AccueilAccueil  FAQFAQ  Tumblr  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
Un ami est quelqu’un qui nous donne la totale liberté d’être soi-même

 :: Baker Street Cafe

Invité
Invité
avatar

IDENTITY CARD
MORE ABOUT ME
IT'S OVER

Dim 26 Juin - 13:36

   

   
ft Taylor "Une des plus belles qualités d’une véritable amitié est de comprendre et d’être compris"


   
Cela faisait quelques jours que je n'avais pas vu Taylor, c'est pourquoi je lui avait envoyé un message il y a environ une demi heure afin de savoir si elle était disponible pour qu'on puisse passer un moment ensemble. J'avais aussi et surtout envie de lui raconter ce qu'il y avait eu de nouveau dans ma vie...
Depuis que je connais Taylor, nous avons beaucoup parlé de nos passé, elle est Berserker comme moi et nous nous comprenons sur pas mal de sujet et d'expérience de vie. Naturellement faire parti de la même espèce nous à forcément fait nous rapprocher, car nous vivons les mêmes étapes et nous devons toujours faire du mieux possible pour garder notre sang froid et ne pas laisser nos alter-ego prendre le dessus.
J'ai rencontré Taylor il y a maintenant quelques années, peu de temps après mon arrivé à Ottawa, elle avait besoin d'aide et c'était naturellement que j'étais venu à son secours. J'ai toujours vécu entouré de Berserkers puisque j'ai grandis au sein d'un clan de trois grande familles Berserker en France, alors je sais reconnaitre quelqu'un de mon espèce et c'est une logique de venir en aide à ceux qui en ont besoin. Si nous ne nous soutenons pas entre nous, qui le fera? Je ne suis pas du genre à détester les autres espèces, même si bien sur il y en à dont je me méfie.

Quoi qu'il en soit, depuis cette rencontre, Taylor et moi avons gardé contact et sommes devenus très ami. Je n'ai pas des tonnes d'amis, mais elle fait parti de ceux qui me sont particulièrement cher. Je la considère comme une petite sœur, j'ai envie de la protéger et prendre soin d'elle. Ce que je fais autant que possible évidement.

J'avais donc envoyé un SMS à Taylor et elle avait répondu favorablement à mon invitation. J'arrivais donc devant le Baker Street Café et me gara avant de l'appeler pour savoir où elle était. Je l'attendis quelques minutes dans ma voiture et en descendis lorsque je la vis arriver à son tour. Je la rejoignis afin que nous puissions entrer ensemble.

"Salut"

Je lui fis un beau sourire avant de déposer un baiser sur sa joue gauche.
   
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
avatar

IDENTITY CARD
MORE ABOUT ME
IT'S OVER

Dim 26 Juin - 23:06
Tu ranges ton téléphone dans la poche de ta veste et t'empresses d'attraper ton écharpe et tes clés, que tu venais tout juste de poser. Cela fait déjà quelques temps que tu n'as pas eu de nouvelles d'Ezekiel, et si apercevoir son prénom sur l'écran de ton téléphone suffit à te rendre le sourire, tu n'en restes pas moins nerveuse. Il veut te voir, te raconter des choses... mais à propos de quoi ? Est-ce que c'est grave ? Quelqu'un aurait pu découvrir sa véritable nature suite à une crise, ou peut-être même qu'il a rencontré quelqu'un, qui sait ? Après tout, tu agis avec lui comme une meilleure amie, ce que tu es à ses yeux, et tu sais pertinemment que nul homme ne devine aisément les réels sentiments des femmes à leur égard.

Les mains dans les poches, tu dévales la rue à vitesse modérée pour rejoindre la rame de métro la plus proche; toujours inquiète de te promener seule à ces heures tardives. Alexie est de sortie et s'est emparée de la voiture pour la soirée, et si tu avais su que tu allais passer une partie de la nuit dehors, tu te serais volontiers permise de lui piquer les clés. Tes yeux sont rivés sur le trottoir et ton pouce glisse doucement sur le flanc de ton téléphone, juste au cas où. Ezekiel et toi avez rendez-vous au Baker Street Coffee dans une demi-heure, le temps pour toi de faire le trajet jusqu'au chaleureux petit salon de thé. Evidemment de l'extérieur, ça ne paye pas de mine, mais une fois à l'intérieur, tu te sens comme à la maison. Le métro arrive enfin à destination et heureusement pour toi, tu n'as plus que quelques foulées à faire avant d'apercevoir la silhouette si familière de ton meilleur ami sortir de sa voiture.

« Salut. » Tu rends son sourire à Ezekiel, apaisée par sa présence. « Salut ! Je suis contente de te voir. » Ton regard s'attarde quelques secondes sur son cou alors que l'homme se penche vers toi pour t'offrir un baiser chaste. C'est une des habitudes que tu préfères, car Ez a toujours été plus tactile que toi, et s'il se contentait de garder les mains dans les poches -comme toi à cet instant- tu te laisserais bien volontiers mourir par l'envie d'un contact physique. « On ferait mieux de se dépêcher de rentrer, je crois qu'il commence à pleuvoir. Tu viens ? » Ton sourire ne te quitte pas, et avec un effort presque naturel, tu enroules ton bras autour du sien, l'invitant à s'avancer vers l'entrée du Baker Street Coffee.

La chaleur de l'établissement caresse langoureusement ton visage alors que tu passes le seuil du salon de thé, et si tu lâches enfin le bras de ton ami, ce n'est que pour te débarrasser de ton écharpe maintenant bien trop désuète. « Tu veux qu'on s'installe au fond, là-bas ? On pourra parler tranquillement. » L'homme acquiesce et il ne t'en faut pas plus pour t'avancer vers ladite table; tu t'installes sur la chaise située dans le coin, face à la salle, toujours à cause de ce besoin de t'isoler tout en gardant le contrôle sur la situation. Pourtant tu ne sembles pas angoissée, ou pas trop en tout cas, car la présence seule d'Ezekiel suffit à te mettre en confiance, et l'avoir à tes côtés te donne un certain sentiment de sécurité. Tu hoches la tête en direction de la serveuse, signe que vous êtes d'ores et déjà prêts à commander, pourtant ton regard retrouve bien vite celui de ton meilleur ami, et si ta main glacée vient se loger sur la sienne -déjà bien plus brûlante- tu n'hésites pas à lui accorder un sourire inquiet. « Alors, de quoi tu voulais me parler ? »

Revenir en haut Aller en bas
 

Un ami est quelqu’un qui nous donne la totale liberté d’être soi-même

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La misère nous donne le droit de transgresser toutes les lois
» (#222) La misère nous donne le droit de transgresser toutes les lois. ∆ LOUISON.
» Que pensez vous de l'oeuvre en elle-même?
» Les pierres d'évolution
» La vie nous donne parfois beaucoup de file à retordre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
All Souls Night :: Baker Street Cafe-

Angel & Dante

Félicitation à nos deux couillons élus membres du mois de d'Août pour leur rafale de RP et leur bonne humeur ! <3