AccueilAccueil  FAQFAQ  Tumblr  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
Mini-event (Heat', Diane et Will')

 :: Baker Street Cafe
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Reine des Faës - PNJ
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Reine des Faës - PNJ

IDENTITY CARD
Messages : 165 Je suis arrivé(e) le : 09/08/2015 Sous les traits de : Diane Kruger Crédits : { Lux Points : 680 J'ai : 71 ans Age d'apparence : Si tu dis plus de 40 je t'empale Je travaille comme : Glorieuse et lumineuse Reine de la Cours des Faës Actuellement, je suis : Polygamme à tendance très poly Niveau social : Salement riche, famille de Leprechaun oblige
MORE ABOUT ME
IT'S OVER

Jeu 16 Juin - 18:22
Mini-event



Heat', Diane et Will'


Merci à Zohra pour cette superbe idée qui a remporté le concours ! ▬ Une expérience aurait mal tourné ? C'est peu dire ! Car Ottawa semble ce matin baigner dans une étrange brume aux teintes lavandes, plongeant la ville dans une atmosphère surnaturelle. Et pour cause, cette nuit une bande d'Alchimistes s'amusaient à prouver leur talent les uns au autres. Le nez dans les grimoires, mais la tête ailleurs... et là, c'est la boulette ! Une explosion, une onde de choc et cette brume rependue sur toute la ville qui n'augure rien de bon. Ce matin, vous vous réveillerez certainement comme chaque jours de votre vie... mais avec une sensation désagréable, une gène : Celle d'être dans le mauvais corps. Et voila que c'est le cas ! Enfermé dans une enveloppe charnelle qui n'est pas la votre, c'est la panique ! Qu'il s'agisse de votre compagne, votre petit copain, une amie, un voisin... votre boss... Il va falloir éviter de faire une connerie à votre tour !

Votre contexte


Ce jour-là, le Baker Street Cafe devait être fermé. Les lumières étaient éteintes alors que les autres matins de la semaine, les créatures avides de caféine, de sucre ou de théine rallongeaient une file qui ne faiblissait que rarement. Fermeture hebdomadaire oblige, personne n’aurait rien aujourd’hui. Mais un drôle de mouvement de panique vous força à faire demi-tour, alors que vous marchiez dans cette étrange brume en essayant de ne percuter personne. Des hurlements surviennent, des gens angoissés craquent plus loin, faisant paniquer les autres qui tentent de se frayer un chemin alors que le brouillard devient incroyablement épais. A tâtons, vous arrivez prêt d’un mur et ne le lâchez plus… jusqu’à trouver deux autres personnes dans votre situation. Puis une porte, qui s’ouvre, et vous vous engouffrez sans attendre à l’intérieur du café totalement désert… les cons. Ils n’ont pas fermé la porte la veille ! Mais pas le temps de comprendre ce qui arrive, vous titubez et tombez inconscient quelque part… (dans le cas de Diane pour une fois, ce n’est pas l’alcool –petite précision !). Le réveille sera difficile ! Surtout dans le corps d’un(e) autre !


