AccueilAccueil  FAQFAQ  Tumblr  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
Mini-event (suite) - Artémis

 :: Archives des Events

Break the bridle to make
losing control, easy
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Break the bridle to makelosing control, easy

IDENTITY CARD
Messages : 648 Je suis arrivé(e) le : 03/01/2016 Sous les traits de : Phoebe Tonkin Je me dédouble : // Crédits : Tumblr et moi même Points : 4201 Couleurs RP : #936A7C

J'ai : 539 années Age d'apparence : 25, aux environs Je travaille comme : Darwinette Actuellement, je suis : Célibataire Niveau social : Modeste



Les amants des prostituées
Sont heureux, dispos et repus;
Quant à moi, mes bras sont rompus
Pour avoir étreint des nuées.

C'est grâce aux astres nonpareils,
Qui tout au fond du ciel flamboient,
Que mes yeux consumés ne voient
Que des souvenirs de soleils.
En vain j'ai voulu de l'espace
Trouver la fin et le milieu;
Sous je ne sais quel oeil de feu
Je sens mon aile qui se casse;

Et brûlé par l'amour du beau,
Je n'aurai pas l'honneur sublime
De donner mon nom à l'abîme
Qui me servira de tombeau.
MORE ABOUT ME
IT'S OVER

Lun 25 Juil - 0:48
Le Grand Switch



Mini-Event


Quand Artémis ramena le sujet du coyote sensible, la stryge grimaça. C’était vraiment la merde que d'être un berserker. Il est vrai qu'elle avait déjà vu des guerriers fauves, qui sous la panique ou le stress se changeait en leurs alter ego sans pouvoir y faire quelque chose. Et apparemment, c'était pire que douloureux. En pleine réflexion, elle regarda Artémis, enfin.. son propre corps.

Ça devrait aller. C'est pas à côté, mais je connais les ruelles qui devraient être vides à cette heure là. Par contre faudra pas traîner.

Elle déglutit. Le coyote était toujours agité, elle faisait du mieux qu'elle pouvait pour prétendre qu'il n'était pas là. C'était comme si un parasite particulièrement gros était à l'intérieur même du corps d'Artémis, et qu'il labourait de ses griffes l'intérieur de sa tête, son esprit. Insupportable. L'immortelle commence à s'avancer vers la porte, avant de se retourner une dernière fois. C'était maintenant.

T'es bien plus rapide que moi, maintenant. J'vais essayer de me grouiller, de courir peut être. Le plus vite on arrive, le mieux ça sera.

Elle se mordait la lèvre. Putain de merde, ça passe ou ça casse. Elle commença à avancer, lentement. Elle arriva dans le hall du cinéma, pratiquement vide. Seulement l'homme d'avant, et une caissière. Elle rejoint la porte d'entrée qu'elle pousse et passe. Les mains tremblantes, tout son corps est en train de s'agiter. Self-control. Autant profiter de l'agitation du coyote pour vite se tirer. Elle prend une grande inspiration, avant de commencer à marcher rapidement. Quelques mètres plus loin, elle commence à cavaler.

***

A bout de souffle, elle s'appuie contre le mur du bâtiment. Son cœur bat la chamade, elle frôlerait presque la crise cardiaque. Elle jette un œil à côté d'elle ; Artémis est aussi là. Heureusement, les deux femmes n'ont pas croisé beaucoup de monde. Que quelques passants matinaux, qui les ont regardés de travers alors qu'elle cavalaient. Reprenant son souffle, elle regarde la bersek.

C'est bon putain, on est arrivées.

Elle s'avance vers le petit cadran et compose le code du building, avant qu'un bip sonore annonce que la porte était déverrouillée. Les doigts tremblants elle saisit la poignée et tire la porte. Elle commence à monter les marches. Ses jambes étaient lourdes ; elle n'avait pas l'habitude d'être aussi.. faible ? Malgré la force et endurance des guerriers fauves, elle n'avait plus l'habitude d'être aussi vulnérable. Elles atteignent rapidement l'étage de son appartement. Sortant ses clefs, elle arrive tant bien que mal à ouvrir la porte. Une fois à l'intérieur, elle laisse la berserker pour aller dans sa chambre. Sans attendre, elle va vers son placard et l'ouvre. Sa réserve d'alcool et de sang. Elle sort de poches pleines et une bouteille de whisky. Elle retourne dans le salon, sors deux verres avant de relever la tête.

