AccueilAccueil  FAQFAQ  Tumblr  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
Elle est petite, c'est mon amie, mais ce n'est pas ma petite-amie (arteja)

 :: Archives des Events

They will fear the wild
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
They will fear the wild

IDENTITY CARD
Messages : 381 Je suis arrivé(e) le : 21/12/2015 Sous les traits de : Kaya *Hot AF* Scodelario Je me dédouble : Adin le feu au derche, Adria la maman poule & Asher le bébé stryge Pseudo : Xelette la reine des poneys Crédits : avatar: shiya, gif profil: xelette, tumblr & naitiri, gif signature: Xelette Points : 3261 Couleurs RP : darkred

J'ai : 21 ans Je travaille comme : Étudiante en psychologie Actuellement, je suis : En deuil et enceinte de son amour d'enfance Alter-ego : Canis latrans, autrement dit coyote Niveau social : Modeste


I'll make a beast out of myself, gets rid of all the pain of being a man. Can't you help me as I'm startin' to burn.



I've found a reason for me to change who I used to be. A reason to start over new and the reason is you



I will never be you.


Your blood is in my veins. We're supposed to be the same. Like father, like daughter.




MORE ABOUT ME
IT'S OVER

Mer 17 Fév - 0:27


❝ Elle est petite, c'est mon amie, mais ce n'est pas ma petite-amie.❞
Sonja & Artemis
Non je n'avais pas envie de sortir. J'avais envie de rester chez moi, fumer, regarder Netflix et boire un bon thé. J'avais envie d'être sage comme une image ce soir. Pourtant Sonja avait montré le bout de frimousse. Sortir ? Ouais pourquoi pas après tout, me sortirai de chez moi. Ça me changerai des mes séries, de mes bouquins... à force j'allais finir par mes mettre à lire de dictionnaire. Alors bon pourquoi pas. Puis de toute façon J'étais certaines que Sonja c'était mise en tête de mes faire sortir. Et je la connaissais bien, quand elle avait une iodée en tête, elle ne l'avait pas ailleurs. Et définitivement, la rousse m'avait choisie comme cible. Elle ne m'avait pas dit où on sortait, elle m'avait fait comprendre que c'était une surprise. Un tenue bien habillée elle était sympa celle-là ! Enfin, pourquoi pas. Je n'étais pas fermée. J'avais sortie une robe, une robe sans manches qui arrivait à mi-cuisse. Elle était noire et il y avait un triangle de dentelles qui se situait pile sur le décolleté. Provocante et suggestive, pile ce que j'étais. Pour l'occasion, j'avais opté pour un maquillage smookie eyes et c'est tout. Je ne comptais rien faire de mes chjeveux, parce que déjà que ça me saoulait de me préparer autant, alors si en plus il fallait sortir les coiffures soffistiquée, on n'était pas sorti de l'auberge.

J'avais suivi innocemment Sonja. Je me demandais vraiment quel endroit méritait une telle tenue. Il était clair qu'elle n'avait pas prévu de se rouler sous le tremble le plus proche, ni des faire des cochonneries dans une cabine d'essayage.  Puis quand on arriva Fairmont Château Laurier, je palis. Merde. C'était là que bossait Riley. Merde j'espérais qu'elle ne bossait pas ce soir. Je ne voulais pas qu'elle me voit, à tous les coups elle allait me charrier et je n'avais VRAIMENT PAS envie de subir cela. Je voulais profiter de ma soirée avec ma banshee. Mais en m'approchant, je remarquais... un petit détail. Saint Valentin. QUOI ?! Je m'arrêtai net devant l'entrée du restaurant. On est le 14 ! Merde, ça voulait dire que.... je remontais les yeux vers Sonja qui était particulière classe dans sa tenue... même si j'avais envie de lui enlever avec mes dents. Donc tu es.... ma valentine ? J'eus un sourire amusé avant de poser un baiser chaste sur ses lèvres. Juste pour le faire en public et faire comprendre à tout le monde que je m'envoyais la nana la plus sexy des lieux. Nous étions rentré main dans la main. Trop mignon quoi.