© fiche par Ell, optimisée par Superno√A pour ASN


Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
avatar

IDENTITY CARD
MORE ABOUT ME
IT'S OVER

Ven 17 Juin - 12:49


EVENT

Apprivoiser l'absurdité du monde


- Merde, grommelle-t-elle d'une voix pâteuse.
Elle passe une main sur son front, alors qu'une guerre semble faire rage entre ses tempes. Diane ouvre les yeux, papillonne des cils pour chasser le voile blanchâtre qui persiste à parasiter sa vision. Elle ne bouge pas immédiatement. Nonchalamment étendue sur le dos, elle fronce les sourcils en direction du plafond. Pourquoi se trouve-t-elle ici ? Elle n'en est plus certaine. Elle se rappelle brièvement de cette brume aveuglante et épaisse serpentant dans les rues. Elle se souvient de s'être réfugiée à l'intérieur d'un bâtiment, puis... plus rien. A-t-elle bu au point de ne plus être conscience de quoi que ce soit ? Non. Elle se redresse péniblement.
- Qu'est-ce que ?...
Son regard scrute avec attention ces jambes qui, bien qu'elles soient attachées à son tronc, n'ont strictement aucun rapport avec les siennes. D'ailleurs, elle ne se rappelle pas de s'être habillée de la sorte. Et, lorsqu'elle relève le nez, ses prunelles rencontrent, à travers la surface métallique du comptoir, un reflet qu'elle ne reconnaît pas. Elle lève prudemment la main, le presse contre sa joue.
- Oh... oh merde.
Elle inspire bruyamment afin de gorger ses poumons d'oxygène. Surtout, ne pas céder à la panique. Elle est vivante, c'est déjà ça. Même si, techniquement, il lui est impossible de mourir. Elle grogne. A savoir si elle préférerait être définitivement morte ou... dans sa posture actuelle: c'est-à-dire dans le corps d'une tierce personne. Diane se remet sur pieds tant bien que mal et, scinde enfin la pièce.
- 'Mi... 'Mina ?
Diane se précipite vers le corps éteint de son amie.
- 'Mina, réveille-toi., s'affole-t-elle en la secouant prudemment.


© fiche par Ell, optimisée par Superno√A pour ASN




Dernière édition par Diane Forrester le Ven 17 Juin - 19:45, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

I'm Not an Artist I'm a Fucking Work of Art
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
I'm Not an Artist I'm a Fucking Work of Art

IDENTITY CARD
Messages : 283 Je suis arrivé(e) le : 14/03/2016 Sous les traits de : Marilyn Manson Je me dédouble : Jahaal J. Sepehr & Aldous B. Koch & Archibald S. Rosier Pseudo : Yuki Shuhime Crédits : @SWAN Points : 3578 Couleurs RP : #660000

J'ai : 44 ans Je travaille comme : Artiste peintre & Professeur aux Beaux Arts Actuellement, je suis : Follement amoureux d'une Ombre, mais c'est un secret Pouvoir : Manipulation du son Niveau social : D'anciennes richesses familiales
MORE ABOUT ME
IT'S OVER

Ven 17 Juin - 13:58
Le Grand Switch



Mini-Event - Matin - Heath & Diane & Wiwi


L'ombre et le néant. Seul ce souvenir troublé revenait à sa mémoire alors qu'une voix grave, suave, le sortait d'une drôle de torpeur. Cette voix ... Il la connaissait. Il était sûr de la connaître. Bien qu'elle s'adresse à lui, elle n'employait pas son nom. Cette voix mais ... Il ouvre les yeux. Heathcliff se retrouve brutalement dans une réalité surréaliste. Face à lui, il est là. Il distingue parfaitement son visage, ses mains gantées de velours qui le secoue doucement, sa voix qui s'adresse à lui. Sans doute aurait-il pu hurler de détresse, mais pour cela, encore aurait-il du en avoir la force. Tout ce qu'il sentait, dans son corps endoloris, c'était une sensation immense et insoutenable de soif. Une soif ravageuse et destructrice qui le rongeait de l'intérieur et semblait bien décidé à liquéfier ses organes, ses muscles, ses os, pour être assouvie. C'est un cri d'horreur, d'effroi, de terreur de de douleur qui franchit la barre de ses lèvres. Et c'est une voix de femme qui en sortit ...

Penché sur lui, son corps le regardait avec une inquiétude palpable. Mais que ce passait-il enfin. Il se redresse un peu, prend sa tête entre ses mains. Mais quelles mains ? Elles étaient beaucoup moins pâle que d'ordinaire, beaucoup plus fine et .... il avait des ongles longs et manucurés. Non, non, non, il devait y avoir un problème, ce n'était pas possible. Bondissant sur ses pieds, il réalise bien vite que ses habituelles chaussures à plateforme ont disparu, remplacées par des talons hauts vertigineux dans lesquels il se tord immédiatement une cheville. Vacillant, manquant de chuter, il se rattrape à ... à lui ? Pour la première fois il échange un regard avec son corps, et sort de son mutisme :

"Mais qui êtes-vous bon dieu ! Et qu'est ce que vous faites dans mon corps ??? Et par tous les saints, qu'est ce qui m'arrive, non d'un chien ???"