Artémis ?

Elle commence à remplir un verre de sang et wisky mélangé. Elle le fait glisser vers la bersek et se verse elle un verre plein d'alcool. Elle l'attrape et le descend aussitôt. Elle grimace, le liquide lui brûlait la gorge. Alcoolisée, elle espérait que l'alter ego se calmerait. Et aussi avec ce qu'elle venait de vivre, il lui fallait à boire de toute façon.

Alcool et sang devraient te calmer pour un moment. Hésites pas avec l'alcool, il va t'en falloir beaucoup avant que t'en ressente les effets.




© fiche par Ell, optimisée par Superno√A pour ASN



_________________

SHE'S BUILT FOR IT, ALL THE ABUSE ✽
Ma pauvre muse, hélas ! qu’as-tu donc ce matin ? Tes yeux creux sont peuplés de visions nocturnes, et je vois tour à tour réfléchis sur ton teint la folie et l’horreur, froides et taciturnes.
Revenir en haut Aller en bas

They will fear the wild
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
They will fear the wild

IDENTITY CARD
Messages : 381 Je suis arrivé(e) le : 21/12/2015 Sous les traits de : Kaya *Hot AF* Scodelario Je me dédouble : Adin le feu au derche, Adria la maman poule & Asher le bébé stryge Pseudo : Xelette la reine des poneys Crédits : avatar: shiya, gif profil: xelette, tumblr & naitiri, gif signature: Xelette Points : 3261 Couleurs RP : darkred

J'ai : 21 ans Je travaille comme : Étudiante en psychologie Actuellement, je suis : En deuil et enceinte de son amour d'enfance Alter-ego : Canis latrans, autrement dit coyote Niveau social : Modeste


I'll make a beast out of myself, gets rid of all the pain of being a man. Can't you help me as I'm startin' to burn.



I've found a reason for me to change who I used to be. A reason to start over new and the reason is you



I will never be you.


Your blood is in my veins. We're supposed to be the same. Like father, like daughter.




MORE ABOUT ME
IT'S OVER

Lun 1 Aoû - 23:09
Le Grand Switch



Mini-Event


Ok. C'était la merde. Pas genre la petite merde quand t'avais oublié de révisé un exam ou quand t'avais cassé le vase préféré de ta grand-mère. C'était la merde GRAVE ! C'est la merde noire ! Aller chez Astrid ? Ça semblait être la meilleure solution. Mais encore fallait-il y arriver sans que je n'ai envie de sauter sur quelqu'un pour lui arracher la carotide. Tain, il ne fallait pas y penser. La stryge coincée dans mon corps m'avait donné un échantillon gratuit qui avait fait le café. Je n'avais pas faim pour le moment et je ne devais plus penser à ça. Même si je savais bien que ça ne ferait pas l'affaire bien longtemps. Décidément c'était bien la merde tout ça. Mais visiblement c'était le mieux à faire, il fallait prendre le risque d'aller dehors. Il suffisait de serrer très fort les fesses hein ? Ne pas trainer ok. On n'allait pas trainer. J'acquiesais quand elle me dit que mon corps était moins endurant que le sien. Comme tout berserker qui se respectait j'étais hyperactive et je n'aimais pas ne rien faire, j'avais toujours pratiqué beaucoup de sports: hockey, volleyball, footing quotidien. Bref mon corps était endurant mais comparé aux capacités des stryges... il n'y avait pas à tortiller du cul pour chier droit. Je gardais le silence – fait assez incroyable pour moi – et je suivis les instructions d'Astrid qui avait l'air plus âgée que moi.... donc plus sage ? J'en savais rien mais j'avais envie d'y croire.