La sale avait été relookée, du rouge partout. C'était très chic. Heureusement que je n'étais pas un berserker de taureau, imaginez la réaction avec tout ce carmin partout ! Il nous avait été indiqué une table. Je marchais derrière la personne qui nous assignée une table, sans oser faire de bruit. Je devais avouer que c'était assez.... impressionnant. Je m'étais glissée à ma chaise. Carte du repas sur la table. Je regardais Sonja avec un grand sourire. Bon, ok tu m'as bien eu sur le coup. Mais c'était une bonne idée en fait. Je me mordillais la lèvre inférieure, je me me tortillais sur ma chaise, peut-être étais-je habillée un peu trop court pour l'endroit. Je me sens ridicule dans cette tenue. J'aurais du prendre plus long, pensais-je à voix haute. Puis je me plogeais dans la cartes des menus. Tout avait l'air délicieux. Il n'y a pas de cerf au menu...


© Pando


Clique si t'es un voyeur:
 

_________________


   
 
I drove for miles and miles and wound up, at your door. I've had you so many times but somehow I want more. I don't mind spendin' everyday, out on your corner in the pourin' rain. Look for the girl with the broken smile, ask her if she wants to stay awhile — Neon Demon & Maroon 5.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
avatar

IDENTITY CARD
MORE ABOUT ME
IT'S OVER

Mer 17 Fév - 13:15

Elle est petite, c'est mon amie, mais ce n'est pas ma petite-amie


Parmi la totalité des idées connes que j'avais pu avoir, surtout dernièrement, je crois que celle-ci en tenait une bonne couche. Totalement stupide comme idée, totalement conne, parfaitement discutable. Mais bon, quand j'avais une idée j'étais même pas capable de moi même m'en dissuader. Je veux dire, c'est con déjà. J'ai une idée, je sais que je devrais pas le faire mais j'arrivais pas à changer d'avis. Je suis à peu près sure que j'y avais pensé en buvant à ça... Ouais c'est sur, j'y avais pensé alors que j'étais déjà bien alcoolisée, ça expliquait l'idée stupide que j'avais eu. J'aurais bien décollé une baffe dans ma propre tronche mais j'étais occupée à me maquiller et de toute manière, j'étais en train de machonner des feuilles de... je sais plus j'en encore oublié. Bon, je tressais mes cheveux, glissais quelques petites fleures dans la coiffure comme à mon habitude et j'étais prête. Il me restait plus qu'à aller récupérer Artémis. Oui parce que voilà, javais décidé de passer la soirée avec Artémis, de l'emmener à ce truc en ville pour la saint valentin sans lui dire que je comptais faire ça. Je lui avais seulement dit que je la faisais sortir ce soir, qu'elle avait pas le choix et qu'elle devait s'habiller correctement. Ce qui était assez drôle quand on savait comment moi je savais bien me fringuer. Mais Sygrid, que j'avais croisé dans l'appartement en me préparant et qui était étonnamment sobre, avait dit que c'était joli ma petite robe blanche avec des pois. Et quand je récupérais Artémis devant chez elle, même si elle me fit pas de remarques, je vis bien qu'elle trouvait pas ça trop nul. Si non, elle me l'aurait dit de toute manière. T'es splendide. Je pouvais m'empêcher de laisser mon regard courir sur le triangle de dentelle couvrant le haut de sa poitrine, imaginant facilement ce qui se trouvait en dessous. Mais nan c'était pas le moment : nous étions attendu. Je m'étonnais sur tout le trajet de ne pas la voir me poser de question. C'était peut être mieux comme cela. Au moins, elle ne serait mise que devant le fait accompli. Oui, j'étais pas si sure de moi pour le coup. Disons que j'étais pas sure de sa réaction alors que je la traînais à une soirée de couple et que... nous étions pas ensemble. Mais j'avais envie de la passer avec elle.