© fiche par Ell, optimisée par Superno√A pour ASN


Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
avatar

IDENTITY CARD
MORE ABOUT ME
IT'S OVER

Ven 17 Juin - 18:53
Le Grand Switch



Finalement, j'ai décidé de me beurrer la gueule.


Bon ... Alors. Il fallait se recentrer. Déjà, pourquoi s'éveillait-elle comme ça, dans une sorte de ... bar ? Un café ? Là était une première question. Sachant que Mina ignorait parfaitement où elle était, quand on était... où elle habitait également mais c'était sans doute un effet relatif au mal de crâne qui torpillait ses sens et de son envie ignominieuse de pisser... Et puis, c'était quoi cette odeur ? C'était elle qui sentait si fort l'équivalent de trois jours d'apéro ? L'espace de quelques secondes, elle resta allongée pour laisser ses idées se remettre en place. Manque de bol, rien ne lui revenait en mémoire, hormis la traversée d'un mur d'une brume épaisse et la vision du faciès farineux de Diane qui passait une porte ouverte. Ce qu'elle avait fait... sans réfléchir et poussé par une sensation franchement désagréable d'oppression. Le Canada était réellement un pays de merde. Mais là... quelque chose n'allait pas. D'ordinaire, Mina n'était jamais très à l'aise dans son corps, hors c'était pire maintenant. Un malaise véritable semblait la saisir, suivit d'un frisson glacial quand un hurlement lui fit ouvrir les yeux comme des billes de verre.
L'effroi fut encore plus profond lorsqu'elle se rendit compte que le cri était le sien... Elle s'était déjà entendue hurler, c'était reconnaissable. Pas de doute, quelqu'un portait sa voix. Mais WTF comme disaient les jeunes ?? Son crâne la faisait douloureusement souffrir, elle y porta une main et tenta de se redresser péniblement alors que des voix s'élevaient... de l'autre côté du comptoir, elle découvrit un homme aux visages clairement ravagé par la petit vérole se pencher sur ... elle-même, qui devenait hystérique semblait-il. Oh putain le bad trip... Mais malgré la panique et la stupéfaction qui naissaient successivement devant ce spectacle, elle s’élança hors du comptoir :

« Hey vous là ! Je vous prie de vous éloigner de moi, face de fistule ! Je n'aime pas beaucoup votre dégaiiiiiiiiiii... »

Et pouf, elle perdit l'équilibre et se retrouva le ventre contre une table à expulser l'air de "ses" poumons. C'est d'ailleurs à cet instant qu'elle remarqua que son haleine lui semblait familière... Oh non non non ! Cette odeur de rance et de vieux pinard à 10$ lui rappelait vraiment quelqu'un. Pour la première fois depuis bien des années, elle chercha délibérément un miroir, un reflet pour confronter son regard au corps qu'elle portait à présent, et qui était bien celui de Diane...

« Par le ciel, je savais que je n'aurais pas dû manger du sans gluten au petit déjeuné... »



