AccueilAccueil  FAQFAQ  Tumblr  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
t h e m i s ➛ À l'ombre... et sentir que l'on se lâche, que rien ni personne ne sache.

 :: Archives des fiches
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Invité
Invité
avatar

IDENTITY CARD
MORE ABOUT ME
IT'S OVER

Lun 8 Aoû - 12:36
Berserker



Themis D. Tillinghast

"Pour moi il n’est question que de survivre, d’exister au jour le jour."



Nom : Tillinghast.
Prénom(s) : Themis, Dia.
Âge : Estimé à 20-21 ans.
Date de naissance : Inconnue.
Nationalité : Canadienne.
Origine(s) : Elle a du sang letton, mongol et russe.
Alter-Ego : Le Ratel ou Zorille du Cap, un mustélidé extrêmement résistant.

Métier (études) : Veilleuse de nuit au Fairmont Château Laurier.
Niveau social : Adoptée par des gens aisés.
Statut marital : Célibataire.
Orientation sexuelle : Hétérosexuelle, a priori.

Avatar: Nastya Zhidkova.
Crédits: Me, gif tumblr.
Personnage: Inventé

Petites curiosités

Famille et proches - Jadis, la seule famille que connu Themis fut un Alchimiste réputé, le Dr Pretorius Tillinghast, surnommé "L’Éleveur". Ses parents biologiques n'étaient que des sujets d'études pour cet homme, tout comme elle, et elle n'eut aucune existence légale avant un bon moment. Il fut pourtant ce qui se rapprocha le plus d'une figure paternelle pour la jeune fille. A présent, Themis a été adoptée par Eros et Jezabel Callahan-Muñoz, depuis plusieurs mois. Elle les appelle certes "papa" et "maman mais a demandé à conserver le nom du docteur Pretorius, pour des raisons inconnues. Leurs rapports ne sont pas mauvais, loin de là, mais ils sont assez distants car la petite est encore relativement sauvage...

Maîtrise du totem - Themis a donné un nom à son esprit jumeau, parlant de lui sous le terme de son espèce comme s'il s'agissait d'un prénom. Ratel est un esprit teigneux. Il est vif est agressif, impavide et tenace. Ne vous fiez pas aux apparences : le ratel est un véritable monstre, capable d'abattre un lion ou un guépard, de gober les abeilles et se nourrissant de scorpions, de porc-épics et de cobras venimeux sans ciller. C'est un animal réputé pour sa très haute tolérance au venin, sa fourrure à l'épreuve des morsures et malgré sa petite taille, il dévore gnous et antilopes. Chose étrange, il a la capacité de courir en arrière et sa peau est également si flasque que lorsqu’il se fait mordre au cou par un autre animal, il peut se retourner et mordre son agresseur. Ratel est un monstre. Il tue sans sourciller. C'est l’instinct pur qui le guide et aucun prédateur ne lui fait peur, même pas les Stryges. Il ne tue pas pour le plaisir, mais pour se défendre ou se nourrir. Mais ne vous y trompez pas: Ratel est une véritable machine à tuer éduqué dans ce seul et unique but, n'ayant aucun remord. Il mord en priorité ses proie au scrotum et va toujours à l'essentiel car si c'est un esprit teigneux, il est prudent et méthodique. IL aime l'efficacité et va toujorus droit au but sans trembler, sans douter. C'est un tueur froid et pragmatique qui recherche uniquement l'efficience : il ne tourne pas autour du pot et quand il se bat, Ratel utilise le minimum de mouvements : seulement les plus efficaces. Mais malgré sa petite taille, il serait stupide de le sous-estimer car il figure parmi les animaux les plus dangereux et coriaces du monde.

