en mode Fusion, chose assez désavantageuse devant de telles créatures.

Je sens ma sœur me pousser de la tête pour m'aider à me relever, néanmoins, nous étions de nouveau attaqué et d'un coup d'épaule je la fais valser plus loin et me sens de nouveau écraser contre le mur. Un de mes os craques, celui de ma patte droite, enfin, celle qui remplace mon bras. Un gémissement bruyant résonne dans ma gorge. Super, je partais perdant devant toutes ses bébéttes.

© fiche par Ell, optimisée par Superno√A pour ASN
Merci à Lolo pour le Gif de groupe ! ♥ (ouai je le laisse parce que c'est vrai *O*
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
avatar

IDENTITY CARD
MORE ABOUT ME
IT'S OVER

Dim 27 Mar - 15:02




Here we are, don't turn away now

we are the warriors and we gonna kick your ass !




Si seulement la porte était sortie de ses gongs pour entrer directement en percussions (oui, pour le côté musical de la chose !) avec le melon d'un ou deux Stryges, la sortie du groupe de survivants auraient été plus théâtral. Alors, peut-être, auraient-ils eut un peu plus que quelques secondes de répit pour éviter de se manger des crétins les empêchant d'évoluer. Parce que bon, jusque-là, ils avaient bénéficié de la lumière sacrée des chiottes, qui, on ne comprenait pas bien pourquoi... fonctionnait encore contrairement au reste de l'étage plongé dans le noir. Alors, ok... ils étaient sortie dans un jet de lumière passablement christique mais cela n’empêcha pas une godiche blonde, tout crocs dehors, de foncer sur le Phoenix. Un peu trop vite, et un peu trop vigoureusement aux goûts de la Faës qui au mieux, pouvait lui proposer une séance de détartrage gratis mais pas une seule goulée de son propre sang. Ne fallait pas déconner. Seulement, la force de l'ange lui fit presque plier les genoux. La garce ! Le sourire qu'elle gardait sur la face avait aussi le don d'agacer profondément l'être de feu. Mais attendez... la meuf était pas au courant que les Phoenix étaient passés maîtres dans la bruschetta de Stryge ? Ou alors la fille était persuadée que rien qu'avec sa force et la pseudo surprise de son attaque, elle aurait de quoi casser Sygrid en deux. Bah non ma p'tite dame, les Phoe-phoe aussi avait de la ressource ...

Et Syg' elle, arriva à la retenir à la gorge, serrant comme une démente alors que les griffes de la Stryge se plantaient méchamment dans la peau de son bras droit et de son homoplate, lui arrachant un grondement éraillé. La blondasse avait une belle prise sur elle... ça sentait mauvais ! Mais loin de rompre l'échine, et de céder à l'envie de la faire frire histoire d'être débarrassé, Sygrid sentit l'envie irrépressible de lui faire ravaler son putain de sourire. La lutte qui s'engagea fut courte, mais intense tandis que les crocs de la créature se rapprochait prodigieusement vite de la trachée de Sygrid. Alors, elle attrapa les cheveux blonds entre ses doigts, saisissant aussi son poignet pour arracher les griffes restées planté dans le bras de la Phoenix. Et elle fixa son ennemie dans les yeux... en se concentrant, la rage au ventre, tirant d'une part et d’autre en ignorant la proximité alarmante des canines acérés qui la menaçaient. Les os finirent par craquer, la peau par se déchirer... Et bientôt le regard de la Stryge se fit lucide. Juste au moment où, d'un geste sec et ponctué d'un hurlement combatif, Sygrid arracha sa tête du reste de son corps. La force des Phoenix n'était pas aussi grande que celle des Anges mais la détermination de la rousse, l'était incontestablement plus. Le sang gicla sur son visage, ses vêtements mais elle en avait l'habitude. Le corps de la Stryge tomba dans un gargouillis de sang, alors que la tête, suivie d'un morceau de colonne vertébrale restait dans la main de la Faës. La respiration rauque, elle adressa un regard agressif à un autre adversaire qui eut vite fait de choisir un autre chemin... et elle observa la situation. Un peu plus loin, Flynn grillait à point un Ange qui semblait vouloir croquer son grand gaillard de Pixie.

