AccueilAccueil  FAQFAQ  Tumblr  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
Mini-event (Kiet & Kim)

 :: Archives des Events

Reine des Faës - PNJ
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Reine des Faës - PNJ

IDENTITY CARD
Messages : 165 Je suis arrivé(e) le : 09/08/2015 Sous les traits de : Diane Kruger Crédits : { Lux Points : 680 J'ai : 71 ans Age d'apparence : Si tu dis plus de 40 je t'empale Je travaille comme : Glorieuse et lumineuse Reine de la Cours des Faës Actuellement, je suis : Polygamme à tendance très poly Niveau social : Salement riche, famille de Leprechaun oblige
MORE ABOUT ME
IT'S OVER

Jeu 16 Juin - 18:24
Mini-event



Kiet & Kim


Merci à Zohra pour cette superbe idée qui a remporté le concours ! ▬ Une expérience aurait mal tourné ? C'est peu dire ! Car Ottawa semble ce matin baigner dans une étrange brume aux teintes lavandes, plongeant la ville dans une atmosphère surnaturelle. Et pour cause, cette nuit une bande d'Alchimistes s'amusaient à prouver leur talent les uns au autres. Le nez dans les grimoires, mais la tête ailleurs... et là, c'est la boulette ! Une explosion, une onde de choc et cette brume rependue sur toute la ville qui n'augure rien de bon. Ce matin, vous vous réveillerez certainement comme chaque jours de votre vie... mais avec une sensation désagréable, une gène : Celle d'être dans le mauvais corps. Et voila que c'est le cas ! Enfermé dans une enveloppe charnelle qui n'est pas la votre, c'est la panique ! Qu'il s'agisse de votre compagne, votre petit copain, une amie, un voisin... votre boss... Il va falloir éviter de faire une connerie à votre tour !

Votre contexte


Effrayés et perdus à cause de cette étrange brume, beaucoup d’habitants rases les murs pour ne pas s’égarer d’avantage. La circulation s’avère réellement impossible ce matin ! Les voitures aux phares allumés tentent de se frayer un chemin à l’aveugle, mais la plupart finissent les unes contre les autres à klaxonner bruyamment … cela ne change malheureusement rien au souci. Et vous, simple piéton que vous êtes, avez observé le spectacle silencieusement, pour juger un peu l’imbécilité des conducteurs que vous avez choisi de ne pas être aujourd’hui. Vous reprenez votre marche, heurtant parfois d’autres passants. Mais plus vous avancez, et plus vous semblez vous enfoncer dans du coton. Cela vous étouffe, vous paniquez… et puis, c’est la chute. Après quelques minutes d’inconscience, vous vous réveillez dans ce qui semble être un égout … en compagnie d’une personne que vous ne connaissez pas, mais qui vous regarde avec stupéfaction. Cette personne… c’est vous.


© fiche par Ell, optimisée par Superno√A pour ASN


Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
avatar

IDENTITY CARD
MORE ABOUT ME
IT'S OVER

Sam 18 Juin - 16:00
« - Tu vas sortir travailler par ce temps ? Mais on voit pas à plus de trois centimètres ! »

Jun soupira. Elle était bien gentille, la Meiko, alors qu’elle était celle qui l’avait poussé à se trouver un travail parce qu’elle en avait marre de la voir affalée sur canapé en bouffant des Häagen Dazs chaque soir en rentrant. Maintenant qu’elle travaillait au Joker’s Show, Jun n’avait pas tellement envie de rester à poireauter dans le salon en attendant que ça se passe. Alors elle avait empoigné son manteau et mit ses chaussures afin de sortir. « - Et bien vas-y, si tu tiens tant à te faire renverser par une voiture, sombre idiote. » Lui avait crié l’autre de la cuisine tandis que la Sidh ouvrait la porte de l’appartement.

C’est ainsi que Jun se retrouva au milieu des passants affairés. On y voyait pas grand-chose, au milieu de cette foule grouillante et de cette brume épaisse. Les voitures, à coté, ne cessaient de klaxonner et de faire des appels de phare pour tenter de s’y retrouver sur la route. Et la jeune femme au milieu de tout ça, se faisant pousser de toute part, pas terrible en somme car elle sentit très vite la rage lui monter au nez. Alors qu’elle se dégageait d’un groupe aussi collé les uns aux autres que des sardines, Jun se sentait de plus en plus oppressée. Trop de monde, trop de bruit, si bien que l’instant d’après, elle se sentit chuter. Et ce fut le vide.