Sensibilité - Themis et Ratel sont en symbiose depuis l'adolescence, car leurs personnalités s'harmonisent étrangement bien et la jeune fille étant proche de sa nature primale, elle apprécie chacune de ses formes, même celle de Fureur qu'elle a revêtu à plusieurs reprises en appréciant confusément cette sensation d'abandon qu'elle lui a procuré. Themis aime parfois a prendre sa forme de Fusion pour disparaître plusieurs jours et se nourrir de toutes créatures qui passe, pour le plaisir. Chats, chiens, parfois oiseaux ou même de plus gros mammifères. Elle sait que Ratel aime le goût du sang et le frisson du combat et lui offre cela en se glissant parfois dans le zoo de la ville pour abattre de grands animaux. La crainte de mourir lui donne l'adrénaline dont Ratel a besoin, se battant contre fauves et cervidés.

Points faibles - Themis souffre d'albinisme sous sa forme humaine. L'absence de mélanine dans sa peau et ses cheveux la rend particulièrement sensible aux rayons du soleil et elle doit, en pleine et belle journée, porter d’épaisses lunettes de soleil pour se protéger, ainsi que de l'écran total. Ses iris sont dépigmentés, donnant à son bleu un reflet un peu bâtard de rouge-rose. Comme tous les individus atteints d'albinisme, la jeune fille souffre d'une vision déficiente et elle est légèrement photophobe, craignant la lumière vive. Sa vie active s'en trouve compliquée pour certaines petites choses mais elle fait avec la force de l’habitude. Il est cependant vrai qu'elle préfère vivre la nuit et dormir le jour, son anomal totem étant lui aussi nocturne.

La jeune fille a été diagnostiquée souffrant d'un  trouble de la personnalité antisociale ; on peut communément dire qu'elle est sociopathe. Son trouble s'explique par l'environnement social dans lequel elle a grandi et qui a été défavorable au développement d'un équilibre personnel. Dans tous les cas, Themis dispose d’une capacité limitée à ressentir les émotions humaines, aussi bien à l'égard d'autrui qu'à leur propre égard. Elle a un problème avec les figures d'autorité et manque d'empathie quand elle est confrontée à la souffrance des autres. Sitôt qu'elle est en danger, l'albinos adopte un comportement de prédation et la rage dont elle peut parfois faire preuve est effrayante, car la jeune fille est alors totalement impavide. On lui constate de l'irritabilité et de l'agressivité, indiquées par la répétition de bagarres ou d'agressions, une incapacité à se conformer aux normes sociales qui déterminent les comportements légaux et un mépris inconsidéré pour sa sécurité et celle d'autrui. Themis est incapable d'assumer un emploi stable ou d'honorer des obligations financières et si elle ne ressent jamais de culpabilité, elle a une tolérance très faible à la frustration. Cela n'en fait pas nécessairement un monstre sanguinaire, mais elle a clairement du mal en société. Son casier judiciaire parle pour elle et ce malgré son jeune âge : un homicide sans préméditation, coups et blessures répétés et quelques séries de vols. Malgré son apparence frêle, Themis est un être qui s'exprime par la violence ; c'est un véritable langage pour elle. La Berserker pousse le vice plus loin : sa violence est toujours gratuite et sans motif.