Je souris en voyant son air surpris quand elle reconnut l'endroit et qu'elle comprit. Je devais même retenir un rire devant son air surpris. Et oui, on est le 14 février. Bon.. elle semblait pas trop mal réagir. Déjà, on pouvait noter qu'elle n'avait pas tourner les pieds pour partir aussi sec ce qui me faisait plaisir. Je l'aurais peut être mal pris qu'elle réagisse comme cela même si je savais que c'était son droit. Surtout vu que je venais de lui faire un coup foireux. Nan, elle se contentais de dire que j'étais sa valentine et un sourire niais se posa sur mes lèvres en réponse à son sourire moqueur. Puis elle m'embrassa. J'aurais bien voulu faire durer ça un peu plus longtemps, même si ça restait chaste et sage mais déjà sa main se glissait dans la mienne et m’entraînai à l'intérieur. Je demandais poliment au serveur de nous mener à notre table tout en regardant la décoration. C'était très... rouge on va dire. Un peu trop de rouge à mon goût mais franchement, j'avais vu pire niveau décoration à la cour de Faës. Je souris grandement quand elle me dit que c'était une bonne idée. J'avais un peu peur que tu m'en veuille. Et encore... elle savait pas que dans mon sac à main, il y avait un petit paquet cadeau pour elle. Mais... j'avais promis à Sygrid de faire des efforts pour vivre un peu plus normalement, c'était vivre plus normalement que de faire ce genre de chose non ? Je souris en la voyant se tortiller et protester en regardant le menu. Elle est très bien ta tenue ! Très jolie. Et beaucoup plus adaptée à l'endroit que moi. Je lui décrochais un clin d'oeil. J'aimais vraiment mais vraiment bien sa tenue, que j'avais un peu envie de lui enlever tout en remarquant qu'elle était plus qu'élégante. Alors franchement, avec ma robe à pois -enfin c'est pas des pois mais c'est pareil-, je me sentais pas trop à ma place. Pas de cerf... mais un bon filet de bœuf ça le fera non? J'espérais vraiment qu'elle dise que oui ça le ferait. Je lisais le menu en me mordillant la lèvre. Le serveur revient vers nous d'ailleurs pour nous demander quel apéritif nous voulions. Je prendrais un... cupidon vin? L'interrogation était plutôt sur le nom de la boisson que sur ce que je prenais. Et toi, tu prendras quoi? Artémis passa commande et le serveur partir. J'en profitais pour capturer la main de Artémis sur la table et jouais avec le bout de ses doigts. Je t'avoue que je pensais pas que tout serait aussi... rouge. Mais je me suis dit que ça serait sympa une petite sortie. Et je pouvais pas résister à l'envie de te voir dans ce genre de tenue. Bonjour, je m'appelle Sonja et j'évite les sujets délicats en les mettant sur la table avant lancer une phrase coquine sur la tenue de mon amie. C'est génial n'est-ce pas...


J'ai même fait un effort de vêtement:
 
Revenir en haut Aller en bas

They will fear the wild
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
They will fear the wild

IDENTITY CARD
Messages : 381 Je suis arrivé(e) le : 21/12/2015 Sous les traits de : Kaya *Hot AF* Scodelario Je me dédouble : Adin le feu au derche, Adria la maman poule & Asher le bébé stryge Pseudo : Xelette la reine des poneys Crédits : avatar: shiya, gif profil: xelette, tumblr & naitiri, gif signature: Xelette Points : 3261 Couleurs RP : darkred

J'ai : 21 ans Je travaille comme : Étudiante en psychologie Actuellement, je suis : En deuil et enceinte de son amour d'enfance Alter-ego : Canis latrans, autrement dit coyote Niveau social : Modeste


I'll make a beast out of myself, gets rid of all the pain of being a man. Can't you help me as I'm startin' to burn.



I've found a reason for me to change who I used to be. A reason to start over new and the reason is you



I will never be you.


Your blood is in my veins. We're supposed to be the same. Like father, like daughter.