Le trajet se passa bien. Voire même trop bien. Enfin je n'allais pas m'en plaindre non plus hein. Sur le chemin je remarquais que, visiblement, Astrid et moi vivions dans le même quartier. Comme quoi le monde était petit dans le fond, enfin, surtout Ottawa. Mais je me réservais de faire cette confession. Rapidement dans l'appartement d'Astrid, visiblement elle et moi avions les mêmes moyens pour vivre. Enfin bref, tant que nous étions chez elle, c'était le plus important. Nous étions en sécrité. Enfin, je pensais. Je laissais trafiquer Astrid chez elle, alors que je posais mon sac par terre. Bon... je faisais quoi moi. Je passais les doigts dans les cheveux bruns de mon corps étranger. Je commençais à fouiller mon téléphone. Je vérifiais si Flynn ne m'avait pas envoyé de message. Rien. Puis je vis un appel manqué, Oreste. Mon cœur se serra dans ma poitrine. Je savais qu'il était avec Hécate, heureux amoureux, loin de nous. Devais-je l'appeler en secours ? Non parce que clairement cette fumée était magique et Oreste était le meilleur en alchimie que je connaissais. Mais je ne voulais pas.... l'emmerder. Je voulais le meilleur pour celui que je considérais comme mon père, et non l'accabler. Je rangeais mon portable alors que j'entendis la voix d'Astrid... enfin ma voix quoi. Chelou, je sais. Je regardais ce qu'elle était en train de faire. Jouer avec du sang comme ça ? Avec mon corps. J'espérais juste que le coyote n'allais pas commencer à avoir les crocs. Je regardais le verre, mélange de whisky et de sang, avant de la regarder boire un verre de whisky simple, au moins, elle respectait mes gouts sans le savoir. C'est pas comme si on avait guère le choix hein. Je pris le verre et le bus d'une traite. Putain. Pas dégueux. Et mon ventre kiffait ça. Sans même attendre je me servis un autre verre de ce somptueux mélange, ouais je faisais comme chez moi.... d'un coté j'étais chez moi hein. Enfin chez Astrid et j'étais Astrid... donc. Je le descendis à nouveau. Par contre toi, fais gaffe, je suis résistante à l'alcool, mais ça peut avoir des effets chelou quand Coyote-girl est agitée. Je me resservais une verre, après tout je devais y aller franco sur la bibine hein. Je suivais les instructions du maestro. Et PAF, troisième verre déjà. Putain, le sang c'était bon putain ! J'en voulais encore et encore ! Et en soi... ça ne fait pas mal. En furie j'veux dire, c'est l'animal qui gère et j'peux te dire que cette bête à sale caractère ! Je haussais les épaules, je connaissais mon coyote par coeur. J'avais mis le temps pour le comprendre et on avait eu pas mal de haut et de bas. Par contre si t'as un truc style viande crue, ça pourra calmer la bestiole. Elle adore ça.




© fiche par Ell, optimisée par Superno√A pour ASN



_________________


   
 
I drove for miles and miles and wound up, at your door. I've had you so many times but somehow I want more. I don't mind spendin' everyday, out on your corner in the pourin' rain. Look for the girl with the broken smile, ask her if she wants to stay awhile — Neon Demon & Maroon 5.
Revenir en haut Aller en bas

Break the bridle to make
losing control, easy
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Break the bridle to makelosing control, easy

IDENTITY CARD
Messages : 648 Je suis arrivé(e) le : 03/01/2016 Sous les traits de : Phoebe Tonkin Je me dédouble : // Crédits : Tumblr et moi même Points : 4201 Couleurs RP : #936A7C

J'ai : 539 années Age d'apparence : 25, aux environs Je travaille comme : Darwinette Actuellement, je suis : Célibataire Niveau social : Modeste



Les amants des prostituées
Sont heureux, dispos et repus;
Quant à moi, mes bras sont rompus
Pour avoir étreint des nuées.

C'est grâce aux astres nonpareils,
Qui tout au fond du ciel flamboient,
Que mes yeux consumés ne voient
Que des souvenirs de soleils.
En vain j'ai voulu de l'espace
Trouver la fin et le milieu;
Sous je ne sais quel oeil de feu
Je sens mon aile qui se casse;

Et brûlé par l'amour du beau,
Je n'aurai pas l'honneur sublime
De donner mon nom à l'abîme
Qui me servira de tombeau.
MORE ABOUT ME
IT'S OVER

Dim 14 Aoû - 0:51
Le Grand Switch



Mini-Event


L'alcool descend le long de sa gorge et la brûle. Aussitôt descendu, elle commence à attraper la bouteille pour se resservir ; le verre à moitié plein, elle entend les remarques de la Berserker. Elle ne pouvait s'empêcher de froncer les sourcils en entendant sa propre voix à chaque fois qu'elle l'ouvrait. Un coyote agité faisait apparemment mauvais ménage avec trop d'alcool, autant dire qu'elle aimait de moins de moins cette situation.  Elle lâcha un soupir en reposant son verre, alors que son corps enchaînait les doses. Un sourire, elle lâche un léger rire moqueur.