Caractère





Themis est une jolie fille a l'air angélique, la surprise de son albinisme passée. De petite taille, la jeune fille ne mesure qu'un ridicule mettre cinquante-cinq pour un poids un peu lourd de soixante-sept kilos, le visage poupin encore habité des douceurs de l'enfance. Sa bouche est large avec de grandes lèvres très lippues qui forment une étrange moue, surmontant un nez droit mais massif proche d'yeux un peu paresseux aux grands cils blancs, frangeant des iris bleus et des rétines aux accents rouges, toujours comme un peu ensommeillés. Elle est extrêmement myope et porte régulièrement d'épaisses lunettes. Ses yeux sont fragiles et très humides comme si elle souffrait d'un début de cataracte malgré son jeune âge. Sa tignasse entre le blanc et le jaune ressemblent à celle des vieilles personnes et elle n'a pas vraiment de recherche question coupe, préférant les porter longs avec une frange qui retombe lourdement sur son regard. Bien entendu, sa peau laiteuse est extrêmement livide et fragile ce qui la rend aisément reconnaissable, même dans une large foule. Quant à son style vestimentaire, il est parfaitement banal : Themis porte le même type de vêtements que les trois quart des filles de son âge, sans vraiment chercher la mise en valeur express. Elle ne se maquille pas, ayant une peau hautement complexe avec les cosmétiques et profite d'un aspect à la fois relativement juvénile pour son âge et tout à fait hors norme. C'est une fille à la fois mignonne et hors du commun, avec un air très "girl-next-door" dès qu'on passe son albinisme. Sa voix est très grave, venant du ventre, si bien qu'elle surprend souvent les gens. Du reste, elle n'est pas vraiment jolie : son nez est long et en bec de rapace, imposant dans la géométrie de son visage et ses yeux sont toujours un peu chassieux, humides presque malades. Ses problèmes de vue lui donnent un regard comme endormi, la paupière lourde. Du reste, son corps est banal, ses appas rarement mis en valeur : Themis est simple dans ses goûts vestimentaires, plutôt neutre et sobre.

Les gens ne voient pas immédiatement que le maquillage social de Themis est différent du leur. Il y a certes ce dédain froid envers les sentiments des autres, cette attitude flagrante et permanente d'irresponsabilité et d'irrespect des règles... mais la jeune fille n'est pas juste une caricature. C'est un être complexe qui derrière son irritabilité constante cache une enfance troublée et une parfaite harmonie avec son totem. Ratel mord et grogne même en jouant. La richesse de son vocabulaire, ses excellentes performances en cours, sa promptitude à engager la conversation, sa fantaisie trompent. Car derrière la façade d'une connaissance quasi encyclopédique et une éloquence charmante, se trouve un individu en souffrance pour qui le monde est un spectacle désordonné et incompréhensible. C'est un endroit sombre et dangereux qu'elle n'a jamais bien compris mais qui ne l'effraie pas. Après tout, c'est dans ce monde qu'elle vit, depuis sa plus tendre enfance. Elle ne le comprend pas mais le tolère, car il n'y a rien d'autre à faire. Themis ne parvient pas à apprendre des punitions et des interdictions. Elle ne se sent jamais coupable et a une tendance marquée à rejeter la faute sur les autres, ou à rationaliser des excuses plausibles, pour des comportements l'amenant en conflit avec la société. La vie l'a forgée à grands coups de poings et la violence est devenu un moyen d'expression pour elle, une véritable langue à part ; pour autant, la Berserker ne l'emploie pas aussi souvent qu'elle le désirerait, mais connait certaines limites. La bienséance n'a pas de place chez elle, mais la prudence si. C'est ce qui différencie un sociopathe d'un psychopathe.

L’adolescente est pourtant sociable, volontiers bavarde si le sujet de discussion l'intéresse. Elle aime des choses prosaïques, tout à fait banale : la musique, le cinéma, et les Pokemons. Elle aime l'effort et se montre douée en sport malgré son handicap, pouvant marcher des heures - plus souvent la nuit - pour aller attraper ses petits monstres préférés avec son portable. De ce point de vue, elle ressemble à une fille normale, avec des intérêts d’adolescente moyenne. Rien d’extraordinaire ou de glauque, rien de flamboyant ou de stupéfiant. C'est une fille qui cherche ce qu'elle fera plus tard, malgré ses lourds handicaps. Elle ne broie jamais du noir, n'est jamais mélancolique ou désœuvrée car elle aime à s'occuper et rester en mouvement. et aussi stupéfiant que cela puisse vous paraître, elle est facile à vivre tant qu'elle n'est pas irritée. Elle aime pratiquer des sports de combat : sa nature prédatrice et combattve la prédestine à se montrer bonne combattante malgré son allure délicate mais ne vous y fiez pas : Themis fait actuellement du Systema, un art martial russe reposant sur l'efficacité -notion chérie à son coeur. L'albinos s'adapte facilement aux nouvelles situations et se montre extravertie avec les autres  : elle aime être entourée. Volontaire et énergique, Themis est libre et décontractée et arrange sa morale au gré des situations. Pourtant il suffit d'une phrase pour tout briser : elle ne sait pas canaliser ses émotions. Elle confond toutes les formes d'attachements, telles que l'amour avec l'amitié ou la simple tendresse, car elle ne les connait pas. Dotée d'une excellente mémoire et d'une intelligence plutôt analytique, cherchant le détail plutôt que la vision globale, Themis est somme toute assez peu préoccupée par les "problèmes" intellectuels. D'autant que sa forte estime d'elle-même la pousse parfois à voir les autres comme inférieurs. Cependant sa plus grande qualité est une volonté étonnante, tant en terme d'intensité que de qualité. Cet acharnement fait le contre-pied de son importante émotivité, ne laissant rien d'inachevé derrière elle. Et comme elle a beaucoup de vitalité, la jeune fille résiste à la fatigue et même au surmenage ; ne tentez pas de l'arrêter quand elle entreprenant quelque chose, vous risquiez de vous frotter à une vague d'agressivité de sa part.