© fiche par Ell, optimisée par Superno√A pour ASN


Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
avatar

IDENTITY CARD
MORE ABOUT ME
IT'S OVER

Ven 17 Juin - 20:05


LE GRAND SWITCH

Apprivoiser l'absurdité du monde


Un souffle de soulagement lui échappe, lorsque le corps de 'Mina régit enfin à ses appels. Elle esquisse un sourire qui se veut réconfortant mais, le silence laisse très rapidement place à une agitation qu'elle n'assimile pas immédiatement. Elle se redresse promptement alors que son interlocutrice brasse - de manière totalement désordonnée - l'air autour d'elles. Diane ouvre la bouche, prête à articuler la première ânerie qui lui passe par la tête seulement, elle est contrainte de rattraper in extremis la jeune femme dont les talons sont une source de déséquilibre.
- 'Mina ?, tente-t-elle, c'est m...
Cette fois, le ciel semble lui tomber sur la tête. D'un mouvement presque brusque, elle fait deux pas vers l'arrière. Ce n'est pas 'Mina. Mais... où est-elle dans ce cas ? Où se trouve, d'ailleurs, son propre corps ? Elle se masse les tempes, grimace d'y sentir du cuir plutôt que de la peau. Dans quel genre de personne se retrouve-t-elle coincée ? Elle n'est pas certaine de vouloir le savoir. Elle remue les épaules, comme endolorie par ce déguisement bien trop étroit pour elle. Non, elle n'est pas tout à fait à son aise là-dedans.
- Oh, doucement bottes de cuir. Je n'en sais pas plus que vous. D'ailleurs, je ne sais même pas où est mon corps. Ceci n'est pas le mien, prévient-elle en le pointant du doigt.
A cet instant, une voix familière la statufie net. Ce timbre... Elle écarquille les yeux et, suit bêtement l'ascension de sa propre silhouette à travers la pièce. Elle papillonne à plusieurs reprises des cils. Visiblement, toute cette mascarade n'est pas un rêve, ni même les conséquences d'une soirée trop arrosée. Elle fronce les sourcils, fait quelques pas peu assurée en direction d'elle-même.
- 'Mina ?
Elle glousse nerveusement.
- C'est moi, c'est Diane.


© fiche par Ell, optimisée par Superno√A pour ASN


Revenir en haut Aller en bas

I'm Not an Artist I'm a Fucking Work of Art
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
I'm Not an Artist I'm a Fucking Work of Art

IDENTITY CARD
Messages : 283 Je suis arrivé(e) le : 14/03/2016 Sous les traits de : Marilyn Manson Je me dédouble : Jahaal J. Sepehr & Aldous B. Koch & Archibald S. Rosier Pseudo : Yuki Shuhime Crédits : @SWAN Points : 3578 Couleurs RP : #660000

J'ai : 44 ans Je travaille comme : Artiste peintre & Professeur aux Beaux Arts Actuellement, je suis : Follement amoureux d'une Ombre, mais c'est un secret Pouvoir : Manipulation du son Niveau social : D'anciennes richesses familiales
MORE ABOUT ME
IT'S OVER

Mer 22 Juin - 19:17
Le Grand Switch



Mini-Event - Matin - Heath & Diane & Wiwi


La tête lui tourne et il a le vertige, presque la nausée. Il ne comprend plus rien à ce qui lui arrive. Autour de lui, son corps dans lequel était apparemment une certaine Diane, et un peu plus loin, dans le corps de la fameuse Diane, une certaine Mina. Donc en toute logique, il était dans le corps de Mina. Et à en conclure par la soif qui ravageaient ses entrailles, Mina était une Stryge. Et si son esprit de déduction était encore intact après tout ce remue-ménage, alors les deux jeunes femmes se connaissaient. Raison de plus pour s'interroger sur ce qu'il pouvait bien faire là au milieu. Il n'avait que très peu de souvenirs de ce qu'il s'était passé. Une brume violette qui le faisait suffoquer, une sorte d'émeute dans la ruelle où il marchait, une porte à la dérober qui s'ouvre et un mouvement de foule qui l'attire à l'intérieur. Et le trou noir.