« Deux-Burnes mais qu'est-ce que tu as foutus de tes godasses ?! »

Elle ne réagissait qu’à cela mais ni sa blessure, ni ses provocations envers le Stryge ne lui avait échappé. Moins une pour le déchaussé. Flynn s’effondrait, mais il n’y avait pas le temps de chougner comme il avait tendance à le faire. Et puis, elle chercha les deux Berserkers du regard, dont l'un semblait en difficulté. Sans attendre, elle lança la tête qu’elle avait encore dans la main telle une boule de bowling qu’elle enflamma au passage. Easy. ET STRIKE ! Le Stryge qui menaçait la hyène se la prit en direct sur le cul, et s’embrasa comme un fétu de paille. Bon … maintenant fallait avancer, dans le noir. Enfin pas totalement puisque son feu pourrait les guider. Si ce n’était pas du bol ça…

« Flynn relève toi... tu bouges ou tu crèves. C'est le moment de faire une percée ! Allez go go go ! »

Non sans s’assurer que les autres suivaient et que pour l’instant, aucuns ennemis ne se trouvaient sur leur route, Sygi tenta d’évoluer parmi les cadavres en direction de la porte du bar. Mais c’était sans compter sur une douleur sourde qui la fit basculer de côté, et heurter le mur de son épaule le temps de réaliser qu’un objet tranchant venait tout juste de transpercer sa cuisse… Apparemment, certains Stryges étaient doués en lancé de couteau. Et merde…


© fiche par Ell, optimisée par Superno√A pour ASN
Merci à Lolo pour le Gif de groupe ! ♥


Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
avatar

IDENTITY CARD
MORE ABOUT ME
IT'S OVER

Mar 29 Mar - 15:21




Personnellement, la condition strygienne ...

J'me la taille en biseau, m'voyez.


Il ouvrit un œil, puis le second avant de pousser un long soupire de soulagement. Vivant, Lorcàn était toujours vivant ! Flynn avait réagi au bon moment, cramant la gueule du monstre ailé qui dégageait à présent une vive odeur de lavande synthétique. Pire que dans les chiottes de mamie wesh ! Les produits chimiques et lui n'étant pas vraiment copain, il remonta son écharpe sur son nez pour éviter d'en respirer et s'approcha du garçon qui semblait être au bout du rouleau. En cours de route, il vit passer une tête enflammée qui se logea dans le postérieur du stryge s'en prenant à Ciàryène et il se retint violemment de crier « STRIKE » à l'auteur de cette prouesse. Le pixie se contenta d'un sifflement d'admiration puis releva le garçon un peu brusquement. Le temps manquait, on passera sur la gentillesse.

- Allez, tient l'coup Deslauriers ! Merci pour tout à l'heure mon vieux … Mais maintenant va falloir se bouger pour trouver la sortie, donc on ne traîne pas !

Lui assénant une tape amicale dans le dos pour le pousser à avancer, il suivit à son tour son ancien major dans le silence. Cette situation commençait à le fatiguer moralement et physiquement et il était à deux doigts de péter un câble. Le sifflement d'un couteau qui se planta ensuite dans la cuisse de Sygrid fit diminuer ce nombre à un doigt … Un gros majeur tendu vers cet enfoiré qui avait osé blessé la militaire. Il mit un peu de temps à réagir, sentant une bouffée de rage l'envahir et son poing se serrer jusqu'à s'en faire claquer les phalanges. Du calme. Du calme … Oh fuck it ! Sans même prendre le temps d'établir un plan, il s'élança vers l'immortel tout en poussant un rugissement guttural digne d'un cro-magnon sous EPO. Sauf que voilà, un pigeon c'était plutôt rapide et agile (enfin les vrais, pas les gros tas unipattiste que l'on trouve en ville …) et une nouvelle lame vint lui titiller le naseau pour y laisser une légère coupure. Un peu plus et il ressemblait à Michael Jackson (Rest In Peace Bro') ! Reculant prestement en se tenant le nez, il vit au dernier moment le couteau bien aiguisé se diriger droit sur lui. Et merde. Le contact de la lame et de la chair fit un Splotch dégueulasse, puis un deuxième, puis un troisième avant que le silence complet revienne et qu'un corps tombe lourdement sur le sol, que le stryge s'empressa d'arracher des morceaux pour en avaler goulûment.