Lorsqu’elle se réveilla, sonnée, Jun s’accrocha à la paroi de ce qui semblait être un mur particulièrement sale et visqueux. Le souffle encore haletant, elle se redressa et regarda autour d’elle. Un égout, génial, tout ce qu’elle avait demandé pour la journée. Et en face …

Elle même.

Le choc.

Sans comprendre ce qu’il venait de se passer, elle se pencha vers une flaque d’eau. Le reflet était trouble, mais les faits étaient là : Jun n’avait plus la même tête.

On venait de lui voler son corps, tranquille, au calme.

Sans chercher à chercher plus d’explications, elle se jeta sur elle-même – Diable, que cette phrase sonnait étrangement – et attrapa l’inconnu qui squattait son corps par le col pour le secouer comme un prunier.

« - REND-MOI MA TÊÊÊÊTE ! »
Revenir en haut Aller en bas

IDENTITY CARD
Messages : 261 Je suis arrivé(e) le : 04/01/2016 Sous les traits de : Godfrey Gao Je me dédouble : Je suis tout seul dans ma tête pour l'instant Pseudo : Ullrïka Crédits : Tumblr / Kiet Points : 2103 Couleurs RP : #15997F

J'ai : 28 ans Je travaille comme : Barman au Crazy Darwin Actuellement, je suis : Célibataire Niveau social : Modeste
Plus que des amis, ils sont mes frères. Plus que des frères ils sont les fondations de mon être...

MORE ABOUT ME
IT'S OVER

Lun 20 Juin - 19:47

" Grumf !..."

Eloquente élocution matinale n'est-ce pas ? Je la fis sur le pas de ma porte, protections de moto en mains et regardant d'un œil noir le brouillard - comme si le courroux au fond de mes iris pouvait l'inciter à déguerpir… Ce qui ne fut évidement pas le cas et je dus me résoudre à poser casque, gants et clef sur la commode de l'entrée. Hors de question que je prenne ma choupette aujourd'hui, je l'aimais bien trop pour risquer de la planter.

C'est donc à pattes que je décidai de sortir. Cela allait me faire une trotte mais qu'importe, je préférais être en retard mais être sûr d'arriver… Mais il semblerait que j'avais, à mon grand malheur, sous-estimé l'intelligence de la population locale qui avait tous courageusement décidés de faire leur quota de marche hebdomadaire en une seule journée. Autrement dit, les trottoirs étaient bondés.  

Et même si ma grande taille me permettait de fendre la foule sans trop de problème, il n'est jamais agréable de percuter d'autres corps tous les trois pas et je soupirais plus d'une fois à ces contacts impromptus. Pourquoi étais-je sorti déjà ?

C'est alors que je sentis quelque chose me percuter. J'eus à peine le temps de grogner de mécontentement avant que ma vision ne devienne floue et mes tempes douloureuses.  
Hein ? Qu'est ce qui se pass……..

***  

Difficile de dire ce qui me réveilla en premier : le bruit de l'eau, la puanteur du lieu ou la froideur et la dureté de la surface où j'étais allongé. Peu importe au final, toujours est-il que je me mis à papillonner des yeux, mes iris refusant obstinément de faire la mise au point. Je ne pus qu'observer une vague forme, que j'identifiai comme un homme plutôt grand, se relever, me regarder puis se pencher sur une flaque d'eau… avant de foncer vers moi et de me secouer comme un prunier.  
Hey ! Non mais ça va pas la tête !!!  

Soudainement bien plus réveillé, j'ouvris la bouche en grand, histoire de remettre les pendules de ce malotru à l'heure, avant de me rendre compte que ce malotru, c'était moi. Ou du moins quelqu'un qui me ressemblait. Vraiment beaucoup.