Sa séduction est marquée mais elle ne cherche pas à charmer avec les mêmes armes que les autres femmes, selon elle. Comme beaucoup de gens ayant le même trouble qu'elle, Themis aime plaire et retenir l'attention. Sa condition d'albinos lui sert à se faire remarquer du premier coup d’œil et elle a appris a faire de son handicap une force dans certaines situations. Cependant la subtilité la désintéresse et ce n'est pas réellement une manipulatrice : plaire ne l’intéresse que dans la mesure où c'est amusant. Se mettre en couple n'a aucun intérêt puisqu'elle ne se soucie pas des demandes d'autrui et sitôt la phase de séduction terminé, elle n'y trouve plus de saveur. De type bilieuse, elle s'ennuie vite et à sans cesse besoin de renouveler les choses et les gens atour d'elle. Elle n'a cependant aucun ami, seulement quelques connaissances un peu nébuleuse. Rien d'étonnant quand on connait à la fois son trouble et son passé.


© fiche par Ell, optimisée par Superno√A pour ASN




Dernière édition par Themis D. Tillinghast le Mar 23 Aoû - 15:51, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
avatar

IDENTITY CARD
MORE ABOUT ME
IT'S OVER

Lun 8 Aoû - 12:36




Histoire

"Dans le monde où je suis devenue grande, la violence était la surface
sur laquelle la vie quotidienne venait s'inscrire. Tout être est un livre de sang : on a écris mon histoire dans ma chair, à coups de poing. Donc moi, la violence, je la comprend. C'est mon langage."


Je n'ai eu aucune difficulté à les appeler "papa" et "maman", parce que ces mots ne signifient pas grand-chose pour moi. Mais ça veut dire beaucoup pour eux visiblement et je préfère que les choses se passent bien. Ce n'est pas que je me soumet ; je ne me soumettrai plus jamais. Je n'ai pas la prétention d'être une rebelle ni d'aimer vivre dans le déni ou la souffrance : la vie qu'on dit "normale" me plairait bien. La vie de tous les jours, celle qui vous assomme avec sa banalité, qui vous ennuie avec ses habitudes. J'adorerai ça. Mais je ne suis pas comme vous. Même à cette terrasse, avec mon verre de thé glacé, je ne suis pas comme vous. Non loin de moi, une mère donne le sein à son bébé, ce qui éveille quelque chose d’horrible en moi. Je ne sais pas trop comment vous dire : j'aimerai qu'ils ne soient pas là et attendre leur départ me rend nerveuse. Je ne sais pas comment on peut s'autoriser de dégainer son nichon comme ça pour cette bouche à nourrir qui ne vous apportera rien de bon. Non, je ne pense pas avoir l'instinct maternel. Je n'ai pas besoin de perpétuer mon espèce ou de me projeter dans ce qui viendra après moi. Quant à la Reconnaissance, je m'en fiche : je copulerai, j’expulserai cette vie indésirable hors de moi et je l'abandonnerai. Les adultes sont tous comme ça : c'est leur plaisir qui prime. Je suis presque comme vous, alors.