MORE ABOUT ME
IT'S OVER

Jeu 18 Fév - 21:45


❝ Elle est petite, c'est mon amie, mais ce n'est pas ma petite-amie.❞
Sonja & Artemis
Le quatorze février. Merde. Comment avais-je pu être autant paumée que ça ? J'avais tendance à perdre la notion du temps certes. Ça m'arrivait d'oublier quel jour on était. Mais là, j'avais carrément oublié qu'on était la St Valentin. Ouais, je savais bien ce genre de truc... ce n'était pas pour moi. Je n'avais jamais rien fait pour cette fête. Rester chez moi était l'activité la plus constructive de toutes mes Saint Valentin réunies. Mais cette année, on m'avait prise en traitre. Ainsi Sonja m'avait fait sortir avec une tenue habillée. Je me demandais encore pourquoi cela ne m'avait pas mis la puce à l'oreille plus tôt d'ailleurs. Mais j'étais tellement occupée à rester concentrée pour ne pas déshabiller mentalement Sonja et à me demander dans quel endroit elle allait m'amener que.... ben voilà quoi. Au final mes pensées avaient été beaucoup trop occupées. Alors forcément que j'avais vu le restaurant, il y avait un sacré délic dans ma tête. Mais au lieu de penser à fuir comme j'avais pu le faire dernièrement. J'étais restée. Bah, passer la Saint valentin ensemble, ça ne voulait pas forcément dire qu'on était ensemble. Ça ne voulait pas dire qu'on était en couple. Sonja n'était pas ma petite-amie. Mais je tenais quand même à l'embrasser en plein public pour montrer qu'elle restait à moi. Oui je sais j'étais incroyablement contradictoire à cet instant j'en avais parfaitement conscience. Mais je me poserai la question plus tard.... non ?

L'intérieur du restaurant était incroyablement chic. Non, je ne peux pas t'en vouloir, c'est impossible pour moi. En regardant les différents couples, je vis que beaucoup de personnes étaient très bien habillées. Oups, peut-être que j'avais abusé sur le coté provocation de ma robe. Quand je fis la remarque à la banshee, elle répliqua immédiatement. Je souris, elle tentait de me rassurer c'était sympa. Mais à mon tour, je répliquais. Elle est superbe ta robe ! Bien que je me demande depuis tout à l'heure ce que ça donnerait sans. Puis je plantais mes yeux dans la carte du menu. Pas de cerf, zut. Je haussais les épaules quand Sonja me parla du bœuf, dans le fond je m'en fichais bien de ce que je mangeais tant qu'on me garantissais d'avoir de la viandasse ça me convenait. Puis le filet de bœuf, je pourrais le commander bleu. Rien d'y penser nous avions faim... le coyote et moi. Ça ferait l'affaire. Avais-je conclus. Quand le serveur arriva, je demandais juste après Sonja. Le truc sans alcool... punch d'amour. Oui, sans alcool, il fallait bien que je calme le jeu de temps en temps. Et il fallait que je reste un peu lucide ce soir, juste histoire de ne pas faire honte à ma rousse d'amie petite. Je sentis la main de la banshee se glisser dans la mienne. Le contact de sa peau sur la mienne ne manqua pas de me faire frisonner un peu. Oui rouge... heureusement qu'il n'y a pas de taureau dans le secteur. Elle me parla de sortie avant de m'avouer qu'elle avait voulu me voir de une tenue du genre de tenue. Je souris, intéressée. Doucement, je me levai et me penchai sur table pour que mes lèvres juste à coté de son oreille – oui ce n'était pas classe je le savais, mais je m'en foutais royalement. Est-ce que tu as déjà couché avec une fille dans les toilettes d'un restau chic ? Je posais un baiser sur mon oreille avant de revenir à ma place quand j'entendis le serveur se racler la gorge. Oups. Je m'assis sagement alors qu'il posait nos verres. Je regardais Sonja avec un air mutin. Je commandais immédiatement la suite: un foie gras, le poisson ? Très peu pour moi. Puis je trempais mes lèvres le punch. je suis contente aussi que tu m'aies fait sortir. Puis... Je me mordillais la lèvres inférieur avant de dire. .. je suis contente que tu sois ma valentine.