Mais le calme fut de courte durée car un cri de douleur déchirant se répercuta sur les murs du couloir. Lorcàn se tenait derrière la bête, le couteau enfoncé jusqu'à la garde dans le crâne de ce dernier, arborant une expression tellement glaciale qu'il pourrait sauver les ours polaires du réchauffement climatique. Il avait profité de la pénombre pour échanger sa place avec un cadavre traînant sur le sol récupérant ensuite discrètement l'arme pendant que l'autre dévorait son plat. Il n'était pas fier de son geste mais dans de telle situation, il était vital d'être un peu égoïste pour survivre. Le pixie posa son pied contre le dos du stryge et retira la lame d'un coup sec, se prenant au passage une grosse giclade de sang. Chouette, sa veste en cuir était foutue ! Secouant la tête pour chasser cette futilité, il essuya le couteau contre son jean et retourna auprès du groupe. La rigolade était finie et sans préambule, il aboya :

- Flynn ! Trouves de quoi faire un garrot à la jambe de Sygrid, une écharpe, un élastique, un boyau n'importe mais bouges-toi ! Ciàran, Aileen avec moi ! On part devant pour nettoyer la zone du bar, la sortie principale se trouve juste derrière … Il est hors de question que je crève ici, ces fils de pute vont morfler !

Sans un mot de plus, il prit les devant pour parcourir la distance qui les séparait de la pièce où tout avait commencé. La surprise pouvait être un réel avantage alors ils avancèrent en silence et se plaquant contre le mur, Lorcàn passa discrètement sa tête pour regarder à l'intérieur du bar. Un petit groupe de stryge se trouvait là, mangeant avec appétit des corps inanimés. Il regarda les deux Berserker et d'un petit signe de la tête, il leur dit qu'il était prêt à en découdre. La fin était proche … Mais le plus dur restait à venir ...

© fiche par Ell, optimisée par Superno√A pour ASN
Merci à Lolo pour le Gif de groupe ! ♥


Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
avatar

IDENTITY CARD
MORE ABOUT ME
IT'S OVER

Mer 30 Mar - 16:28



Voyez, boire c'est pas bien

Surtout dans un bar avec des pas beaux

Il en avait falllu du temps pour qu'il s'allume ce foutu briquet. Enfin non, ça n'avait été qu'une question de quelques secondes mais tout le monde sait que quelques secondes ça peut parraitre beaucoup plus long... Beaucoup. Il lui avait glissé une fois entre les mains, refusé une, deux fois de s'allumer et à la troisième il avait finalement bien voulu éclairer le monde de sa douce flamme qui avait servi à faire du barbecue bien pas trop appétissant. Allez savoir pourquoi, on ne mangeait peut-être pas la lavande pour une raisonfinalement, cette sale odeur était parout... Enfin, ceci dit c'était surement mieux que celle de la mort qui rodait. La tête du garçon se posa dans un truc poisseux et il grogna san pour autant bouger. Si il continuait d'avoir des micro-visions et ce foutu mal de tête il allait très certainement mourir.

- - Je sais je sais... J'ai, j'avais juste besoin de quelques secondes histoire de pas mourir de fatigue non plus... C'est pas non plus la mort la plus cool...

Le garçon hocha très rapidement la tête. C'était important.

- - J'y vais...

Avec un petit grognement, le garçon commenca à tourner autour des autres. Il cherchait un truc. Quoi, ça pouvait pas être bien compliqué de trouver quelque chose parmi ça. Il y avait bien des gens nan? Des morceaux de gens et des brides de ce qu'ils avaient laissé un peu plus tôt? Mais si mais si... Soupirant, le Deslauriers enjamba un cadavre qu'il reconnu pour lui avoir parlé un peu plus tôt dans la soirée. C'était cette fille avec qui il avait déconné... Son envie de vomir revint et se tournant pour ne pas tout recracher sur le cadavre, le contenu des tripes de Flynn se vida sur le sol, lui laissant un amer goût de bile sur les lèvres. Secouant doucement la tête, le garçon retint ses larmes encore une fois. Oui ça aurait pu être lui. Certainement. Mais ça ne l'était pas. Et il était bien vivant. Et on avait besoin de lui donc il fallait se bouger le cul pour ne pas laisser Sygrid mourir. Il allait trouver.