Heathcliff essaye de respirer calmement. Ce corps le dérange, le démange. Il s'y sent terriblement mal. Le contact rassurant du cuir, du velours sur ses mains, ses larges semelles compensées, tout cela lui manque terriblement et il se sent comme livré à lui-même, abandonné par sa propre enveloppe charnelle. Il a envie de se débattre, d'arracher cette peau qui le recouvre et dans laquelle il étouffe. Et ses mains. Ses mains nues. S'en devient insupportable. D'un geste rageur, il se débarrasse des talons hauts et bien que ses pieds soient beaucoup plus petits dans ce corps, il lance un regard presque suppliant à celle qui occupe son corps. Sans volonté et sans force, il ne peut même pas se mettre debout, il tend juste les bras dans sa direction dans un appel à l'aide mutique.

"Je ne sais pas qui vous êtes, ni ce que vous faisons là, mais je vous en supplie, donnez-moi mes gants et mes chaussures. Je vous en conjure, je vous en implore."


© fiche par Ell, optimisée par Superno√A pour ASN


Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
avatar

IDENTITY CARD
MORE ABOUT ME
IT'S OVER

Jeu 23 Juin - 19:13
Le Grand Switch



Finalement, j'ai décidé de me beurrer la gueule.


Cette situation n'est pas croyable... vraiment. Et pourtant, pour avoir grandi avec des Bosch (et malheureusement pas de type lave-vaisselles) Mina pouvait raconter des anecdotes relativement douteuses. Moins vieille que la plupart des Stryges qu'elle avait rencontrées au cours de ses quelques voyages, il y avait pourtant déjà bien à raconter. Comme la fois, en Irlande, où un Alchimiste particulièrement con avait voulu l'impressionner avec un sort dont elle n'avait rien comprit (pourtant les explications avaient été longues et pénibles), et que le gars s’était foiré. Tant et si bien que la chair s'était décollée de ses os et qu'il avait fini en buffet tiède. Le con. Mais là, s'en était une belle. Mina n'aurait pas été dans le même état si, par exemple, son esprit s'était retrouvé dans le corps de Madonna... enfin dans le corps de Madonna il y a 20 ans... Enfin, bref. A détailler la vague de nouvelle sensation que lui prodiguait ce nouveau carcan, le sien était déjà regrettable. La soif qui l'animait n'était pas celle du sang frais, mais de la bibine bon marché... quitte à boire du désinfectant. Ah pouah ! Certainement pas. Le léger tremblement des mains qu'elle possédait indiquait d'ailleurs que le manque était déjà conséquent... fichtre. Et au loin, son prénom fut doucement prononcé par une voix masculine. Elle leva le nez de la table... pour pousser un hurlement apercevant le véreux facial approcher.

« AAAAH T'APPROCHE PAS TOI ! »

Elle avait presque bondit, les bras en avant pour maintenir une distance de sécurité vitale. Le gars était trop vilain. Et l'esprit embrumé par les vapeurs d'alcool émanant du corps de Diane n'aidait pas dans sa réflexion. Aussi avait-elle toutes les peines du monde à comprendre ce que lui disait sourire d'enfer. Mais les mots finir par percer la brume et elle plissa le regard emprunté.

« Diane... ? demanda t'elle fébrilement avant de se rester les bras ballants, tout en manquant de tituber sans faire le moindre pas. Oh putain ce que tu as morflée... »

Un léger rire monta de cette gorge sinueuse et elle s'entendit glousser comme la Sidh... ce qui eut pour effet de la contrarier et de l'arrêter nette dans sa moquerie. Et puis, sa propre voix s’éleva à nouveau, plaintive… ce qui lui donna aussi bien le tournis que la gerbe. Pourquoi il chougnait l’autre dans son corps là ? QUOI ? Qu’est-ce qu’il disait là ? Cette fois elle tituba pour une raison, bousculant de l’épaule le corps étrange dans lequel se trouvait Diane pour se rendre au chevet du sien.

« Ooooh non non non stop ! Tu vas rien faire de ça ! »

Elle paniquait, mais surtout parce qu’elle ne voulait pas que le dindon souille son corps… Elle allait devoir prendre soin de son enveloppe charnelle pour la première fois de son existence.