© Pando

_________________


   
 
I drove for miles and miles and wound up, at your door. I've had you so many times but somehow I want more. I don't mind spendin' everyday, out on your corner in the pourin' rain. Look for the girl with the broken smile, ask her if she wants to stay awhile — Neon Demon & Maroon 5.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
avatar

IDENTITY CARD
MORE ABOUT ME
IT'S OVER

Jeu 25 Fév - 19:09

Elle est petite, c'est mon amie, mais ce n'est pas ma petite-amie


Je ne pus réprimer un immense sourire quand Artémis m'annonça qu'elle ne m'en voulait pas de l'avoir piger pour la saint valentin. Sûrement parce que ce n'était pas seulement qu'elle m'en voulait pas pour cette occasion mais parce qu'elle m'annonçait qu'elle ne m'arriverait pas à m'en vouloir tout court, sans préciser de raison. Et c'était plaisant. Surtout que le souvenirs des quelques semaines sans se parler, à croire que j'avais fait une erreur qui l'avait blessé était encore là quelque part et qu'elle avait beau m'avoir dit et redit que ce n'était pas ma faute, j'avais encore en bouche le goût de la culpabilité. Mais bon... je préférais blaguer que de penser à cela, sachant que de toute façon lui en parler ne changerait rien. Il était beaucoup plus agréable de lui assurer que sa robe lui allait à merveille, imaginant un peu ce qu'elle pouvait avoir dessous. Une culotte en dentelle noire ? J'avais d'au tant plus de mal à ne pas y penser qu'elle me dit qu'elle se demandait ce que ça donnerait si moi je n'avais pas ma robe. Je sentis mes joues rougir très légèrement. Non pas que ce genre de remarque me gêne, pas le moins du monde même. Mais je n'ignorais pas que nous n'étions pas seule dans la pièce. Sauf que elle me disant des choses comme cela... je devais me retenir de lui proposer de rentrer directement. Après tout, on aurait tout le temps une fois qu'on aurait manger. Je remerciais intérieurement l'arrivée du serveur, qui me donna ainsi une distraction et une bonne raison de relever les yeux du décolleté de Artémis. Je levais les sourcils, surprise, en l'entendant commander une truc sans alcool. J'avais pas l'habitude de voir Artémis refuser une verre. Mais la surprise m'empêcha pas d'attraper sa main tout en lançant la conversation, pour me retenir aussi de penser à autre chose. Je gloussais de rire quand elle me dit qu'heureusement y avait pas de taureau dans l'assistance. On sait jamais, d'autres convives peuvent encore arriver. Et dans ce cas... je devais avouer que moins de rouge ça serait pas gênant. Même si un taureau ça risquait de faire pas mal de blessé et que j'étais pas spécialement fan de cette option. La Banshee s'agitait en moi pour marquer son profond désaccord avec cette idée même. Mais je suis surprise par là suite. Artémis se levant, se penchant pour aller murmurer à mon oreille. Le temps que mon cerveau analyse les mots, ma bouche s'était ouverte sur le coup de la surprise. Elle m'étonnerait toujours, y avait pas à dire. Tu sais ce qu'on dit, il y a une première fois à tout. Je sentis ses lèvres sur mon oreille et j'allais tourner la tête pour qu'elles se posent ailleurs quand nous fumes interrompu. Je dus retenir un grognement qui n'avait rien de classe et féminin tout en portant mon verre à mes lèvres, la bouche soudainement sèche. Suivant l'exemple d'Artémis, je commandais mon entrée. Tout le plaisir est pour moi. Elle était contente d'être ma valentine... je m'en voulais tout de suite un peu moins de l'avoir prise au piège avec cette invitation. Après tout, si elle était contente. Tu sais quoi ? Si cette soirée se passe bien, je pense qu'on devrait prendre ça comme une confirmation qu'on peut aussi mettre le nez dehors de temps en temps... Fin... je mettais le nez dehors : j'allais au travail, j'allais acheter des provisions pour Sygrid et moi, j'allais voir Artémis, je voyais même parfois d'autres personnes. Mais disons que c'était pas tout à fait une vie sociale des plus remplie que j'avais. Loin de là même. Enfin, bon je vois encore moyen que cette soirée finisse mal. Genre par exemple... Il est tout à fait possible que la viande soit passablement mauvaise, genre par fraiche. Ou que le vin soit empoisonner. Le plafond peut aussi s'effondrer sur la tête de quelqu'un. Ou simplement que quelqu'un fasse une remarque homosexuelle et que l'on décide de s'offusquer. Quoique dans ce cas, je crois que j'aurais juste encore plus envie d'aller visiter les toilettes avec toi. J'étais pas spécialement le genre de nana à m'écraser devant ce genre de remarque, surtout que mourir m'avait doter d'une capacité à faire ma gueule quand j'étais pas contente assez... faible. Les mauvais côtés de la mort. A moins que ce soit la surconsommation d'alcool.... Les deux étaient envisageables. Mais du coup... je suppose que si on échappe à tout ça, on pourrait dire que c'était une soirée réussite. Et on pourra s'empifrer de chocolat aussi. Quel intérêt à la saint valentin si on mange pas plein de chocolat? Surtout qu'on évitera la crise de foi... Entre le coyote et la morte, je pense qu'on supportera plutôt pas trop mal la chose.
Revenir en haut Aller en bas