Tu sais quels sont les trois plus gros mensonges des Humains ? "Je vais te rembourser, ne t’inquiètes pas", "je ne viendrai pas dans ta bouche" et "tout se passeras bien". Heureusement, on m'a rarement promis des choses et on m'a éduqué pour ne pas croire aux engagements. Tu sais, mon passé me fait pas grand chose quand j'y repense : les fous passent, la folie reste. On garde nos traumatismes même quand nos bourreaux sont morts. On peut toujours trouver pire ailleurs. Alors, on rationalise. Je te conseille de faire pareil parce qu'il y a un moment où tu devras choisir entre continuer d'être un homme ou devenir une bête. Je ne suis pas comme toi. Je suis les deux. Je suis la Belle et la Bête. Je peux être assise ici devant toi et juste me dire que j'ai envie de t'arracher le scrotum. Mais tu sais pourquoi je le fais pas ? Parce que j'en ai pas envie. Les impulsions, ça doit rester simple. Mais c'est moi qui choisi. C'est toujours moi qui choisi. Parce que si t'es emporté par ton animal intérieur, c'est que t'es faible. Ratel et moi, on est en symbiose. Alors on choisi. On choisi toujours et on subi jamais. Si toi tu subis ton Animal, alors tu es faible. Et tout tes bavardages n'y changeront rien.

Dis pas ça. Personne n'est inutile, tout le monde peut servir de mauvais exemple. J'ai grandi dans la cave d'une grande demeure, dans un endroit que je ne connais pas. Surement pas loin d'ici, vu ce qu'à dit la police. Mes parents biologiques, je n'ai jamais su qui ils étaient. Ce n'est pas franchement important pour moi. J'ai été mise au monde et j'ai grandi parce que c'était le vœu du Docteur Pretorius Tillinghast. Ouais, le mec connu de la faculté des sciences d'Ottawa, le chercheur en génétique. Oui, l'Alchimiste, celui qu'on surnommait l’Eleveur. Il faisait des recherches sur les gènes de Berserker et sur la prédestination de notre animal totem. Mes parents devaient avoir le gène de l'albinisme, je sais pas. Je m'en fous. J'ai été nourrie et dressée par le docteur Pretorius, comme les autres : dressée comme un chien d'attaque. Je dormais dans une cage et j'étais punie à coups de pieds ou de cravache. Il me rappelait que j'étais là parce qu'il l'avait souhaité. J'aurai surement dû détester ce mec, parce que c'était un enfant de putain mais il m'a appris à lire et à écrire, quand je me comportais bien avec lui. Tu trouves ça débile ? Dis, t'as déjà été dans une cage, toi ? Alors ta gueule, s'il te plais. Un animal de salon comme toi ne peux pas comprendre. Tu te dis en laisse, pauvre connard, mais t'es même pas un Berserker potable. Tu te chies dessus à l'idée d'accepter tes instincts. Moi, j'ai été en laisse. Physiquement ; attachée à un radiateur quand la police nous a trouvé après l'accès de Fureur de l'un d'entre nous. Je devais avoir quatorze ans.