Mauvais caractère ? On sera deux, au pire.

Elle se relaisse tomber sur le sol, assise. Là, elle regarde son sac ; ses cigarettes dépassent. Par réflexe elle voulu tendre la main pour l'attraper et caler un bâton de nicotine entre ses lèvres, mais ce n’était ni sa bouche si ses poumons. Ses épaules s'affaissent, et soupire intérieurement. Vraiment une journée merdique.

Elle replie ses jambes contre elle et les bloque en liant ses mains. Coyote-girl continue de gesticuler en elle, ça la démange. Elle savait qu'être guerrier fauve n'était pas de tout repos, mais elle ne pensait pas que cette situation de conflit était constante. Ou alors c'était juste elle qui n'était pas habituée, mais les Berserker remontaient dans son estime. Là, Artémis lui suggéra d'essayer quelque chose comme la viande crue pour calmer l'alter ego. Elle réfléchit quelques secondes à ce qu'elle avait dans son frigo comme viandes, et si par chance elles étaient crues.

J'vais voir si j'ai ça. Du coup.. Ouais, fais comme chez toi.

Elle désigna les poches et les bouteilles d'un geste vague et las de la main avant de se relever. Là, lentement en observant ses membres fonctionner elle se dirigea vers la cuisine. C'était toujours aussi étrange, son corps était différent non pas qu'en aspect mais également dans la démarche et les sensations.. Vraiment, désagréable. Elle faillit se prendre un mur quand elle se rendit compte qu'elle était arrivée au frigo. Elle tira la porte et s'accroupit  devant à la recherche de viande encore rouge. Au milieux des steaks et entre-côtes, elle aperçoit un morceaux bien saignant. Elle déglutit ; il était beaucoup plus appétissant que d'habitude. Elle saisit le plastique d'un geste vif et referme aussitôt la porte de frigo. Le coyote s'agite, elle le sent qui veut déchiqueter le plastique et mordre dans la viande crue. Alors qu'elle commence à déchirer l'emballage, une sensation étrange la stoppe. Encore plus étrange qu'avoir l'alter-ego d'une autre avec elle et d'être dans un autre corps. Sa peau frissonne, la pique. Elle constate qu'elle a la chair de poule, et que les picotements commencent à envahir tout son corps. C'était loin d'être anodin, surtout avec la matinée qu'elle avait eu. Avant qu'elle ne puisse dire quoique que ce soit ou alter la Berserker, elle s'écroule, tombant au sol encore une fois inconsciente.

Quand elle ouvrit les yeux, elle du attendre quelques secondes pour que sa vision se stabilise. Elle se redressa aussitôt, tendit ses mains devant elle et constata que c'était bien les siennes à elle. Elle lâcha un énorme soupir de soulagement en se laissant retomber sur le sol. Allongée sur le sol, elle avisa son sac près d'elle. Tendant le bras, elle saisit ses cigarettes et son briquet. Elle en cala une entre ses lèvres et l'alluma en faisant craquer son briquet avec un sourire moqueur. En soufflant la fumée blanche, elle tendit son autre main pour se saisir de la bouteille d'alcool.



©️ fiche par Ell, optimisée par Superno√A pour ASN



HRP:
 

_________________

SHE'S BUILT FOR IT, ALL THE ABUSE ✽
Ma pauvre muse, hélas ! qu’as-tu donc ce matin ? Tes yeux creux sont peuplés de visions nocturnes, et je vois tour à tour réfléchis sur ton teint la folie et l’horreur, froides et taciturnes.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

IDENTITY CARD
MORE ABOUT ME
IT'S OVER

Revenir en haut Aller en bas
 

Mini-event (suite) - Artémis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [MINI-EVENT] One, two, three, four... Let's go music !
» [Mini-event]Les Jishin Kaizokudan débarquent!!!
» [mini-event] Raviver une legende : le conseil pirate
» [Mini-Event] L'amende est le fruit de l'amandier.
» [Mini-Event] Combat aride

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
All Souls Night :: Archives des Events-

Angel & Dante

Félicitation à nos deux couillons élus membres du mois de d'Août pour leur rafale de RP et leur bonne humeur ! <3