Rodant de nouveau dans le coin, le garçon s'avanca, évitant de jeter un nouveau regard vers le corps inerte de la jolie demoiselle maintenant méconnaisable. Pas le moment. Les morts seront pleurer plus tard. Bon, alors c'étati aps fameux mais là-bas il y avait un morceau de... Oh monn dieu oubliez, un morceau de tendon c'était peut-être élastique et résistant mais il n'était pas sûr qu'elle accepte de s'en servir. En tout cas, peu sûr de lui, il attrapa le morceau. Mettre ses émotions de côté. Oui, voilà. Bien... De plus, il attrapa un tissu et reprit la route vers le phoenix sans attendre.


- - J'AI

© fiche par Ell, optimisée par Superno√A pour ASN
Merci à Lolo pour le Gif de groupe ! ♥
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
avatar

IDENTITY CARD
MORE ABOUT ME
IT'S OVER

Mer 30 Mar - 18:05





Putain vous savez quoi?

On va finir bouffer comme de la chaire à pâté.


Je suis dans une merde total. J'entends les grondements de ma sœur au loin, elle devait sûrement se battre et défendre sa vie avec une hargne étonnante. Néanmoins, là, c'était moi qui était en difficulté. Le stryge me tenait contre le mur, ayant gentiment cassé mon bras – enfin ma patte – par la même occasion. Il approche son visage du mien, doucement, comme si il s'amusait de cette position de force. Oh bordel, il pue littéralement de la gueule, en plus, un bout de chaire était coincé entre ses dents. Un cure-dents peut-être ? Je gronde furieusement, mordant l'air près à lui bouffer le nez si il approchait encore. Il allait me donner le coup de grâce quand une boule de feu fendit l'air et vient frapper la bestiole en plein dans le fion, ayant comme résultat de l'enflammer. Il me lâche et je tombe lourdement sur le sol, alors que déjà, ma patte semble se réparer naturellement. Merci ma condition de Berserker. Je cherche Aileene des yeux, elle est couchée sur le sol et tente de se débattre face aux crocs d'un adversaire. Rapidement, je saute sur celui-ci et enfonce mes crocs dans sa nuque lui déchirant celle-ci. Et une tête en moins, une ! Je pousse le caracal vers l'avant et nous suivons les trois autres de près. Les couteaux se mirent alors à voler et un de ceux-ci frôle mes fesses, me coupant quelques poiles par la même occasion. Putain, encore un peux et j'avais plus de fion moi ! Lorcàn se rue vers un de nos assaillants et fait sa fête à un des crétins, alors que j'observais la Phoenix salement amochée par une lame s'étant logée dans sa jambe. Du sang coulait encore de ma gueule, sensation désagréable qui me faisait frôler la folie meurtrière.

J'écoute les paroles du Pixie et mon regard se pose sur ma sœur. Elle tremble de partout, elle semble franchement fragile et sur le point de me faire une crise de nerfs. Je viens poser ma tête contre la sienne, la réconfortant comme je peux. Je regarde rapidement le gamin pâle comme la mort. Il allait quand même pas nous faire un arrêt cardiaque lui... Je suis Lorcàn avec ma sœur, frôlant le mur, silencieux. Le bruit de la mastication des stryges me donnait envie de gerber... Putain, ses créatures sont répugnantes. Je réponds au signe de tête de Lorcàn, alors que je regarde une fois de plus Aileene. Elle m'observe paniquée, elle sait que cette fois-ci les choses vont être beaucoup plus violente, pourtant, elle me rendit le signe de tête affirmant qu'elle était prête à se battre. J'aurais aimé lui dire de faire attention, que je l'aimais, mais je n'étais pas doté de télépathie, du coup, je laissais mon regard parler pour moi. Je prends une grande inspiration, le cœur tambourinant dans ma poitrine. Il était temps. Je fais alors un bond en avant et sans perdre une seconde je fonce sur un des stryges qui mangeait l'un des nombreux cadavres sur le sol. Il n'eut pas réellement le temps de réagir que j'attrapais son épaule avec ma gueule, lui arrachant le bras d'un coup sec. De sa main valide il me donna un coup violent, assez pour que je finisse ma course dans une table, explosant celle-ci au passage. Oula, violent ! Je suis légèrement sonné, mais pas le temps de dormir, je joue ma vie là ! Je me redresse et évite de justesse le manchot pas très heureux d'avoir perdu son bras. Je ne vois néanmoins pas le bars et ma tête heurte celui-ci... Ben ouai, je me fais mal tout seul maintenant !