« Ce que tu vas faire surtout c'est t’assoir dans un coin et ne plus bouger ok ? Le temps qu'on trouve une solution... Parce que c'est carrément hors de question que tu salopes mon corps avec tes chaussures immondes et des ... des gants ! Mon gars tu caches quoi la dessus, une montagne de verrues ? »

Elle grimaça, avant de se tourner par réflexe vers ‘Diane’, ricaner, mais se trouver encore une fois choquée par le rire comme par l’apparence de son amie. Aussi leva elle les yeux au ciel, avant de s’effondrer sur une chaise. Et maintenant ? Putain c’était vraiment la merde !


© fiche par Ell, optimisée par Superno√A pour ASN


Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
avatar

IDENTITY CARD
MORE ABOUT ME
IT'S OVER

Jeu 23 Juin - 20:05


LE GRAND SWITCH

Apprivoiser l'absurdité du monde


Elle a la nausée. Et non pas parce qu'elle se trouve ankylosée sous quelques litres d'alcool bon marché, mais parce qu'à cet instant précis, l'enveloppe dans laquelle elle se débat la rebute. Les images et les songes défilent bien trop rapidement, alors qu'elle garde un œil envieux sur la silhouette de son amie, au loin. Et, elle se fustigerait bien pour cela. Mais, sa nouvelle carcasse masculine ne cesse de tourner quelques scènes rocambolesques sans qu'elle n'y puisse rien. Elle lève les yeux au ciel, grogne plus fort qu'elle ne l'aurait cru, puis s'efforce de se concentrer sur ses propres traits. Les mains tremblantes n'échappent pas à sa vigilance et, elle se retient de tout commentaire. Elle secoue la tête, fusille un court instant l'hilarité visible de 'Mina qui, ne se prive pas pour glousser de son timbre légèrement enroué.
- 'Mina, pour une fois, met-la en veilleuse.
Droite comme un i, avec la désagréable sensation d'être bien trop à l'étroit dans ce costume grandeur nature, Diane rejoint une 'Mina visiblement agitée. Perplexe, elle la regarde brasser de l'air comme une oie battrait frénétiquement des ailes face à l'ennemi. La Sidh ricane finalement derrière ses doigts gantés. Le grincement dans sa gorge la fait hoqueter de surprise. Elle en aurait presque oublié son apparence. Elle pose une main sur l'épaule de l'ancienne blonde qui, désormais, se trouve être brune.
- Arrête de jouer les hystériques bon sang.
Elle souffle, alors que le calme semble enfin revenir. Tour à tour, Diane observer les deux visages face à elle, avant de réprimer un rictus à la fois nerveux et amusé. Décidément, cette situation est d'un comique sans borne. Elle fait quelques pas vers le fond de la salle, contourne le bar tout en se saisissant d'un verre qu'elle remplie distraitement.
- Ça ne t'ennui pas ?, demande-t-elle au propriétaire de son cloître vivant, mais j'ai vraiment besoin d'un verre.
Elle agite la bouteille à l'attention de 'Mina et soupire.
- Viens donc m'hydrater, tu vas avoir Parkinson dans pas longtemps.


© fiche par Ell, optimisée par Superno√A pour ASN


Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

IDENTITY CARD
MORE ABOUT ME
IT'S OVER

Revenir en haut Aller en bas
 

Mini-event (Heat', Diane et Will')

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 6Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

 Sujets similaires

-
» Mini-event (Heat', Diane et Will')
» [MINI-EVENT] One, two, three, four... Let's go music !
» [Mini-event]Les Jishin Kaizokudan débarquent!!!
» [mini-event] Raviver une legende : le conseil pirate
» [Mini-Event] L'amende est le fruit de l'amandier.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
All Souls Night :: Baker Street Cafe-

Angel & Dante

Félicitation à nos deux couillons élus membres du mois de d'Août pour leur rafale de RP et leur bonne humeur ! <3