" Oh mon Dieu, j'ai un frère jumeau caché ! "

" REND-MOI MA TÊÊÊÊTE !  "  

" Ou pas…"

Je le regardais avec une tête de merlan frit avant de décider que non, avoir la caboche secouée dans tous les sens ne m'aidait vraiment pas à réfléchir !  
J'abattis brusquement mes mains sur les avant-bras de mon sosie, qui n'eut d'autre choix que de lâcher mon col, avant de le frapper du plat des paumes en pleine poitrine, le forçant à reculer et .... Oh ! Quelles jolies petites menottes !

....
Attendez une minute, ce sont supposer être mes paluches ça ? Ce ne le sont pas du tout !!!

Pris d'un vent de panique je baissai soudainement les yeux pour rencontrer deux globes de chair qui m'obstruaient la vue.

" Mais qu'est-ce que c'est que ce bordel ?! "

Pour m'assurer que cela était bien réel - et dans un reflex un peu stupide aussi - je portai les mains à ma poitrine, soupesant des seins qui n'auraient jamais dû être là.

Paniqué, je me retournai vers celui qui avait désormais mon corps.  

" Qu'est-ce que tu nous as fait ?! "
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
avatar

IDENTITY CARD
MORE ABOUT ME
IT'S OVER

Ven 24 Juin - 13:50
Mourir ? Fait. Tuer des gens ? Fait. Stalker sa famille ? Fait. Mais se retrouver dans la peau d’un sombre inconnu, elle ne l’avait encore jamais fait, et l’expérience était des plus désagréables. Surtout quand c’est un crétin qui hérite de son corps. Un jumeau caché ? Difficile de trouver conclusion plus idiote, mais Jun n’en avait strictement rien à faire de ce que pouvait bien déblatérer ce voleur de corps, et continuait de le secouer dans tous les sens pour obtenir ce qu’elle voulait. Il allait lui rendre son corps illico presto et sans discuter. Hors de question de vivre le restant de ses jours dans un corps d’homme. S’il était humain, elle pouvait alors dire adieu à l’éternité. L’horreur.

Alors que l’idée de le gifler pour le faire obtempérer lui traversa la tête, l’autre le fit lâcher prise, avant de le faire reculer brusquement. Jun gonfla les joues, furieuse de ne pas être prise au sérieux. Et depuis quand son corps était capable d’autant de force ? Elle croisa la bras, tapant du pied le sol humide de l’endroit, scrutant l’autre avec impatiente. Bon, il avait intérêt à faire vite, c’est qu’elle n’avait pas toute la journée et l’idée de garder ce corps la laissait particulièrement horrifiée.

L’autre prit enfin conscience de sa nouvelle condition de femme quand il baissa les yeux. ‘‘Oh, pitié, ne me dites pas qu’il n’avait pas capté jusque là ...’’ Se dit-elle en lâchant un soupir. Mais il n’en resta pas là et profita de l’instant pour peloter son corps. Jun resta figée face à lui, les yeux écarquillé, la mâchoire crispée et une furieuse envie de meurtre lui montant à la tête.

« - Tu … Viens … De faire QUOI ?! »

Et sans lui laisser le temps de faire quoi que ce soit, elle retira brusquement ses mains (celles de son vrai corps) de là où elle étaient, et se fit violence pour ne pas lui faire un coup de boule. Ne pas s’auto-blesser, ne pas être stupide …

« - La prochaine fois que tu tentes quelque chose d’aussi déplacé, souviens-toi que JE suis dans TON corps et que je n’aurais aucun scrupule à te crever les yeux ou à te castrer pour l’occasion. Pigé ? »

Et pour bien marquer la menace, elle lui lança un regard meurtrier – ce qui ne devait pas très bien marcher puisqu’elle n’avait pas le même visage que d’habitude – en lui faisant un geste obscène.

« - D’ailleurs tu seras gentil de ne pas m’accuser. Je ne sais absolument pas ce qu’il s’est passé. »

L’objectif maintenant était de savoir comment ils en étaient arrivé là. Et de sortir de ces égouts, ce qui, d’ailleurs, ne semblait pas être une mince affaire.
Revenir en haut Aller en bas

IDENTITY CARD
Messages : 261 Je suis arrivé(e) le : 04/01/2016 Sous les traits de : Godfrey Gao Je me dédouble : Je suis tout seul dans ma tête pour l'instant Pseudo : Ullrïka Crédits : Tumblr / Kiet Points : 2103 Couleurs RP : #15997F

J'ai : 28 ans Je travaille comme : Barman au Crazy Darwin Actuellement, je suis : Célibataire Niveau social : Modeste
Plus que des amis, ils sont mes frères. Plus que des frères ils sont les fondations de mon être...