Je me baisse de justesse et évite une bouteille brisée lancée dans ma direction. Non de dieu ! Un Whisky de cette marque ne devrait pas être gaspillée de la sorte. Je reprends mes esprits et fonce sur le stryge, glissant agilement entre ses jambes, je rebondis pour le faire tomber en arrière et lui arracher la tête non sans difficultés. C'est quoi cette douleur ? Je m'immobilise durant quelques secondes... Durant ma chute précédente j'avais enfoncé un joli bout de table dans mon flanc, pas le petit truc, non, le gros bazar qui ressort, le truc bien dégueulasse. C'est alors que le drame arriva. Un cri horrible retenti et j’eus le temps de voir ma sœur entre les griffes d'un stryge. Elle me regardait, battant l'air avec ses pattes. Non, non, non, pas elle... Je n'ai pas le temps d'agir que ce monstre l'éventre avec un sourire immonde sur les lèvres, faisant en sorte que les boyaux de ma sœur tombe lourdement sur le sol, suivit de son corps. Elle tremblait, elle était toujours vivante, plus pour longtemps... Je vacille dangereusement alors que cette image me paralyse et que les larmes envahissent mes yeux. La gueule ouverte, elle me regarde avec désespoir alors que le stryge se met à faire d'elle son repas. Je sens la colère m'envahir, la peine, la haine, le désespoir. Mon corps réagit étrangement sous ce flot d'émotions. Un hurlement retenti sortant de ma gueule, alors que la bête faisait place à tout autre chose. C'est douloureux, extrêmement douloureux. Je tombe à terre et je rampe, bien incapable de marcher pour l'instant. Mes pattes laisses place à des jambes et des bras aux extrémités griffues, mon visage se change légèrement, laissant néanmoins les crocs et les oreilles de la hyène. Ma peau est prise de remouds étranges, mes os se brisent et se rebrisent. Je suis en train de me bloquer entre ma forme furie et ma forme fusion, chose très dangereuse mais je m'en foutais.

Je fini par sauter brusquement sur le stryge dévorant ma sœur, lui arrachant les bras, les jambes alors qu'il tentait de réagir. Devant ma colère, il n'avait pas vraiment de chances, puis, ma forme étrange eu l'effet de le surprendre. Une fois ses membres arrachés, j’enfonce mes griffes dans sa poitrine et je l'éventre également, lui arrachant ses organes avec fureur, frappant encore et encore....

© fiche par Ell, optimisée par Superno√A pour ASN
Merci à Lolo pour le Gif de groupe ! ♥ (ouai je le laisse parce que c'est vrai *O*
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

IDENTITY CARD
MORE ABOUT ME
IT'S OVER

Revenir en haut Aller en bas
 

Intrigue | Groupe 6 ~ Chasse à l'homme au niveau -5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

 Sujets similaires

-
» Intrigue | Groupe 6 ~ Chasse à l'homme au niveau -5
» Le Canada continue sa chasse à l'homme
» ♣ évènement 015 ; Chasse à l'homme dans la forêt interdite
» INTRIGUE # 1 ►chasse à l'homme
» Un chasseur sachant chasser... ne sort jamais sans son chien de chasse [libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
All Souls Night :: Archives des Events-

Angel & Dante

Félicitation à nos deux couillons élus membres du mois de d'Août pour leur rafale de RP et leur bonne humeur ! <3