They will fear the wild
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
They will fear the wild

IDENTITY CARD
Messages : 381 Je suis arrivé(e) le : 21/12/2015 Sous les traits de : Kaya *Hot AF* Scodelario Je me dédouble : Adin le feu au derche, Adria la maman poule & Asher le bébé stryge Pseudo : Xelette la reine des poneys Crédits : avatar: shiya, gif profil: xelette, tumblr & naitiri, gif signature: Xelette Points : 3261 Couleurs RP : darkred

J'ai : 21 ans Je travaille comme : Étudiante en psychologie Actuellement, je suis : En deuil et enceinte de son amour d'enfance Alter-ego : Canis latrans, autrement dit coyote Niveau social : Modeste


I'll make a beast out of myself, gets rid of all the pain of being a man. Can't you help me as I'm startin' to burn.



I've found a reason for me to change who I used to be. A reason to start over new and the reason is you



I will never be you.


Your blood is in my veins. We're supposed to be the same. Like father, like daughter.




MORE ABOUT ME
IT'S OVER

Jeu 3 Mar - 18:12


❝ Elle est petite, c'est mon amie, mais ce n'est pas ma petite-amie.❞
Sonja & Artemis
La Saint-Valentin, sérieusement. Non vraiment ce n'était pas vraiment le genre de fête que j'avais en affection. Fêter l'amour, bouarf. Rien que d'y penser j'avais envie de vomir. Il fallait dire que les relations amoureuses, j'avais toujours eu tendance à les fuir comme la peste. Je ne voulais pas tomber amoureuse. C'était quelque chose qui était interdit pour moi. Alors vous me diriez, pourquoi diable étais-je dans ce restaurant avec Sonja ? Pourquoi n'avais-je pas fuis quand j'avais vu que c'était une sortie pour la fameuse fête des amoureux. La réponse était simple.... ben on n'était pas amoureuses. On s'aimait bien et on se fréquentait... voilà tout. Nous n'étions ni amoureuses, ni en couple. Alors dans le fond, ça n'était qu'une sortie entre amies, dans la plus grande des amitiés avec un brin de sexe. Bah, ça ne pouvait pas faire de mal non ?