Le reste ne s'est pas mieux passé quand on m'a détachée. Je suis allée dans un de ces établissements spécialisés pour les jeunes en retard mental. Sauf que j'avais pas de tares. Ils ont dû penser que j'étais autiste. Je n'ai pas eu de mal à apprendre les nouvelles choses qu'on m'enseignait, là bas. J'ai agressé mon professeur de mathématique - je en sais plus trop pourquoi - et j'ai été placée en institution pour jeunes délinquants, truc comme ça. J'y suis restée deux ans avant de tuer un médecin qui voulait discuter avec moi. Il était tellement con que c'était physiquement insupportable pour moi de l'écouter parler. Du coup, et comme j'étais mineure et surtout diagnostiquée irresponsable psychologiquement de mes actes, je ne suis pas allée en prison. Je suis allée dans un établissement carcéral pour adolescents et j'y suis restée quatre ou cinq ans. Je ne sais plus trop. Après, parce que j'avais l'air remise, l'état à consenti à ce que je passe sous tutelle. Ce sont les Callahan-Muñoz qui m'ont adoptée, à presque vingt ans. Enfin, estimés : je ne connais pas mon véritable âge. Ils sont aimables avec moi, alors c'est pour cette raison que je ne leur mène pas la vie dure ; je les appelle comme ils me demandent, pour qu'ils continue à me faciliter la vie. J’imagine que c'est ce que dois faire un enfant, non ?

T'as des enfants toi, c'est bien parce que ça t'occupes, ça te détournes de tes véritables problèmes, pas vrai ? Tu aimes tes gosses ? Dis, tu sais quoi ? Quand tu emmèneras ta fille au McDo, je me déguiserai en Ronald McDonald et je la mangerai dans le parking sous tes yeux, puis tu perdras la boule. Je déconne, je vous briserai la nuque à tous les deux. Je suis pas un monstre.

Chris alias Melkin, Da Bear
Si les personnages sont appréciés, leurs créateurs ont aussi vachement la classe ! Ici, c'est ton territoire à toi, où tu vas pouvoir nous dire un peu qui tu es =) A toi de voir ce que tu as envie de nous dévoiler (a) Mais dites nous au moins où vous avez connu le forum ! :boom: C'est toujours la même vieille rengaine du dinosaure des rpgs qui aime la bière, Clive Barker et les licornes. Tout pareil comme sur les fiches de Mara et Lem ! Toujours le même gros con en somme, mais un gros con qui vous aime quoi ! ♥️




©️ fiche par Ell, optimisée par Superno√A pour ASN




Dernière édition par Themis D. Tillinghast le Lun 8 Aoû - 13:04, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

Sidh - Banshee
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Sidh - Banshee

IDENTITY CARD
Messages : 607 Je suis arrivé(e) le : 28/06/2016 Sous les traits de : Tom Hardy Je me dédouble : Micah Rosner Pseudo : Sinsina Crédits : Evie (ava), opticaloperator & lyrawhite (icons) Points : 1499 Couleurs RP : #56A30F

J'ai : 32 ans Age d'apparence : 32 ans Actuellement, je suis : Célibataire
MORE ABOUT ME
IT'S OVER

Lun 8 Aoû - 13:01
Rerebienvenue ici avec cette choupinette :zozo:
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
avatar

IDENTITY CARD
MORE ABOUT ME
IT'S OVER

Lun 8 Aoû - 13:01
*lui fait un gros câlin* Merci toi ! <33
Revenir en haut Aller en bas

I ain't nobody's bitch
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
I ain't nobody's bitch

IDENTITY CARD
Messages : 339 Je suis arrivé(e) le : 22/07/2016 Sous les traits de : Norman BADASS Reedus. Je me dédouble : Bastian. Pseudo : Boogey. Crédits : Boogey pour le vava. || Okinnel pour la sign. Points : 3926 Couleurs RP : #009966 Beating Me Down

J'ai : 42 ans. Age d'apparence : Une petite quarantaine. Je travaille comme : Patron du Blue Devil, un casino insalubre. Actuellement, je suis : Veuf... Niveau social : Modeste, avec de grosses rentrées d'argent ces jours-ci...





