MORE ABOUT ME
IT'S OVER

Mar 28 Juin - 22:14

Parce que la thèse d'un wibbly wobbly timey wimey magique était plus plausible peut-être ? Bon, quand on connaissait l'existence du monde secret et toute son étendue, oui sûrement... Mais quand on était censé être un pauvre petit humain ignorant de tout cela, ce n'était pas plus logique qu'un frère maléfique, une attaque de clone ou une invasion extraterrestre !  
Nan mais oh !  

Au moment même où je posais mes jolies petites paluches toutes neuves sur ma poitrine, enfin la sienne quoi, je sus que je venais de faire une connerie et ma propre voix, déformée par la colère, me le confirma. Avant que je ne puisse lever les bras au dessus de la tête elle, enfin moi me pris les poignets pour les éloigner de ses, enfin de mes deux globes de chair.  
Mon dieu, ça y est, j'ai déjà mal au crâne avec toute cette histoire...  
Elle se mit à proférer des menaces et, étonnamment, je n'eus aucun mal à la croire...

" Désolé, désolé, je ne voulais pas... , ça n'avait rien de sexuel... "

Et je m'arrêtai là. Je me voyais mal lui expliquer les particularités de mon orientation, comme quoi j'étais pansexuel à la limite de l'asexualité et que, vu les trésors de douceur et de gentillesse qu'elle déployait depuis tout à l'heure, il y avait peu de chance pour que je tombe amoureux d'elle – j'étais pas encore tout à fait maso, merci bien - et qu'ainsi je développe du désir pour son corps... Qui actuellement est le mien... Ce qui serait très, très bizarre alors je vais prestement penser à autre chose.... Genre maintenant !!!

Elle me lance un regard meurtrier, qui est surprenamment efficace. Je peux vraiment avoir une tête qui fait aussi peur ?! Pas étonnant que j'étais si efficace en récolteur de dettes, on dirait un psychopathe ! Dommage que le bras d'honneur vienne décrédiliser la scène.

"Mouais, bon... Puisque de toute évidence, ni toi, ni moi n'avons de solution pour régler la situation, je te propose de commencer par sortir de ce trou à rats. - Comment on est arrivé là d'ailleurs ?! - Et une fois dehors on cherchera de l'aide. Je connais quelqu'un qui, au pire, pourra nous orienter vers une autre personne qui pourra nous aider. "

Mon dieu, c'est trop bizarre, on dirait que j'ai aspiré toute une bonbonne d'Hélium...

"Au fait, il doit y avoir mon portable dans la poche gauche du jean, tu veux bien regarder si on a du réseau, on sait jamais... "  

L'espoir fait vivre... Il y avait combien de chance pour que l'on ait ne serait-ce qu'une barre ici ?

Je commence à marcher prudemment à cause de mes talons, - c'est que ce n'est pas stable ces machins-là - un peu au pif, je l'avoue. Au passage j'en profitai pour jeter un petit coup d'œil à la flaque, histoire d'avoir une vague idée de ce à quoi je ressemblais... - Hé ! J'etait toujours asiatique, l'arnaque ! - Avant de me redresser pour continuer ma route.

" Alors tu viens ? On va commencer par buter des rats et après on deviendra empereur de Tamriel ! "

Est-ce que je suis beaucoup trop détendu au vu de la situation ? Oui, sûrement...
Mais qu'en apparence, croyez-moi...
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

IDENTITY CARD
MORE ABOUT ME
IT'S OVER

Revenir en haut Aller en bas
 

Mini-event (Kiet & Kim)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [MINI-EVENT] One, two, three, four... Let's go music !
» [Mini-event]Les Jishin Kaizokudan débarquent!!!
» [mini-event] Raviver une legende : le conseil pirate
» [Mini-Event] L'amende est le fruit de l'amandier.
» [Mini-Event] Combat aride

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
All Souls Night :: Archives des Events-

Angel & Dante

Félicitation à nos deux couillons élus membres du mois de d'Août pour leur rafale de RP et leur bonne humeur ! <3