Mais ce soir, je me sentais bien d'humeur taquine. Je m'étais penchée à son oreille pour lui envoyer une petite pique osée. Coucher avec elle dans les toilettes du restaurant ? Bien évidemment que j'en aurai été capable, il en fallait beaucoup pour m'arrêter. Et la bienséance, j'avais tendance à l'utiliser comme papier WC, alors bon... Elle était surprise, clairement. Moi j'étais heureuse d'avoir produit mon petit effet. En revanche, le raclement de gorge du serveur était assez mal venu. Il avait de la chance que je sois de bonne humeur, sinon je l'aurai bien insulté. Alors qu'il nous avait posé nos boissons, je lui avais immédiatement commandé l'entrée. Histoire qu'il se barre vite fait. Rien ne gâcherai ma soirée, surtout pas un stupide serveur. Alors j'avouais à Sonson que j'étais finalement contente qu'elle m'ait faite sortir de chez moi. Sortir de temps en temps, pourquoi pas après tout. Il était vrai que depuis cette fameuse après-midi, j'étais sortie beaucoup plus que des raison, mais après mes virées nocturnes en boite de nuit n'étaient pas non plus... idéales. Enfin, une sortie au restaurant ou pour un cinéma... cela aurait pu être sympa. Entre « amoureuse »... enfin entre nous deux quoi. Alors qu'elle énonçait un tas de raisons qui faisait que la soirée pouvait mal se passer, je souris légèrement. Tant que je suis avec toi, c'est une soirée réussie tu sais. Le reste... ça m'importe assez peu au final. Je lui souris tendrement. Après tout c'était vrai, tant que je restais avec ma rouquine préférée, je me fichais de tout ce qu'il pouvait bien se passer. Je ris quand elle me parla du chocolat. Owi, des MONTAGNES de chocolat. Et des MONTAGNES de pizzas aussi ! Et du cerf.... PLEIN de cerfs ! Rien qu'en y pensant j'avais lot à la bouche. Je bus mon punch et finis par poser ma main sur celle de ma valentine. Mes doigts vinrent jouer avec les siens. Je me mordis la lèvre inférieure alors que je réfléchissais. La soirée au restaurant était super et je me sentais très bien. Il fallait dire que j'étais bien accompagnée. Entre la banshee et moi les choses s'étaient arrangés. La situation était parfaite, selon moi. Mais la perspective de rentrer dans mon appartement, de m'enivrer et de rester au lit avec la rousse était pas mal. Sauf que je ne pouvais pas avoir les deux. Je me mordis la lèvre inférieure. J'aimerais bien que tu restes avec moi... Je marquais un petit temps d'arrêt juste après avoir dit ça. Je veux dire dans mon appartement quoi... Bon okay, c'était pas clair, je m'en rendais parfaitement compte. Je commençai à tripoter encore plus les doigts de Sonja. Ce que je veux dire.. c'est.. que tu pourrais laisser quelques affaires chez moi.. Je me mordillais encore plus la lèvre inférieure. C'est que j'aime pas.... dormir sans toi. Mon regard fuya sur le coté, et je sentais bien que j'étais en train de rougir comme un imbécile. Fichue banshee. Il n'y avait qu'elle pour faire un effet pareil !


© Pando

_________________


   
 
I drove for miles and miles and wound up, at your door. I've had you so many times but somehow I want more. I don't mind spendin' everyday, out on your corner in the pourin' rain. Look for the girl with the broken smile, ask her if she wants to stay awhile — Neon Demon & Maroon 5.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

IDENTITY CARD
MORE ABOUT ME
IT'S OVER

Revenir en haut Aller en bas
 

Elle est petite, c'est mon amie, mais ce n'est pas ma petite-amie (arteja)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Elle est petite, c'est mon amie, mais ce n'est pas ma petite-amie (arteja)
» Lily-Rose N. Stevenson || Viens petite fille dans mon comic strip
» Ueda Mikan - Petite amie, mais sans suite. ft. Kim Ji Soo [BlackPink]
» Je t'aurais acceptée comme amie, mais le destin en a voulut autrement [PV Zéro]
» Une journée normale entre meilleures amies [Jade]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
All Souls Night :: Archives des Events-

Angel & Dante

Félicitation à nos deux couillons élus membres du mois de d'Août pour leur rafale de RP et leur bonne humeur ! <3