MORE ABOUT ME
IT'S OVER

Lun 8 Aoû - 13:37
Mais toi et tes persos de fous là... :leon:

Vivement un lien. :maité:
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
avatar

IDENTITY CARD
MORE ABOUT ME
IT'S OVER

Lun 8 Aoû - 13:41
Je te réserve ça, mon tout beau. :hoho: *flip ses cheveux blancs*
Revenir en haut Aller en bas

Break the bridle to make
losing control, easy
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Break the bridle to makelosing control, easy

IDENTITY CARD
Messages : 648 Je suis arrivé(e) le : 03/01/2016 Sous les traits de : Phoebe Tonkin Je me dédouble : // Crédits : Tumblr et moi même Points : 4201 Couleurs RP : #936A7C

J'ai : 539 années Age d'apparence : 25, aux environs Je travaille comme : Darwinette Actuellement, je suis : Célibataire Niveau social : Modeste



Les amants des prostituées
Sont heureux, dispos et repus;
Quant à moi, mes bras sont rompus
Pour avoir étreint des nuées.

C'est grâce aux astres nonpareils,
Qui tout au fond du ciel flamboient,
Que mes yeux consumés ne voient
Que des souvenirs de soleils.
En vain j'ai voulu de l'espace
Trouver la fin et le milieu;
Sous je ne sais quel oeil de feu
Je sens mon aile qui se casse;

Et brûlé par l'amour du beau,
Je n'aurai pas l'honneur sublime
De donner mon nom à l'abîme
Qui me servira de tombeau.
MORE ABOUT ME
IT'S OVER

Lun 8 Aoû - 13:48




BOOM BABY


Félicitations, tu as désormais un personnage tout beau, tout neuf, validé et prêt à partir à l'assaut du forum !


J'allais dire qu'elle était chou, mais bon.. ça va qu'on t'aime bien toi et tes perso tarés ! Allez va, cours, vole ma petite ! :gosh:

Mais avant de te ruer comme un(e) malpropre dans le flood (ouais ouais on vous connait !) ou la CB, il te reste encore quelques petits devoirs à accomplir. Et pour te guider, parce qu'on est trop sympa (a), il n'y a qu'a suivre le guide ! Pour commencer, il ne faudra pas oublier de réserver ton avatar. Et oui, ça ne va pas se faire tout seul ! Autres réservations importantes, ton métier, et ton logement dont il faudra demander la création. Après... c'est la fête ! Tu pourras partir en quête de liens et de Rps après avoir créé tes propres topics. Jusque là, c'est déjà pas mal, non ? Le reste, ce sera de la tarte. Tu pourras t'en aller poster d'éventuels scénarii (deux maximums dont il te faudra attendre la validation), et aller faire le flan partout sur le forum !

Mais à noter que tu peux également créer le portable de ton personnage, ainsi que son twitter et facebook, mais c'est bien sûr facultatif et selon ton bon vouloir ! Il y a aussi la demande de rang personnalisé, si jamais tu te sens inspiré. Sans oublier les top-sites, car nous comptons sur tes votes pour faire connaitre ASN !

Et puisque tu es nouveau, voici l'un des sujets qui pourra t'être des plus utiles pour t’intégrer, les bonnes fées ! N'hésite surtout pas à t'y inscrire ! En attendant si tu as des questions les fondateurs sont évidemment à ton écoute.

Sur ce, nous te souhaitons un bon jeu parmi nous !


©️ fiche par Ell, optimisée par Superno√A pour ASN



_________________

SHE'S BUILT FOR IT, ALL THE ABUSE ✽
Ma pauvre muse, hélas ! qu’as-tu donc ce matin ? Tes yeux creux sont peuplés de visions nocturnes, et je vois tour à tour réfléchis sur ton teint la folie et l’horreur, froides et taciturnes.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
avatar

IDENTITY CARD
MORE ABOUT ME
IT'S OVER

Lun 8 Aoû - 13:49
Mercii meuf pour cette validation éclair, encore une fois !! **
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

IDENTITY CARD
MORE ABOUT ME
IT'S OVER

Revenir en haut Aller en bas
 

t h e m i s ➛ À l'ombre... et sentir que l'on se lâche, que rien ni personne ne sache.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
All Souls Night :: Archives des fiches-

Angel & Dante

Félicitation à nos deux couillons élus membres du mois de d'Août pour leur rafale de RP et leur bonne humeur ! <3